Site d’informations en ligne, sur Lourdes et le Pays de Lourdes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     

Inauguration de la borne d’information numérique et de la bagagerie connectée (article mis à jour)

lundi 9 août 2021 par rédaction

« La ville de Lourdes traverse une période difficile, a souligné Thierry Lavit, le maire de la cité, à l’occasion de l’inauguration de la borne d’information numérique interactive, installée place Marcadal. Il y a un an c’était l’état de sidération. Et puis bon an, mal an, tous les contributeurs ont les yeux bienveillants pour notre ville qui repart doucement. Je remercie l’Etat qui s’est fortement engagé. Le président de la République et 10 ministres se sont succédé pour nous aider. Il y a aussi Madame Delga, présidente de la Région, Michel Pélieu, le président du département et le président de l’agglomération Monsieur Trémège, les banques, les organismes de tourisme. Au total, ce sont 30 contributeurs qui aident la ville de Lourdes à se redresser. L’outil que nous allons inaugurer va être expliqué par Monsieur Lemaître, conseiller municipal au commerce. En tout cas merci à l’Etat puisque aujourd’hui c’est de la DSIL qui finance pour moitié tout le projet. Je remercie Monsieur le Préfet Rodrigue Furcy pour son aide très précieuse ».

Pour Julien Lemaître, délégué au commerce, aux halles et marchés, à la communication et au numérique, c’était en quelque sorte le jour de gloire : « Cette borne d’information numérique a fait l’objet d’une dotation de soutien à l’investissement local. Elle a coûté 19 600 euros, financée à 50% grâce aux aides de l’Etat. Cette première borne installée sur la place centrale de la ville informe le touriste sur divers éléments : le premier concerne la partie touristique avec des onglets reliés directement au site de l’office de tourisme. On y retrouve les prestataires qui partagent avec l’office de tourisme les hébergements. On peut retrouver également quelques commerçants. L’avantage de cette borne est d’être reliée à un outil mis en place pendant le Covid : la marketplace, lancée au 1er mars sur la ville de Lourdes avec aujourd’hui 170 commerces référencés. Tous ces éléments servent à la redynamisation de la ville, du commerce. Quand la borne est en veille, cela permet de communiquer sur les événements de la ville (culturels, cultuels, sportifs). En ce moment on retrouve notamment les Nuits de Lourdes lancées par le Sanctuaire dans le cadre des Estivales. Elle sert aussi de panneau de direction ».

Sibylle Samoyault, secrétaire générale de la préfecture qui représentait le préfet, a rappelé que l’Etat était aux côtés de la ville de Lourdes depuis le début de la crise sanitaire. « Un certain nombre de projets ont pu être accompagnés, notamment celui-là qui a plusieurs volets notamment sur le numérique et le e-commerce, ainsi que toute une série d’aménagements sur l’espace public. »

Une manager commerce

Julien Lemaître a profité de cette inauguration pour apporter des précisions : « Julie Blayot est la nouvelle manager commerce. Elle ne remplace pas Monsieur Jubier qui est manager du centre-ville. Le manager commerce est intégré à un service commercial depuis le 2 août. Elle va travailler avec Julie Cabarrouy. Ces deux éléments qu’on va inaugurer ce jour sont portés par le service commerce et développement. C’est le nouveau nom de notre service puisque le bureau des projets n’existe plus ».

Dans le cadre du dispositif OCMU (Opération Collective en Milieu Urbain), la pizzeria Le Basilic et l’épicerie fine L’Amico del Gusto font partie des 11 premiers projets commerciaux soutenus par la Ville de Lourdes et ses partenaires (L’Etat, La Région Occitanie et la CATLP) depuis un an.

Direction ensuite avenue Maransin pour découvrir, à proximité de l’immeuble Lacour (ancienne bibliothèque),la bagagerie connectée.


La bagagerie connectée est un grand atout pour notre ville qui reçoit en tant normal des millions de pèlerins, annonce fièrement Julien Lemaître. Les pèlerins qui ne savent pas où déposer leurs bagages en attendant par exemple l’heure de leur train, ont là un outil pratique, économique : 1 euro l’heure, 5 euros la journée. Cette bagagerie est entièrement sécurisée, elle dispose d’un système de vidéosurveillance. La personne choisit son casier qui s’ouvre. Il est assez grand. Autre intérêt : si l’on se trouve en panne de batterie avec son téléphone, on peut aussi le recharger. Chaque casier est équipé de 2 prises : une prise en 220v et une prise USB. Il est doté aussi d’un wifi sécurisé. Avec la Marketplace, on est en train de développer avec “Shopping en ville”, le prestataire de la Marketplace, un relais pour que le commerçant puisse déposer dans la bagagerie des articles commandés, grâce à un QR Code qui permettra d’ouvrir le casier, autorisant le client à récupérer son ou ses articles. C’est un outil supplémentaire sur la ville. Nous souhaiterions en installer une deuxième réfrigérée au niveau des Halles pour que les commerçants des Halles puissent déposer le panier de leurs clients”.