Site d’informations en ligne, sur Lourdes et le Pays de Lourdes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     
       

Présentation de l’événement “Lourdes United”, premier pèlerinage digital mondial de Lourdes, qui aura lieu le 16 juillet 2020 (ACTUALISÉ)

mardi 30 juin 2020 par rédaction



Ce mardi matin, depuis le bureau de presse du sanctuaire Notre-Dame de Lourdes, Monseigneur Olivier Ribadeau-Dumas, recteur du sanctuaire Notre-Dame de Lourdes, a présenté en visio-conférence l’événement “Lourdes United” qui aura lieu le 16 juillet 2020. Nous mettons en ligne la déclaration liminaire de Mgr Ribadeau-Dumas. Nous reviendrons dans l’après-midi sur les réponses aux questions posées par les journalistes répartis sur le territoire national.

Ce qu’il faut retenir

Lourdes United” débutera le 16 juillet 2020, à 7h à la Grotte, et se terminera à 22h, au terme de la procession aux flambeaux, toujours devant la Grotte. Au cœur de ces 15h, il y aura 2 heures de plateau télévisées sur la rive droite du gave entre 16h et 18h, heure de Paris puisque différents fuseaux horaires seront concernés.

Les directions diocésaines de pèlerinage sont évidemment associées à cette journée.

Olivier Ribadeau-Dumas : Des appels aux dons seront faits au cours de cette journée pour permettre que le sanctuaire puisse redémarrer. Ce pèlerinage et cette journée ont une dimension spirituelle, elle a aussi une mission, à savoir permettre au sanctuaire de préparer l’avenir et de rebondir. A partir de cet appel aux dons via des mailings, on constate que la générosité des pèlerinages, des hospitalités s’exprime. Cette journée permettra d’illustrer toutes les activités du sanctuaire et de montrer pour que nous puissions mener à bien ce que nous avons acquis, nous avons besoin de la générosité des uns et des autres puisque l’économie du sanctuaire est une économie qui vit essentiellement de dons, ce sont les dons des pèlerins qui permettent au sanctuaire de vivre. Les pèlerins n’étant pas là, notre économie, nos ressources, sont quasiment réduites à néant. Nous n’avons rien inventé, pour cet été au moins un nouveau modèle économique par cette journée en fait partie”.

(…) On voit que le nombre de pèlerins augmente et qu’une ville petit à petit s’éveille. J’espère qu’avec le début des vacances d’été, les choses vont se développer un peu plus, d’autres vont rouvrir autour du 14 juillet. Autour du Pèlerinage National le 15 août qui aura un format plus réduit, le nombre maximum de pèlerins est aujourd’hui de 5000. Au mois d’octobre nous aurons aussi le Rosaire qui envisage de faire venir entre 5000 et 7000 personnes. Ces deux temps seront des moments forts de l’été et de l’automne pour les pèlerinages. Nous avons des pèlerinages diocésains qui viennent en petit nombre, en petites délégations et qui sont retransmis grâce aux réseaux sociaux et aux chaînes de télévision. Un certain nombre de groupes sont prévus notamment des Italiens qui commencent d’annoncer leur retour dans les prochaines semaines , en nombre malheureusement plus réduit que ce qui était prévu, ce qui est une joie puisque vous savez combien Lourdes est aimée des Italiens. Les liaisons aériennes rouvrent sur l’Italie à partir de la semaine prochaine”.

(…) L’économie globale induite par le sanctuaire c’est 300 millions d’euros sur le terroir lourdais. Aujourd’hui les hôtels, les restaurants, les magasins sont fermés. Ils s’attendent eux aussi à une saison quasi blanche. En lien avec le préfet, nous travaillons actuellement d’arrache-pied à un plan spécifique Lourdes. Le secrétariat d’Etat au tourisme spécial a un focus spécial porté sur Lourdes. Nous travaillons à un plan de relance de la ville de Lourdes. On voit bien que sur l’économie lourdaise en tant que telle c’est une vraie catastrophe. On sait que les hôtels sont en difficulté ou fermés. Si les fermetures augmentaient, ça mettrait en difficulté l’accueil des grands pèlerinages avec un nombre de lits en diminution. Il est donc important de pouvoir soutenir cette économie. Je suis à très attaché au fait que le sanctuaire de Lourdes est moteur dans l’économie Lourdes et qu’il est important qu’il puisse travailler en lien. J’attache beaucoup d’importance à la communion et au travail en commun avec les acteurs socio-professionnels, avec les autorités publiques et la mairie de Lourdes. Je souhaite que cette opération Lourdes United permette aussi davantage un travail en commun. Les 8 millions d’euros de perte c’est sur un budget global de 30 millions. Ces 8 millions, nous devons les trouver pour boucler notre budget et notamment les investissements que nous avons arrêtés, car nous avons des projets importants »

Vers un rallongement de la saison de pèlerinages : (…) Je pense qu’il est extrêmement important que Lourdes dont le nom est connu du monde entier soit un nom attractif. (audio ci-dessous)

30 à 35 personnels sur les 320 salariés sont aujourd’hui sur le site (audio ci-dessous)

On peut retrouver tous les renseignements sur le pèlerinage “Lourdes United” sur le site lourdes-united.org.

On retient la conclusion de Mgr Ribadeau-Dumas : « Lourdes se relèvera. Lourdes prépare l’avenir. C’est ce message que je veux donner parce que Lourdes a besoin du Monde mais surtout le Monde a besoin de Lourdes. »

G.M.