Site d’informations en ligne, sur Lourdes et le Pays de Lourdes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     

Conseil municipal : Extension de la zone de stationnement touristique payante (Rapporteur Philippe Ernandez)

dimanche 2 août 2020 par rédaction

Le 22 septembre 2017, le Conseil municipal s’est prononcé sur la refonte du stationnement sur voirie ainsi que sur sa tarification.

Par la suite plusieurs arrêtés municipaux sont venus réglementer le stationnement, en créant une zone touristique structurée en P1, P2 et P3 de part et d’autre des deux entrées principales des Sanctuaires.

En complément de la mise en place du dispositif de bornes rétractables dans la zone touristique, les stationnements payants du boulevard Rémi Sempé et de l’avenue Monseigneur Théas ont été supprimés.

Dans le cadre d’une réflexion globale sur la circulation, sur le retour au sens de circulation bi-alterné par quinzaine, il est proposé aux membres du Conseil municipal de remettre le stationnement payant le long du boulevard Rémi Sempé et de l’avenue Monseigneur Théas, de façon à leur faciliter l’accès aux Sanctuaires.

Lors des grandes manifestations nécessitant l’activation des bornes de sécurisation, ce stationnement sera ponctuellement interdit par arrêté municipal.

Le projet sera finalisé en régie pour la mise en peinture au sol et nécessitera la modernisation et le paramétrage des trois anciens horodateurs sis dans la zone pour un montant évalué à 11 000 € TTC.

=============

Sylvain Peretto a demandé à quelle date sera mis en place le sens alterné car il a vu sur un media que ce sens serait mis en place sans que la commission se soit réunie et quels sont les critères qui permettraient d’évaluer l’efficience de ce dispositif. « Ce qui été dit sur un media (NDLR. Il s’agit de Lourdes Actu), c’est ce qu’on appelle une fuite », a répondu Thierry Lavit. Quant à la date précise, le maire a souligné qu’elle n’est pas connue, terminant en disant que c’est la méthode Peretto qui sera retenue pour la sécurisation. (AUDIO ci-dessous)