Site d’informations en ligne, sur Lourdes et le Pays de Lourdes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     
       

Problèmes des trains de pèlerinage : UNITALSI disposée à mettre en cause la France devant la Cour de justice européenne !

vendredi 30 septembre 2011 par rédaction

Le pèlerinage national italien de l’UNITALSI qui rassemble à Lourdes 10 000 pèlerins s’achève demain samedi. Hier matin, après l’inauguration d’une belle sculpture réalisée par l’artiste Maria de Faykod devant l’ancien hotel Lécuyer - La Source, propriété aujourd’hui de l’UNITALSI et simplement appelée "La Source", une conférence de presse a permis au

nouveau président de l’UNITALSI, Pagliuca Salvatore, de faire une importante déclaration. Ce dernier vient de succèder à Antonio Delia dont il a été vice-président pendant 10 ans. Il revendique une réelle expérience. « C’est une nouveauté dans la continuité  », a-t-il fait remarquer. Tous les ans UNITALSI fait venir à Lourdes plus de 70 000 pèlerins italiens. Cette année, la fréquentation a chuté de 15%, soit environ 10 000 pèlerins en moins. Cette baisse est davantage due aux problèmes des trains de pèlerinage qu’à la crise économique qui frappe l’Italie comme tous les autres pays européens. Pour ce pèlerinage, la direction de l’UNITALSI a souhaité donner avant tout de la sérénité à ses pèlerins.

"Tout le monde connaît bien la situation italienne et européenne. Chacun d’entre nous peut apporter sa contribution pour résoudre la crise en découvrant que ce ne sont pas des biens matériels qui nous rendront heureux mais ce qui est dans notre cœur en ayant confiance dans le Père, a souligné le nouveau président. UNITALSI est une grande association, consciente de sa responsabilité dans la gestion des problèmes. Elle s’occupe des malades, des handicapés, de tous ceux vivant en condition de faiblesse. La crise économique actuelle touche surtout les plus faibles. L’UNITALSI est capable d’œuvrer pour se substituer à l’Etat afin de garantir à cette partie de la société le minimum pour survivre".

36 à 46h pour un voyage aller en train !

Pagliuca Salvatore a ensuite abordé le problème des trains de pèlerinage et des relations avec la SNCF :

" Il y a un autre dossier dans lequel je me suis engagé tout de suite après mon élection :ce sont les rapports avec les cheminots, les sociétés de chemin de fer. J’ai pris connaissance d’une lettre des associations de pèlerinages françaises envoyée au président de la SNCF Guillaume Pépy . Nous avons fait la même démarche au nom de toutes les associations italiennes. Nous sommes déterminés à faire valoir notre droit de citoyens européens pour rentrer sur le territoire français et d’aller où l’on veut, surtout à Lourdes. On est prêt à saisir la Cour de Justice européenne pour mettre en cause la France qui ne peut pas nous empêcher comme citoyens européens de venir à Lourdes avec des moyens confortables et surtout de pouvoir choisir comme citoyens européens où l’on veut se rendre. C’est une bataille que nous engagerons jusqu’au bout d’autant plus que comme association italienne UNITALSI a décidé d’acheter tout le parc de wagons mis à disposition des pèlerinages italiens par les cheminots italiens, afin de gérer de façon autonome et donner un confort majeur aux nombreux pèlerins italiens voulant venir à Lourdes en trains. Lourdes est pour nous un sanctuaire national vers lequel tous les Italiens portent leurs regards". Pour venir du fin fond de l’Italie, certains trains de pèlerins mettent de 36 à 48h avant de parvenir à Lourdes. C’est tout simplement insupportable et inadmissible.