Site d’informations en ligne, sur Lourdes et le Pays de Lourdes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     
       

Il y a du tangage au Simaje

lundi 22 novembre 2021 par rédaction

Le 9 novembre dernier, Thierry Aumage, directeur académique, a rendu visite au lycée hôtelier de l’Arrouza à Lourdes puis dans l’après-midi aux écoles d’Ossen (Batsurguère), Loubajac et Poueyferré. Il était accompagné de Thierry Lavit, maire de Lourdes et président du Simaje. Nous n’avions pas pu couvrir ce déplacement, étant mobilisé par ailleurs. A notre retour, nous avons été informés du sérieux accrochage, pour ne pas dire plus, entre Thierry Lavit et Jean-Louis Cazaubon. On se souvient qu’en juin, en pleine campagne des élections départementales, une polémique avait éclaté car il avait été prêté l’intention au maire de Lourdes de transférer les enfants de la petite section de Poueyferré à l’école de Lannedarré à Lourdes et de transférer en même temps les élèves de l’école de Loubajac à l’école de Poueyferré, se traduisant par ricochet par les probables fermetures de l’école de Loubajac et de la maternelle de Poueyferré. Les parents de la maternelle de Poueyferré sont montés au créneau. Et Jean-Louis Cazaubon aussi. Même si on le sent un peu gêné par la position de Stéphane Artigues, son adjoint à la mairie et également suppléant de Thierry Lavit, au conseil départemental. En effet, Stéphane Artigues est régulièrement encensé par le maire de Lourdes, ce qui a été le cas l’autre soir lors du conseil municipal, au sujet de la construction de la cuisine centrale au futur centre aéré.


Ce tangage au Simaje vient de redoubler avec la colère exprimée par Jean-Claude Beaucoueste, le maire de Saint-Pé-de-Bigorre, à l’égard de son collègue maire de Lourdes. Jean-Claude Beaucoueste n’a pas apprécié la décision de Thierry Lavit d’avoir fermé le centre aéré de Saint-Pé sans l’en avoir informé. Le centre aéré de Saint Pé était l’un des plus anciens centres aérés du département. Jean-Claude Beaucoueste devrait réunir son conseil municipal pour demander de quitter le Simaje. “Nous n’avons pas besoin du Simaje pour créer notre propre centre aéré, et avoir une école. Nous n’avons jamais attendu après la Simaje”, nous a t-il confié, ajoutant : “Au moment des élections départementales, Thierry Lavit lors de sa rencontre avec le conseil municipal de Saint-Pé avait souligné qu’il avait du mal à remplir le centre aéré de Saint-Pé mais il n’a jamais annoncé officiellement qu’il allait le fermer, contrairement à ce qu’il dit aujourd’hui à certaines personnes, et surtout que cela a été fait en concertation avec le maire de Saint-Pé comme il le laisse entendre.”


Aux dernières nouvelles, d’autres communes se montrent critiques avec l’actuelle politique du Simaje. Certaines seraient tentées de suivre la démarche saint-péenne. Elles souhaiteraient quitter elles aussi le Simaje. Reste à savoir si cette sortie peut se faire aisément.

Lire Sauvons la petite section de l’école de Poueyferré : https://www.facebook.com/Sauvons-la-petite-section-de-l%C3%A9cole-de-Poueyferre-112788864380239/