Site d’informations en ligne, sur Lourdes et le Pays de Lourdes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     

Inauguration de 10 nouveaux logements accompagnés à destination de personnes en situation de fragilité

mardi 21 septembre 2021 par rédaction

L’association CITÉS CARITAS et la foncière sociale CARITAS HABITAT – acteurs du logement et de l’économie sociale et solidaire – ont inauguré le lundi 20 septembre 2021, à Lourdes, deux nouvelles résidences sociales, qui complètent l’offre de logements adaptés, d’hébergements et d’accompagnements gérés par Cités Caritas sur le département des Hautes-Pyrénées : la pension de famille « Sarsan » (ainsi que l’« Espace Ex aequo » dédié aux femmes) et la résidence accueil « La Bergerie », destinées respectivement à accueillir et accompagner vers l’inclusion des familles monoparentales et des personnes seules en situation de handicap psychique, par l’activité et/ou l’emploi.

À partir des besoins de logements adaptés identifiés sur le département des Hautes-Pyrénées, CITÉS CARITAS a développé ces projets avec le concours de CARITAS HABITAT, propriétaire des résidences en charge de la réhabilitation des sites ; avec l’engagement financier des services de l’État, la DDETS, du Commissariat à la lutte contre la pauvreté, la Mission Égalité femmes/hommes, la Direction départementale des territoires – Hautes-Pyrénées et du grand Tarbes.

La pension de famille “Sarsan” et l’espace Ex Aequo

Quelques éléments de contexte à l’origine du projet : à partir de témoignages de femmes lors de la conférence inversée du 07/03/2019 dans le cadre du grand débat national à Tarbes est né ce projet de pension de famille. Ces femmes en situation de monoparentalité ont fait état de leur isolement, de leur difficulté à accéder à leurs droits et à un logement en particulier lorsqu’elles doivent quitter le domicile conjugal. Elles ont exprimé un besoin d’écoute, d’accompagnement, de réassurance, de reconnaissance, de solidarité avec des pairs. En prises à des difficultés financières (pensions alimentaires non versées par exemple), de délais très longs pour l’accès aux démarches administratives, elles ont évoqué outre le risque de se retrouver à la rue, celui d’être stigmatisées et de repli sur soi. Enfin, elles ont souligné les freins pour accéder aux dispositifs d’accompagnement à la parentalité, ainsi qu’à une vie sociale, et ont fait la demande d’un lieu-ressources, d’échanges, de solidarité, respectueux de leurs choix.

Les familles monoparentales représentent un quart des familles des Hautes-Pyrénées (principalement des femmes, même si la proportion des pères tend à augmenter). Leurs situations présentent des risques de basculer dans la pauvreté et de rencontrer davantage de difficultés d’accès à l’emploi, ainsi qu’à articuler vie professionnelle et vie familiale.

• Le projet de Cités Caritas : proposer à des ménages monoparentaux en situation d’isolement :

D’UNE PART, un logement dont la vocation est d’être un tremplin après la stabilisation d’une situation ayant engendré de la précarité sociale, économique et éducative, et un accompagnement favorisant le lien avec l’environnement et l’accès au droit commun privilégiant l’entraide, la solidarité, la recherche de solutions entre les résidents. Ce projet vient enrichir et diversifier le panel de réponses existantes aux besoins des adultes, enfants et adolescents du territoire ;

D’AUTRE PART, un lieu ouvert à des femmes venant de l’extérieur, des partenaires et des professionnels pour faciliter la construction de solutions par les personnes et pour elles : l’Espace Ex æquo, attenant à la résidence. Cet espace a une vocation de tiers lieu permettant par exemple la création d’une banque d’échanges de services à partir des compétences des uns et des autres. C’est également un lieu favorisant la réduction de la fracture numérique (un poste informatique est mis à disposition en libre-service), le développement des projets élaborés en co-construction avec l’animatrice sociale (ateliers cuisine, jardinage, loisirs créatifs, prévention, sorties, aide aux devoirs, goûters partagés…). Il permet la mise en place de permanences partenariales et évoluera au gré des besoins et des ressources.

