Site d’informations en ligne, sur Lourdes et le Pays de Lourdes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     

Colère de Christian Agius, président du Comité de Vigilance Lourdais

jeudi 10 septembre 2020 par rédaction


C’est un Christian Agius particulièrement remonté, qui s’est exprimé devant la presse locale. Deux sujets l’irritent notamment : le premier concerne le projet d’installation d’une scierie industrielle à Lannemezan, le second a trait aux installations des antennes Free aux abords du site Toupnot à Lourdes.

Le comité de vigilance lourdais présidé par Christian Agius fait partie du collectif « Touche pas à mon forêt » qui comprend 35 associations opposées au projet d’installation d’une scierie industrielle à Lannemezan, projet porté par le groupe italien Florian, soutenu par le conseil régional Occitanie. Cette multinationale du bois suscite de plus en plus de craintes des associations environnementales, de citoyens, mais aussi de professionnels de la foresterie et de la filière bois. A notre micro, les explications du président du Comité de Vigilance Lourdais :

S’agissant de l’installation des antennes Free, aux abords du site Toupnot, Christian Agius rappelle que le recours auprès du tribunal administratif lui avait donné raison. Il estime que durant le confinement, la donne a changé sans que le comité de vigilance n’ait été informé. (Audio ci-dessous)

Avant de conclure son point-presse, Christian Agius a rappelé que durant la dernière campagne électorale, avec sa liste « Lourdes Ensemble », il avait demandé qu’un audit soit réalisé par l’équipe municipale en place. « Le maire de Lourdes l’avait dit. Nous aimerions savoir quel est l’endettement exact par habitant. Les Lourdais doivent savoir à combien l’ancienne mairesse a laissé l’endettement de la ville ».