Site d’informations en ligne, sur Lourdes et le Pays de Lourdes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     
       

Basket : Les Toulousains trop forts pour les Lourdais

dimanche 22 novembre 2009 par rédaction

_ Succès toulousain net et sans bavure

NE Toulousain 119 Lourdes 61

A Toulouse, arbitres : Adam Anne et Cheddadi Mehdi, le NET bat le BCL 119-61, mi-temps, 71-36, QT : 38-20, 33-16, 18-9, 30-16

Pour le NET : 46 paniers dont 6 à 3 points, 21 LF réussis sur 28 tentés, 24 fautes personnelles,
Les points : Tabary 9, Nauze 10, Le Gloahec 6, Oualih 25, Togbedji 4, Mazoyer 5, Kinkel 18, Tajan 29, Beguerdarek (cap) 11, Pontisso 2, coach Sicard A.

Pour le BCL : 22 paniers dont 2 à 3 points, 14 LF réussis sur 28 tentés, 27 fautes personnelles, un joueur éliminé : Tekomalonda,
Les points : Riello 7, Miranda 5, Plaino J. 12, Plaino C. (cap) 22, Gomis -, Aragnouet 1, Marin 5, Daube 9, Tekomalonda-, Pouilly - coach : Dancausse Y. , assistant Kasbaoui

Ce n’est pas une défaite, c’est une véritable « bérézina » qu’ a subie le BCL, à Toulouse, face aux NET’S . Difficile de trouver, selon les observateurs, une once de satisfaction dans le comportement des Lourdais, certes privés de trois éléments dans ce déplacement. Il y a bien le bon score du capitaine Plaino C. que complète, quelque peu le frangin, mais après ? Les Lourdais ont été battus dans tous les comportements du jeu, insuffisance défensive, manque de vivacité par rapport à leurs hôtes, manque d’adresse, mauvaise organisation, due, peut-être, à des entraînements insuffisamment suivis. Déjà, dès le premier quart-temps, le score était, presque, doublé 38-20 en faveur des locaux. Et cela se confirmera au second acte. Si bien qu’ à la pause le tableau affichait un score de fin de rencontre 71-36 !

Le BCL doit vite se reprendre et rapidement rebondir pour éviter la spirale d’échecs et, donc, des lendemains douloureux… (C.M)