Les infos de Lourdes et du Pays de Lourdes

  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     
 
 
 

Défilé de mode au conseil municipal ou obstruction systématique ?

samedi 2 octobre 2010 par Rédaction

Jeudi soir, visiblement tout avait été prévu pour empêcher l’équipe de lourdes-infos.com de couvrir dans les meilleures conditions possibles la séance du conseil municipal. Arrivés à 18h30, une demi-heure avant l’heure officielle, nous avons trouvé la grille de la mairie fermée alors qu’arrivait en même temps le duo CG-DPP qui passait, en toute hâte, par la porte d’entrée du sous-sol pour aller s’installer, deux étages plus haut, à l’emplacement où nous nous positionnons habituellement, c’est-à-dire bien en face du maire, manière de se regarder les yeux dans les yeux. On se demande d’ailleurs à quel titre Cathy Gauthier se trouvait là. Elle n’est pas journaliste, ni photographe professionnelle, pas plus qu’elle n’est correspondante. On est d’ailleurs à la veille d’avoir lu un papier signé de son nom. On comprend très bien que les places ne soient pas attribuées. C’est la raison pour laquelle nous nous sommes placés là où s’assoient habituellement les confrères de la presse quotidienne. Pendant cette séance, le tandem Pereira-Gauthier a défilé sans la moindre gêne pour les confrères et le public se trouvant derrière. On se serait presque cru sur un podium de défilé de mode ! Les deux « déesses de la communication d’Artiganave » ont pris une quantité de clichés. Où les verra-t-on ? Notre collaborateur Gérard Arramon a également « mitraillé » mais lui a eu au moins la délicatesse de ne gêner personne, il passait derrière les conseillers municipaux. C’est ça la politesse. Et ses photos, au moins on les voit et on les apprécie. Nous vous proposons une vidéo avec six passages* de ces deux stars de la « com » choisies par le maire pour réaliser les indigestes magazines ( celui de la mairie et celui de la CCPL ) dont on attend toujours les N°3 . Enfin faudra-t-il bientôt dormir à la mairie pour être sûr d’avoir sa place à la table de presse ?

*NDLR. Et encore Marc Laffitte a quitté la séance après la question du lac de Lourdes. Peut—être y aurait-il eu plus de 6 passages ?