Site d’informations en ligne, sur Lourdes et le Pays de Lourdes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     
       

Inauguration de la nouvelle mairie d’Aspin en Lavedan : le début d’un ambitieux projet d’un aménagement de Cœur de Bourg

lundi 27 juin 2022 par rédaction

Vendredi, la commune d’Aspin-en-Lavedan, près de Lourdes, a vécu un grand moment avec l’inauguration de la nouvelle mairie qui a changé de lieu pour gagner un grand espace occupé jadis par la colonie, propriété de ce qu’on appelait alors les Ponts et Chaussées.

Après avoir excusé le sous-préfet et diverses personnalités, le maire André Laborde s’est fait un plaisir d’accueillir des élus (Evelyne Laborde, conseillère départementale et maire d’Omex, Maryse Carrère, sénatrice, Jean-Claude Piron, vice-président de la communauté d’agglomération Tarbes-Lourdes-Pyrénées) et de rappeler ce qu’était ce bâtiment. « C’était une des plus anciennes maisons d’Aspin qui appartenait à M. Pierre ABADIE lieu-dit chez BAROU, elle faisait partie d’une propriété de plusieurs hectares avec des fermes et également un ensemble de terrains agricoles où est actuellement implantée la résidence des Marquises que vous voyez à côté. Cette propriété avait été achetée par la MGET le 1/1/1950 pour installer une colonie de vacances. Cette colonie a été fermée. Puis ces bâtiments ont été récupérés en 2004 par un promoteur qui a transformé le site en résidence hôtelière et de tourisme. Beaucoup de copropriétaires ont acheté en défiscalisation. Certains se sont retrouvés dans une situation financière difficile qui a conduit à l’abandon complet de quelques bâtiments dont le bâtiment actuel de la mairie et celui des Iris qui vient d’être démoli. C’est à cette occasion que j’ai saisi l’opportunité de travailler avec l’organisme de gestion : la Sermar, le syndic Cythia représenté par M. Dutheil son directeur et les présidents du collectif M. Demaria, M. Weiss et M. Dupla. Je les remercie tous d’être présents. Car cela a permis à la commune l’acquisition de ces bâtiments d’une part, et la cession des 4 hectares d’espaces verts et la voirie de la résidence pour l’euro symbolique à la commune d’autre part. Depuis 1 an, avec les gestionnaires, nous avons pu procéder à la réouverture du restaurant où nous irons tout à l’heure. Actuellement, ces gestionnaires mènent leurs projets en lien avec notre Cœur de Bourg et nous en sommes très heureux ».

Et de poursuivre en évoquant la destination du bâtiment : « La mairie a été installée en rez de chaussée et un logement F4 est loué au-dessus. Vous remarquerez que nous avons souhaité garder un certain cachet, allié à une modernité fonctionnelle, sans être démesuré par rapport à la taille de notre commune. Et je pense que le Cabinet DEFOL/MOUSSEIGNE a su capter notre vision, pour obtenir cette très belle réalisation. Je l’en remercie. Ce chantier a permis aux entreprises locales de montrer leur savoir-faire. L’enjeu économique est important pour elles et, comme les entrepreneurs sont présents aujourd’hui, je tiens à les remercier de la qualité de leur réalisation.

L’achat de ce bâtiment avec ses 2 garages s’est élevé à 80.000 € (frais inclus) et les travaux ont représenté pour l’ensemble 190.000 €. Pour le financement, ce projet ne pouvait se réaliser qu’avec l’aide de nos partenaires. Même si la commune a augmenté ses ressources par la location, elle ne pouvait financer seule ce projet. On le sait tous, les dotations et subventions se font rares et s’amenuisent dramatiquement d’années en années... Je tiens donc à remercier les financeurs, l’Etat par la DETR, le conseil départemental par l’intermédiaire du FAR, la communauté d’agglomération Tarbes-Lourdes-Pyrénées qui est intervenue par le FAC. Car sans ces aides qui ont représenté 62 % du projet, il est difficile voire impossible de pouvoir réaliser des projets durables, vertueux économiquement et respectueux de l’environnement.

Aménagement d’un Cœur de Bourg

Je suis de ceux qui pensent que l’investissement est une marque de dynamisme pour une commune et un territoire. C’est pourquoi j’ai souhaité entreprendre un projet ambitieux de réhabilitation de notre patrimoine et d’aménagement d’un Cœur de Bourg autour de cette nouvelle mairie et de l’ancien presbytère.

Vous l’aurez compris, au-delà de l’inauguration de cette Mairie, ce projet comporte plusieurs tranches. L’ancien presbytère situé juste devant nous accueille des cabinets paramédicaux au rez de chaussée (un ostéopathe M. Sarbary, et une kinésithérapeute Mme Subly qui le rejoindra le 1er novembre prochain) et à l’étage on trouve un logement qui est loué. La commune a par ailleurs fait l’acquisition de bâtiments en grande partie démolis aujourd’hui, pour installer des commerces et services à la population plus précisément une boulangerie et un café / épicerie avec multi services ainsi qu’une halle.

Avec le conseil municipal, nous avons vu là un intérêt particulier de dynamiser le village de créer ces commerces et services mais aussi d’être un lieu de rencontre au plus proche des services publics. Nous avons estimé également que notre rôle est d’avoir des projets structurants pour créer de l’emploi et donner du travail à nos entreprises locales. Nous n’oublions pas le volet environnemental, durable et paysager qui sera déployé pour toutes les parties extérieures

Nous ne manquons donc pas de projets !

Enfin, je tiens à souligner la participation de la DDT, des architectes d’État, de l’ADAC, de la CAUE, d’Initiative Pyrénées, de la CCI, de la chambre des métiers et de SOS 1000 cafés qui apportent leur expertise et leur concours à la réalisation de nos projets. Je remercie d’ores et déjà la Région qui nous a assuré de son soutien pour les tranches à venir ».

Elles ont dit…

Evelyne Laborde, conseillère départementale :

Maryse Carrère, sénatrice