Site d’informations en ligne, sur Lourdes et le Pays de Lourdes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     

Municipales Lourdes : Qui va gagner ? Le résultat sera-t-il serré ?

vendredi 26 juin 2020 par rédaction

Dimanche soir, la ville va avoir un nouveau maire. Deux candidats restent en lice : Thierry Lavit (Lourdes Plus qu’une ville) et Sylvain Peretto (Unis et Rassemblés Pour Lourdes). Pour la première fois à Lourdes, un maire sortant- en l’occurrence une maire sortante - ne sera pas sur la ligne de départ. Josette Bourdeu qui avait la possibilité de se présenter, a décidé de jeter l’éponge, ses 15,16% obtenus au premier tour ne lui autorisant aucun espoir. Elle ne donnera pas de consigne de vote.

Reste donc deux candidats classés Divers selon la nuance du ministère de l’Intérieur. Thierry Lavit (29,9%) repart avec la même équipe. La surprise est venue de Sylvain Peretto (23,07%) qui a réussi à faire l’union avec trois listes (Bruno Vinualès, Au nom de Lourdes (12,67%), Stéphanie Lacoste, Tous pour Lourdes (9,58%) et Anjelika Omnès, Notre priorité ? Vous ! 5,17%). La dernière liste de Christian Agius (Lourdes Ensemble) avec 4,41% a été éliminée, son leader laissant ses électeurs libres de leurs choix. Dans ces conditions, si l’on se réfère aux résultats du 1er tour, Sylvain Peretto part avec un avantage. Mais en matière de report de voix, l’arithmétique n’est pas toujours respectée. Ce que répète d’ailleurs Thierry Lavit, qui n’a pas perdu de sa confiance et qui est persuadé, que seul contre tous, il sera le futur maire de Lourdes. Du côté de Sylvain Peretto, on la joue plus modeste et on évite de dire du mal de l’adversaire, il suffit de se référer aux conférences de presse.

Il demeure des inconnus dans ce scrutin. D’abord la participation. Au premier tour, l’abstention a été de 47,76%. En 2014, elle était de 33,79%. Les électeurs seront-ils plus nombreux à se déplacer ? La crise sanitaire en a échaudé plus d’un. Toutes les mesures seront prises pour voter en toute sécurité. Attention toutefois au changement de bureaux de vote intervenu par rapport au 1er tour (LIRE).

Thierry Lavit a moqué l’union qui s’est réalisée autour de Sylvain Peretto (pour lui c’est une coalition, une hydre à 4 têtes). Sylvain Peretto, au contraire, insiste sur la nécessité d’être unis pour affronter les conséquences considérables du Coronavirus sur la vie économique lourdaise et sur l’emploi. Il met en avant également les compétences de ses colistiers.

Thierry Lavit pâtira-t-il de la présence dans le top 10 de son équipe des candidats issus de la liste conduite en 2014 par Jean-Pierre Artiganave ? L’ancien maire de Lourdes et sa proximité ont affiché leur soutien à celui qui a été dans le passé son adversaire. Les anciens fans de JPA sont nombreux à considérer, à tort ou à raison, qu’il a trahi ses compagnons de route de la première heure. Et qu’il cherche surtout dans cette opération une revanche par procuration. 

Sera-ce un plus ou un moins pour l’ancien président du Cercle radical lourdais ? Réponse dimanche.

L’alliance de Bruno Vinualès, Stéphanie Lacoste et Anjelika Omnès autour de Sylvain Peretto sera-elle un plus ou un moins pour ce dernier ? Réponse dimanche.

Si l’on croit ce que colporte la rumeur publique, le résultat devrait être serré (moins de 200 voix d’écart). Ce n’est pas sûr du tout. Toujours est-il que quel que soit le maire de Lourdes, une énorme tâche l’attend.

G.M.

NDLR. Nous ne mettrons plus d’information sur les municipales à partir de 20h ce vendredi. Rappeleons que la campagne électorale officielle se termine ce soir à 24h00 ;