Site d’informations en ligne, sur Lourdes et le Pays de Lourdes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     

Conseil municipal : Avenant n°2 à la convention de délégation de la compétence d’organisation des transports scolaires entre la CATLP et la Ville de Lourdes (rapporteur Philippe Ernandez)

dimanche 2 août 2020 par rédaction

Depuis le 1er janvier 2017, la Communauté d’Agglomération Tarbes-Lourdes-Pyrénées (CATLP) délègue l’organisation des transports scolaires à la ville de Lourdes.

La convention qui lie la Communauté d’Agglomération Tarbes-Lourdes-Pyrénées (CATLP) et la ville de Lourdes devait prendre fin au 31 août 2020.

Pour autant la Communauté d’Agglomération Tarbes-Lourdes-Pyrénées (CATLP) qui doit adopter en 2020 un règlement des transports scolaires, et vise à l’harmonisation des transports scolaires au plan du territoire, sollicite un délai supplémentaire pour mener à son terme cette organisation nouvelle.

Le Conseil Municipal a donc été invité à se prononcer sur un projet d’avenant n°2 à la convention de délégation de la compétence d’organisation des transports scolaires entre la CATLP et la ville de Lourdes validant la modification de la durée de la convention et son prolongement pour une année supplémentaire, la délégation devant prendre fin désormais au 31 août 2021.

L’avenant n°2 prévoit également par anticipation les modalités relatives aux conséquences financières possibles liées au covid sur les transports scolaires,

Enfin, il réaffirme la responsabilité des transports de principe de l’autorité Organisatrice de 1er rang qu’est la CATLP qui perdure en dépit de la délégation de gestion.

Marie-Laure Pargala est intervenue pour apporter le soutien de l’opposition aux transporteurs lourdais, sévèrement pénalisés par la crise sanitaire, les pertes de leurs chiffres d’affaires étant de l’ordre de 80 à 90%. Elle a rappelé les contributions du conseil régional et du conseil départemental, « mais la ville de Lourdes n’a rien payé aux transporteurs », a-t-elle ajouté. Il s’en est suivi des échanges entre le maire, Philippe Ernandez d’un côté et la conseillère municipale d’opposition. (Audio ci-dessous : la qualité n’est pas bonne en raison de la mauvaise sonorisation)