Site d’informations en ligne, sur Lourdes et le Pays de Lourdes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     
   

Elections sénatoriales : désignation des délégués suppléants à un train de …sénateur

vendredi 17 juin 2011 par rédaction

Ce matin, le conseil municipal a été réuni à la demande du préfet pour procéder à la désignation des 9 délégués suppléants. A Lourdes, les 32 conseillers municipaux pourront voter lors du scrutin du 25 septembre 2011. Pour pallier l’absence d’un ou plusieurs titulaires, comme dans tous les autres conseils municipaux de France, il faut désigner des délégués suppléants. Une affaire qui aurait dû prendre tout au plus une dizaine de minutes. Et pourtant cela a duré une quarantaine de minutes !

Pourquoi ? D’abord, la séance a débuté avec 20 minutes de retard alors que le quorum était atteint. Josette Bourdeu, leader de l’opposition de gauche, a fini par perdre patience et prise par ses obligations professionnelles, a fait observer le retard au maire. Lequel s’est confondu en excuses. Il attendait tout simplement l’arrivée de sa secrétaire. Josette Bourdeu lui fit observer que si l’opposition avait été absente, lui Artiganave n’aurait pas attendu. « Madame Bourdeu, lâcha énervé JPA, j’ai toujours été d’une politesse toujours extrême avec vous. Je suis un homme civil et poli. Ne me faites pas de procès d’intention à ce sujet. Je me suis excusé. Je vais même réitérer mes excuses et à genoux si vous le voulez ! (sic) »

La désignation des délégués suppléants se fait à la proportionnelle. La Majorité municipale a présenté une liste intitulé « Union pour la Majorité Municipale » tandis que l’opposition municipale présentait la sienne.
On s’attendait à dépouiller les 30 votants puisque deux élues de la majorité n’avaient pas donné procuration lorsque Michel Crauste, un des deux doyens du bureau désignés en comptait …32. L’erreur venait d’une élue de la majorité qui avait déposé quatre bulletins d’un seul coup. Il fallait donc remettre ça. Et là pas de surprise : Sur les 30 bulletins dépouillés, 22 allaient à la majorité et 8 à l’opposition. Ce qui donnait 7 délégués suppléants à la majorité (Chantal Tonon, Jean-Claude Abadie, Odette Minvielle-Larrousse, Philippe Pouzet, Anne-Marie Dubos, Saïd Ait Abdelmalek, Christiane Peyrouset) et deux à l’opposition (Madeleine Navarro et Michel Nicolau).


titre documents joints

17 juin 2011
info document : PDF
130.7 ko

17 juin 2011
info document : PDF
141.1 ko