Site d’informations en ligne, sur Lourdes et le Pays de Lourdes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     

Réponse du SCL au communiqué du club des sports Lourdes Hautacam.

dimanche 7 mars 2021 par rédaction

Réponse du SCL au communiqué du club des sports Lourdes Hautacam.

Le Ski Club Lourdais, ses dirigeants encadrants et licenciés tiennent à apporter un certain nombre de précisions, et rétablir certaines vérités, suite à l’article rédigé par le club des Sports Lourdes Hautacam , traitant du projet de fusion des deux clubs Lourdais et parut le 4 mars dans les colonnes de Lourdes-infos.

Cet article fait référence à la convocation, par Monsieur le Maire de Lourdes, de représentants des deux clubs afin d’étudier la possibilité d’une fusion entre les deux instances. Fusion intervenant à un moment où les deux associations se voient supprimer une subvention qui n’a plus lieu d’être : le périmètre d’intervention des deux associations ne permettant pas, après vérification, de remplir les conditions d’attribution.

Pensant que cette fusion pourrait permettre une mutualisation des moyens et des compétences, les membres du Bureau du Ski Club Lourdais se sont réunis, dès le samedi suivant cette réunion, afin de déterminer quelles étaient les modalités permettant de réunifier les deux clubs tout en conservant les intérêts et spécificités de chacun à savoir : faciliter l’accès à la découverte du ski et à sa pratique pour l’un, porter les meilleurs vers la compétition sportive pour l’autre.

 Une feuille de route a été votée par le bureau du SCL afin d’être présentée aux dirigeants du club des Sports Lourdes Hautacam et servir de base de travail. Malheureusement, et le SCL ne peut que le constater, aucun retour n’a été donné par le club des Sports Lourdes Hautacam et, ce, malgré de nombreuses sollicitations de rencontres émises par notre club. L’article, paru le 4 mars, permet d’ancrer la volonté du Lourdes Hautacam de ne pas aller plus avant dans cette démarche, à notre avis, progressiste et rompant avec des querelles vieilles de plus de quarante ans.

Malheureusement, dans cet article, ce club se permet de parler de points concernant le Ski Club Lourdais dont il n’a pas, ou que partiellement, connaissance. Nous tenons donc à apporter les éclaircissements suivants :

Le Ski Club Lourdais, club originel, concernant la pratique du ski à Lourdes, a eu une section compétition jusqu’à il y a quelques années. Malheureusement le club, également formateur de grands champions dans le passé, a dû renoncer à cette section en raison du coût important qu’elle engendrait et le risque qu’elle faisait peser sur les finances de l’association. L’orientation décidée a donc été de donner accès au ski à un maximum d’enfants. Pour cela, la précédente équipe dirigeante du SCL a affilié le club à la fédération UFOLEP ce qui a eu, pour effet immédiat, la baisse du prix de la licence des enfants de plus de 60%, permettant l’accès au ski à de nouveaux adhérents.

 Cette affiliation empêche, en aucun cas, comme certains voudraient le laisser entendre, notre club d’être également affilié à la FFS pour ses moniteurs et dirigeants, qui ont été formés initialement par cette fédération, et se recyclent périodiquement.

Les deux décisions, décrites précédemment, ont permis d’assainir les finances de notre club qui peut, ainsi envisager un avenir serein.

Aujourd’hui, lorsque le club des sports Lourdes Hautacam, se plaint, à qui veut l’entendre, de sa difficulté à boucler son budget en raison du coût de sa section compétition, et qu’ainsi son avenir même est menacé, il ne fait que reproduire le constat réalisé par le SCL quelques années plus tôt, qui lui, a su réagir en prenant les mesures qui s’imposaient.

Au SCL, nous sommes d’accord pour dire qu’une section compétition est une « vitrine » pour un club mais pas à n’importe quel prix.

Mesdames, Messieurs les dirigeants du Lourdes Hautacam à quoi servira, une « vitrine », lorsqu’il n’y aura plus de « commerce »derrière ?

Nous ne pouvons, non plus, accepter la présentation qui est faite, dans l’article du 4 mars, du « ski libre » qui, et il est important de le préciser, permet, aux plus grands, de skier entre copains tout en restant sous notre responsabilité. Ceci ne pouvant se faire qu’avec un consentement, écrit, des parents.

Nous ne nous abaisserons pas à commenter l’allusion à une différence d’ambiance entre un club et l’autre pour le seul principe, qu’au SCL, nous parlons uniquement de ce que nous connaissons. Donc, pour ce qui est de l’ambiance au SCL, celle-ci est excellente, preuve les 250 licenciés qui nous font confiance chaque saison.

Pour conclure : le SCL est prêt à aller de l’avant en engageant des discussions avec le club des sports Lourdes Hautacam , car pour nous, l’intérêt des jeunes lourdais, pratiquant le ski, prône. Manifestement, ce n’est pas la volonté de certains qui s’appuient sur des prétextes basés sur des jugements de valeurs, et donc par définition, non étayés, pour, peut-être, masquer des égos surdimensionnés qu’ils désirent faire passer avant l’intérêt de leurs licenciés. Nous ne pouvons que le déplorer.