Site d’informations en ligne, sur Lourdes et le Pays de Lourdes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     
   

« Bernadette, l’Insoumise », un nouveau film de Jean Sagols très apprécié à l’issue de l’avant-première

jeudi 30 juin 2011 par rédaction

Mercredi et jeudi, en soirée, le cinéma Bernadette a fait le plein à l’occasion de la projection en avant-première du film « Bernadette, l’insoumise  », réalisé au Portugal (pour des raisons budgétaires) par Jean Sagols, comédien français, catalan d’origine, scénariste, auteur également de plusieurs séries télévisées (Navarro, l’Instit, Terre indigo, les yeux d’Hélène, les grandes marées, les cœurs brûlés, Orages d’été, le vent des moissons).

Pourquoi un nouveau film sur Bernadette ? « Je ne suis pas pratiquant, reconnaît Jean Sagols. Le scénariste Serge Lescar est juif. Je voulais raconter une histoire qui ne trahisse pas les Lourdais, qui soit audacieuse et qui puisse accrocher un jeune public ». Pour cela, il lui fallait trouver d’excellents acteurs et surtout l’oiseau rare pour incarner Bernadette. Sa longue expérience professionnelle lui a permis de convaincre des acteurs populaires : Francis Huster dans le rôle du procureur Vital-Dutour, Francis Perrin en commissaire Jacomet, Michel Aumont dans la soutane de l’abbé Peyramale, Rufus dans celle de Mgr Forcade, évêque de Nevers , Alain Doutey en docteur Dozous, Alessandra Martines en Louise Soubirous, la mère de Bernadette. Et pour jouer Bernadette, l’oiseau rare s’appelle Katia Miran une étudiante en droit, une toulousaine âgée d’une vingtaine d’années.

Avant la projection de mercredi soir, le réalisateur Jean Sagols et les acteurs (Francis Huster, Alessandra Martines et Katia Miran) se sont confiés à la presse. Francis Huster s’est dit « scotché » par le scénario : Parlant de Bernadette, « elle va à l’intérieur d’elle-même, c’est inattaquable. Elle n’a eu peur de personne et surtout pas d’elle-même. Ça donnera aux jeunes l’envie de dire : Moi aussi, je ne cèderai pas ». Pour Francis Huster, ce film va servir Lourdes.

D’une durée d’1h50, le film représente le budget d’un gros téléfilm (on a évoqué 3 millions d’euros). La sortie est prévue d’ici trois mois et sera projeté aux cinémas Pax et Majestic qui vont se se refaire une beauté pour la circonstance.

Ci dessous, quatre documents audio où s’expriment Jean Sagols, Francis Huster, Alessandra Martines et Katia Miran. Francis Huster a impressionné son auditoire (on vous conseille de l’écouter)

Video 1


« Bernadette, l’insoumise », un film de Jean... par Infos-Tarbes-Lourdes-65

Video 2


« Bernadette, l’insoumise », un film de Jean... par Infos-Tarbes-Lourdes-65

Video 3


« Bernadette, l’insoumise », un film de Jean... par Infos-Tarbes-Lourdes-65

Vidéo 4


« Bernadette, l’insoumise », un film de Jean... par Infos-Tarbes-Lourdes-65

Ci-dessous le commentaire de Mgr Perrier, évêque de Tarbes et Lourdes, après la projection de l’avant-première