Site d’informations en ligne, sur Lourdes et le Pays de Lourdes
 Informations Lourdes et Grand Tarbes Informations Lourdes et Pays de Lourdes Informations Bagnères de Bigorre Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves Informations Pays de Lannemezan Information Pays du Val Adour Informations Hautes-Pyrénées   
 
   

Des milliers de truites sauvées par les pêcheurs

vendredi 28 juin 2013 par rédaction

Des milliers de truites sauvées par les pécheurs,

Voilà une semaine qu’une équipe valeureuse de bénévoles composée de pêcheurs et de non pêcheurs, sous la houlette de la fédération Départementale de Pêche des Hautes-Pyrénées, parcourt la vallée d’Argeles pour sauver les milliers de truites échouées dans les trous d’eau et les fossés envahies par la crue du 18 juin.

Ces truites proviennent d’une pisciculture de Lau Balagnas et ont été emportées par le gave. Il s’agit de truites arc-en-ciel, peu habituées à nager dans le courant et c’est la raison pour laquelle on les retrouve dans les endroits les plus incongrus comme les terrains de sport, sous la 4 Voie ou sur la Voie Verte.

D’après jacques Ducos, Président des pêcheurs du département, ce sont plusieurs milliers de poissons qui ont été sauvés et remis dans le gave, pour quelques centaines de mortes. Il confirme aussi qu’aucune truite sauvage n’a été récupérée ce qui montre bien les capacités d’adaptations des farios aux évènements exceptionnels. Marc Delacoste, chargée de mission à la fédération, explique que les alevins de l’année ont sûrement été très touchés par cet épisode de crue mais le gave conserve toutes ses capacités de renouvellement des effectifs pour les années à venir.

Ce type d’évènement est très impactant sur le moment mais il permet le renouvellement des matériaux constitutifs du lit du cours d’eau avec comme conséquence la création de nouvelles frayères (lieux de ponte des salmonidés) où viendront se rassembler dès l’hiver prochain les truites adultes pour engendrer de nouvelles générations.

Pour le moment, les pêcheurs ont de quoi remplir leurs paniers avec cet alevinage naturel.

Frédéric Duplan