Site d’informations en ligne, sur Lourdes et le Pays de Lourdes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     

En s’inclinant à domicile, le F.C.Lourdes se complique la tâche

dimanche 8 novembre 2009 par rédaction

C.A Périgueux bat FCL 16-3. m-t : 9-3. Arbitrage de M. Crabos (Côte Basque-Landes).

Pour les Périgourdins : 1 E : Ancelin (59e), 1T et 3 P (7e, 24e, 35e) Rongiéras

Pour les Lourdais : 1 P (28e) Laloo.

FCL : Caussade ; Brua, Montoro, Péna (Latapie 52e), Soucaze ; (o) Laloo (Darbo 60e) (m) Paulès ; Maisonabe (Arino 54e), Taulanga, Plot ; Troader (Labadie 75e), Pettigiani ; Simon (Tashrique 51e), Cazalot (Irigoyen 745e), Iribarne.

CAP : André ; Lafitte, Ancelin, Lafite, Delmas ; (o) Rongiéras (m) Brouqui (Debrach 71e) ; Yukes, Laporte (Traverse 77e), Donnars (Haeva 77e) ; Bower, Dupont (Rokobaro 55e) ; Margvelashvili(Hendriks 58e), Escudier (Paulin 58e), Gouasmia (Dadunashvili 59e).

Cartons jaunes : Donnars (Périgueux 46e), Paulès (Lourdes 67e et 80e+2)
Carton rouge : Debrach (80e+2)

Le vent tourbillonnant, la pluie diluvienne et le froid, autant d’ingrédients qui rendent la partie difficile. Le terrain gras doit favoriser l’équipe la plus lourde, de même que celle sachant ménager au mieux le jeu au pied. Et cette équipe, en ce samedi, ce fut le C.A. Périgourdin. Impeccables dans l’occupation du terrain, plus gaillards en mêlées, faisant jeu égal dans l’alignement, les Dordognots, à la recherche d’une victoire à l’extérieur, l’ont fait à Lourdes. Certes, les Bigourdans ont favorisé la tâche des protégés de Thierry Labrousse en leur rendant systématiquement les ballons durement acquis, ce dont les visiteurs ont su faire bon usage.

Première mi-temps équilibré…

L’on se doute bien qu’avec de telles conditions atmosphériques, le jeu au large serait banni et celui confiné petit périmètre trouverait preneur. Durant les premières quarante minutes, la différence au score provient de la réussite de Rongiéras (3 réussites sur 3 tentatives) alors que Laloo concrétise une seule fois (1 réussite/ 5 tentatives). Un seul mouvement permet à un public restreint de se réchauffer à la 19e. Après un déblaiement des avants lourdais, Soucaze est porté en touche au terme d’un mouvement offensif de bonne facture. Les deux équipes se neutralisent mais déjà les premiers enseignements font état d’une supériorité des ‘’ciel et blanc’’ en mêlées ordonnées et du jeu au pied.

… et une seconde à l’avantage du CAP

Pour un placage dangereux sur Soucaze, le flanker Donnars écope d’un jaune. Ce handicap numérique ne porte pas à conséquence puisque les joueurs de la cité mariale ne réussissent pas à prendre le jeu à leur compte. Sur une énième chandelle, les arrières du FCL se montrent fébriles. Ancelin profite des hésitations locales et inscrit un essai casquette. La messe est dite, le FCL mené 16-3 ne parait pas en mesure de se refaire la cerise. D’autant plus que Paulès, pour un placage haut, prend un jaune. Rongiéras échoue sur deux tentatives (67e, 70e). Lourdes tente son va-tout mais la défense périgourdine veille au grain. Et, peut-être, pour se réchauffer, les deux équipes offrent le bouquet final sous forme de bagarre générale. M. Crabos prend la température, plutôt fraiche pour le juge de touche côté cour puis celle plus musclée de celui côté jardin. Pour un verdict inattendu : les deux poids plumes de la soirée Debrach et Paulès sont pénalisés. Le Périgourdin d’un rouge direct, le Lourdais d’un second jaune qui virait du coup au rouge. Dommage, tant jusque-là, malgré des conditions dantesques, chaque équipe avait su garder sa maîtrise. Les Dordognots pouvaient lever les bras, leur réalisme trouvait une juste récompense.

Michel Corsini

EXTRAITS DU MATCH LOURDES-PERIGUEUX

[bleu]Notre vidéo avec les interviews de Etienne Plo, Sébastien Laloo, Guillaume Maisonabe et Jean-Christophe Debaes[/bleu]