Site d’informations en ligne, sur Lourdes et le Pays de Lourdes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     
       

Dojo Lourdais : un début d’année 2011 très prometteur…

dimanche 30 janvier 2011 par rédaction

Nous revenons sur la participation de nos cadets (Gabin, Maxime, Floriant, Pierre et Nicolas) au championnat de France cadet qui s’est déroulé le week end du 8 janvier à Paris. Une chance pour cette équipe dans un sport de combat individuel de partager des moments collectifs d’effort et d’émotion.

Le haut niveau de leurs adversaires ne leur a pas permis certes d’accéder à une marche du podium, toutefois leur envie de travailler se dégageait de façon évidente et s’inscrit dans la continuité de la dynamique et les orientations du club depuis quelques saisons déjà.

L’avis de Marc Galan l’entraineur est tout aussi positif que nuancé : « En tout cas, de ma place d’accompagnant ce fût une belle expérience. Non seulement chacun de ces judokas a fait le mieux possible, mais il s’est réellement mis à l’épreuve et donc a cheminé. La séance d’analyse d’après coup ne fût pas des plus faciles. Mais encore une fois seul celui qui se met à l’épreuve prend le risque de faire des erreurs...supports futurs pour les combattants de mise en question, de recherche et d’élan nouveau. S’il faut certes s’attacher à évaluer ce qui reste à parcourir, c’est davantage en se centrant sur le chemin parcouru et sur ce que l’on va s’approprier dans les séances à venir que l’on va prendre des appuis pour nourrir la confiance indispensable aux réussites futures. Ces séances futures nous invitent à être confiants : la présence motivée et les questionnements individuels en sont garants. »

Félicitations donc à Maxime, Floriant, Pierre, Gabin et Nicolas mais aussi à tous leurs partenaires d’entrainement et encore fois aux accompagnateurs et parents.

Les judokas du dojo lourdais ont encore frappé

En se qualifiant le samedi 22 janvier à Auch au championnat régional pour les cadets (Maxime, Gaël, Floriant, Pierre, Gabin et Nicolas) et aux demi-finales pour les juniors (Marion, Romain, Nathan et Benjamin)

Gabin qui fait sa deuxième compétition (et qui n’est toujours pas facile à faire tomber), accepte plus facilement le combat et marque un ippon. Des séquences de travail de saisie sur garde contrariée ainsi que des blocs sollicitant l’appareil cardiovasculaire l’attendent.

Maxime s’appuie sur ses progrès. Son ne waza (techniques au sol) est construit et efficace. Il doit toutefois développer des automatismes pour peser de façon franche sur le combat et exploiter des opportunités décisives.

Pierre va très vite dans ses attaques. Seul bémol sa main gauche qui cède trop tôt. Nous essayons des « colles spéciales main gauche » pour réussir des projections d’épaule.

Floriant laisse passer son adversaire devant. Au judo il faut savoir être « psychopathe du combat : passage à l’acte sans mentalisation ». Bien entendu, ça veut dire beaucoup d’heures de travail réfléchi, méthodique et instinctif.

Gaël, de retour après une absence des tatamis pour des problèmes « mécaniques »,
tire profit de son travail technique et n’a pas « craqué ». Il sait ce qui reste à faire…

Nicolas au même moment, participait au championnat de France scolaire, gagne son ticket pour la demi finale.

En demi teinte, Romain qui nous a habitué à un judo mobile, perd son combat mais se qualifie pour les demi finales. Nous espérons qu’il se reprenne en mains (et le staff le reprendra). Courage Romain, il est encore temps de revenir à condition d’être régulier.

Marion ...grippée (mais là !!!) est un peu faible pour jouer mais tente des choses témoignant de la pugnacité que nous lui reconnaissons.

Quant à Nathan et Benjamin, ils attendent vivement les demi finales pour exprimer tout leur savoir faire.

Félicitations à cette brochette de « guerriers ». Le staff technique et les partenaires d’entrainement les aideront à mesurer le chemin qui reste à faire pour passer d’un judo édulcoré, tendre à un judo « rugueux » mais soft et élégant, un judo efficace, combatif avec le souci bien entendu du respect et de la sécurité du partenaire de travail et du combat.

Khalid Boussif pour le dojo lourdais

Le dojo lourdais a reçu le stado judo tarbais

Vendredi 28 janvier, le stado judo tarbais a fait le déplacement au dojo lourdais pour une heure et demi d’entrainement technique et randori où petits et grands, ceintures de couleur et ceintures noires ont travaillé ensemble.

Au menu, Marc Galan est revenu sur les fondamentaux répétés depuis le début de la saison. C’est ainsi que les judokas ont « révisé » des enchainements et combinaisons. La séance a permis aussi un retour avec « arrêt sur images » surtout sur les combats des compétitions précédentes.

Cet échange avec d’autres clubs fait partie de la vie et de l’envie du dojo lourdais. Il a commencé outre département (clubs du 64 : Soumoulou, Dojo Palois, Nay), voire outre Pyrénées (club de Saint Sébastien et Bilbao).

A chaque rencontre, le nombre de judokas avides d’effort, d’échange mais aussi de convivialité est croissant.

Et à chaque rencontre, la surface du tatami devient de plus en plus petite (merci Einstein !). Ceci ne va pas sans avoir le souci d’organiser des séquences d’entrainements adaptées et avoir un œil aguerri pour éviter les accidents.

Un médecin est toujours présent pendant l’entrainement pour la sécurité des invités.

Ce qui est sûr, c’est que nous ne sommes pas prêts à renoncer à cette formule qui marche avec des sportifs partageant les mêmes valeurs que nous.

Un buffet par notre traiteur Jérôme, judoka à ses heures perdues, assisté de Laurent, a clôturé la soirée. Serait-ce le début d’un comité convivialité ? A suivre…

Merci à Julie Alba du stado et à ses élèves.

A bons entendeurs, salut.

Khalid Boussif pour le dojo lourdais