Site d’informations en ligne, sur Lourdes et le Pays de Lourdes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     
       

Convention de partenariat entre l’IRMa et le C-PRIM

lundi 21 novembre 2022 par rédaction

Convention de partenariat entre l’IRMa et le C-PRIM

Contexte

Le C-PRIM et l’IRMa contribuent, dans leurs domaines d’action respectifs, à la prévention des risques majeurs, à l’information préventive des populations et à la préparation des acteurs du territoire à la gestion des situations de crise. Les deux associations, tout en respectant leurs identités et leurs spécificités, décident autour d’objectifs communs de collaborer pour participer plus efficacement au développement d’une culture du risque, de sécurité et de résilience sur les territoires et de favoriser le déploiement d’actions à destination de leurs publics cibles respectifs.

Objectifs de la convention :

L’objet de la présente convention est donc de formaliser un cadre
général de partenariat entre les deux structures signataires.
Dans le cadre de la présente convention, les parties pourront collaborer afin de :

• Mener en commun des actions conformes aux objets statutaires des deux structures ;
• Mettre en œuvre des actions d’information, de sensibilisation, de formation et
• d’exercices ;
• Concevoir et promouvoir des outils ou supports à destination des territoires ;
• Échanger et s’informer sur les opérations en cours ou en développement ;
• Relayer des informations sur les actions portées par l’un et/ou l’autre des organismes ;
• Identifier les besoins sur le terrain des acteurs impliqués dans la prévention des
risques
• majeurs ;
• Participer à des évènements de l’un ou de l’autre ;
• Participer à des groupes de travail ou comités de pilotage sur des actions spécifiques ;
• Proposer des actions innovantes et/ou contribuer à leur mise en œuvre ;
• Promouvoir les activités ou actions de l’un ou de l’autre ;
• Promouvoir le réseau et les adhésions de l’un et l’autre.

Ces collaborations ne feront pas obstacle à des projets menés dans le cadre du plan « Tous
résilients face aux risques » piloté par la Direction générale de la prévention des risques
(DGPR) et l’association qui animera ce plan (l’AFPCNT est la structure identifiée au jour de
signature de la présente convention).
La collaboration avec l’IRMa s’est notamment illustrée à l’occasion de la journée nationale
de la résilience en octobre dernier. Les deux associations et plusieurs autres partenaires ont
conçu et animé une action d’ampleur nationale intitulée « le Résilience Tour »
(https://resiliencetour.fr/). Il s’agissait à travers ce projet de mobiliser le plus grand nombre
des acteurs de la prévention des risques et de proposer, dans les territoires, des actions
d’information, de sensibilisation et de formation au grand public, aux élus et aux scolaires.
Dans ce cadre, le C-PRIM a entreprit une semaine itinérante de sensibilisation à l’échelle du
massif pyrénéen, en le traversant d’est en ouest (Perpignan, Saint-Girons, Marignac,
Bagnères-de-Bigorre, Pau).
La maison de la connaissance du risque sismique et sa réalité virtuelle

Contexte

Le département des Hautes-Pyrénées est l’un des département les plus sismogènes de France métropolitaine. Avec ce constat, et de part sa localisation Lourdes s’est imposée comme Commune d’accueil d’une structure unique en France : la maison de la connaissance du risque sismique.
Cette structure, dont l’accès est gratuit pour des visites libres, est un centre de ressource sur la sismicité pyrénéenne accessible aux enfants tout comme aux adultes. La découverte de ce monde scientifique passe notamment par l’interaction avec des maquettes ludiques illustrant les effets des séismes sur les bâtiments, le déplacement des ondes sismiques, la différences entre l’intensité et la magnitude. Mais également par l’observation des sismomètres et leurs enregistrements en direct. Et pour finir, par ressentir un séisme de sur
un simulateur. À l’extérieur, une exposition grandeur nature illustre les principes de construction parasismique. Des activités spécifiques sont proposées aux enfants.

Depuis 2017, une convention tripartite a été signée entre l’État, la Ville de Lourdes et le CPRIM pour définir le projet stratégique global d’animation, de mise en scène de la maison du
risque sismique ainsi que ses modalités de mise en œuvre.
Inauguration de la réalité virtuelle
Afin de rendre l’expérience plus immersive, la réalité virtuelle (financée par la DDT65) a été
ajoutée au simulateur de séisme. Ainsi, pour les séismes qu’il est possible de ressentir sur ce
dernier, plusieurs environnements ont été créés par l’entreprise OTIDEA basée à Tarbes.
En fonction de l’intensité du séisme, les scénarios sont différents :

• pour de « petits » séismes, l’expérience se passe en l’intérieur avec le bruit d’objets
qui bougent et d’autres qui tombent ;
• pour des séismes « moyens », l’expérience se passera dans une ruelle avec une
vision à 360°. Il est possible d’observer la destruction d’un bâtiment et la chute
d’éléments non structuraux ;
• pour les « forts » séismes, on se retrouve au milieu du place et on observe la
destruction de plusieurs bâtiments avec la visibilité réduites par les poussières
libérées des dégâts.