Site d’informations en ligne, sur Lourdes et le Pays de Lourdes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     
       

Transhumance à Lourdes mercredi 25 mai 2022, entre 6 h et 7 h du matin (Communiqué mairie)

mardi 24 mai 2022 par rédaction

Lundi 23 mai, le maire Thierry Lavit a donné une conférence de presse pour expliquer la décision municipale de revenir à la pratique ancestrale de la transhumance.

 

La Ville de Lourdes a construit un Plan Avenir Lourdes qui érige le cadre de vie au rang des priorités. L’objectif est de proposer une nouvelle vision de la gestion des espaces naturels en privilégiant l’éco- pâturage, le fauchage raisonné, le compostage, la gestion de prairies fleurie et de jardins partagés... L’objectif est de faire de Lourdes une ville résiliente et écologique.

 

L’éco-pâturage consiste à proposer aux agriculteurs du pays des espaces verts habituellement fauchés par les services de la ville. Cette pratique ancienne a été délaissée peu à peu et progressivement remplacée par de l’entretien mécanique et chimique.

 

« La Ville de Lourdes a construit un Plan Avenir Lourdes qui érige le cadre de vie au rang des priorités. La volonté municipale est d’aborder l’écologie de manière frontale et de la décliner de façon transversale afin d’avancer et de nous inscrire dans une action durable. La présence des brebis sur l’espace public s’intègre dans une politique globale de reconnexion de la Ville à son identité Pyrénéenne et de retour de la nature en ville. La pâturage pastoral fertilise les sols et enrichit les rapports humains. C’est une expérience engagée depuis plusieurs mois qui est appelée à croître et se renouveler. L’éco-pâturage et le fauchage raisonné vont donc de pair. L’animal remplace la machine et fertilise la terre. En consommant moins de carburant, en réduisant les coûts d’entretien des matériels mécaniques, en abandonnant peu à peu les produits phytosanitaires, en économisant l’eau, en végétalisant, nous faisons le pari de l’avenir, c’est certain, mais surtout celui du bon sens ! Nous avons la chance de vivre dans une ville inscrite entre ruralité et urbanisme. C’est un écrin de verdure. Profitons-en ! », résume le Maire, Thierry Lavit.

 

Les élus ont donc autorisé la transhumance de brebis du centre aéré jusqu’au château fort, mercredi 25 mai 2022, entre 6 h et 7 h du matin, afin de minimiser la gêne occasionnée.

 

Le parcours prévoit d’emprunter les artères suivantes : centre aéré, rue du Baratchélé, chemin de Saint- Pauly, chemin de Bernadette, chemin Lannedarré, avenue Antoine Béguère, boulevard du commandant Célestin Romain, pont SNCF, avenue Alexandre Marqui vers le rond point de l’hôpital, rue de Pau, boulevard de la Grotte, quai Saint-Jean, rue de Maupas.

 

Un arrêté d’interdiction de circulation au fur et à mesure du passage des brebis sur la chaussée réglementera le trafic routier. Les agents du service Propreté urbaine seront également mobilisés.