• Le montage du projet : début 2019, l’État, via la Direction départementale de l’emploi, du travail et des solidarités (DDETS) des Hautes-Pyrénées, a retenu CITÉS CARITAS pour développer le projet, du fait de son implantation locale auprès des personnes en situation de précarité et de son implication régionale dans la création de projets de pensions de famille (8 à Toulouse et dans les Hautes-Pyrénées à ce jour). En novembre 2019, CITÉS CARITAS s’est installé dans l’immeuble mis à disposition par la propriétaire de la maison appelée « Gérard-Marie » en liant le projet de vente de cet immeuble à sa volonté de venir en aide aux personnes vulnérables. Le 18 septembre 2020, CARITAS HABITAT a fait l’acquisition de ce bien et a permis ainsi à CITÉS CARITAS de développer son projet social de manière durable en donnant le temps à chaque famille de se reconstruire et de développer un projet de vie destiné à son insertion sociale.

Descriptif de la résidence « Sarsan » : le bien, propriété de CARITAS HABITAT, se compose de 4 logements (dont 2 T3 de 68m² habitables et 2 T5 de 103 m² habitables) et d’un espace d’accueil dénommé Ex aequo destiné aux familles résidentes et de Lourdes, ou de communes proches, de se retrouver autour d’activités et de projets. La pension de famille combine un espace collectif et des espaces privatifs (les logements ont une capacité d’accueil de 13 adultes et enfants) qui permettent aux personnes logées d’être chez elles sans être isolées et de bénéficier de l’animation du lieu.

La résidence accueil « La Bergerie »

Le 21 septembre 2020, CARITAS HABITAT a livré à CITÉS CARITAS cette résidence accueil. Attenante à la maison relais Saint Henry Sainte Nathalie, cette ancienne bergerie a été achetée par CARITAS HABITAT au Secours Catholique et a été entièrement restructurée en vue d’aménager 6 studios équipés, un bureau et une salle commune destinés à des personnes seules exclues du logement ordinaire du fait des conséquences de leur situation de handicap psychique.

Cette 1ère résidence accueil dans les Hautes-Pyrénées propose ainsi à ces résidents de vivre en logement, avec un suivi du secteur psychiatrique et un accompagnement social visant au développement de leur projet de vie.

Pour répondre à ce besoin spécifique de logement, CITÉS CARITAS a signé une convention de partenariat avec les hôpitaux de Lannemezan et développera au fur et à mesure de l’évolution des besoins d’autres conventions avec le secteur médico-social.

Pour en savoir plus, voir la vidéo en cliquant sur l’image ci-dessous

===

À PROPOS DE CITÉS CARITAS

Association loi 1901 à but non lucratif créée à l’initiative du Secours Catholique en 1989, Cités Caritas agit pour l’inclusion des personnes en situation de grande précarité, d’exclusion ou de handicap. Au sein du Réseau Caritas France et aux côtés des acteurs de la solidarité, l’association se donne pour ambition de contribuer à l’évolution de la société et de l’accueil que celle-ci propose aux personnes fragilisées dans leur parcours de vie. Elle accueille, héberge, accompagne au logement et vers l’insertion socio-professionnelle plus de 10 000 personnes par an. Ses activités sont orientées vers l’autonomie des personnes et sont enrichies par des actions de promotion de la santé et du bien-être, de la citoyenneté et de soutien à la parentalité. Elle gère aussi des crèches multi-accueil et forme les professionnels du secteur social et médico-social.

À PROPOS DE CARITAS HABITAT

Foncière sociale créée en 2015, Caritas Habitat, entreprise solidaire d’utilité sociale membre du Réseau Caritas France, développe et investit grâce à l’épargne solidaire, dans des projets immobiliers privés et publics porteurs d’innovation sociale. Associée à différents partenaires en charge de l’animation d’un projet social et de la gestion immobilière. Caritas Habitat intervient en fonction des caractéristiques et des besoins de chaque association, aussi bien dans le champ du logement et de l’hébergement, que dans celui de l’économie sociale et solidaire, ainsi que dans le champ du « médico-social ».

===

Interview (audio ci-dessous) de Florence Calliot et de Dominique Manière

Florence Calliot, est chef de service à l’association Cités Caritas. Elle a en charge l’ensemble des dispositifs des Hautes-Pyrénées.

L’association Caritas compte 1200 salariés, 500 bénévoles. Elle est implantée sur tout le territoire national et accueille environ 10 000 personnes dans ses différents dispositifs.

Dominique Manière, Directeur général de l’association Cités Caritas.