Site d’informations en ligne, sur Lourdes et le Pays de Lourdes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     

Célébration du 76eme anniversaire de la libération de Lourdes

mercredi 19 août 2020 par rédaction

Aujourd’hui, à 12h, a eu lieu au square Charles de Gaulle la cérémonie commémorative du 76ème anniversaire de la libération de la ville de Lourdes, sous la présidence de Didier Carponcin, sous-préfet d’Argelès-Gazost, en présence de Thierry Lavit, maire de Lourdes, d’adjoints et conseillers municipaux (majorité et minorité), d’Adeline Ayela, conseillère départementale du canton de Lourdes 1, des représentants d’associations patriotiques et d’anciens combattants, de la police nationale et des sapeurs-pompiers.

La présentation de la cérémonie a été faite par José Moura, chef de protocole :

« Après l’invasion de la Pologne par l’Allemagne, le ler septembre 1939, la France et le Royaume-Uni déclarent la guerre à l’Allemagne le 3 septembre 1939.

Le 14 juin 1940, les troupes allemandes défilent à Paris, sur les Champs-Elysées, le 20 elles sont à Brest, le 22 à La Rochelle.

Le 11 novembre 1942, la Fronce entière est occupée et les troupes allemandes en provenance de Bordeaux pénètrent dans les Hautes-Pyrénées. De petites garnisons s’installent à Lourdes. Tarbes et Lannemezan.

Les Franc-Tireurs-Partisans-Français occupent le secteur de Bagnères dès le 10 juin 1944. La reddition du commandement allemand de Lourdes au Capitaine Honoré Auzon, représentant des FTPF, se fait sans heurt, ni combat, le 19 août, devant l’hôtel Terminus ».

La cérémonie a débuté par la diffusion du Chant des Marais, suivie de 4 dépôts de gerbes par le sous-préfet de l’Arrondissement d’Argelès-Gazost, le maire de Lourdes, Carmen Fontaine, secrétaire locale de l’Association des déportés, Internés, Résistants et Patriotes et André Barrère, président de l’association des Evadés de France ; de la sonnerie aux morts, de la minute de silence, de la Marseillaise et d’un lâcher de pigeons.

La cérémonie s’est achevée par le salut des autorités aux présidents d’associations et aux porte-drapeaux.