Site d’informations en ligne, sur Lourdes et le Pays de Lourdes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     
       

L’antenne Croix-Rouge de Lourdes œuvre en faveur des plus vulnérables depuis plusieurs décennies

lundi 4 mai 2020 par rédaction

En ce début de semaine, et en pleine période de confinement, nous laissons la parole à Ferroudja, adjointe/référente de l’Antenne lourdaise de la Croix-Rouge :

« Jacques Barzu, ancien président de la délégation territoriale des Hautes-Pyrénées et toujours vice-président de cette instance, a su initier tout au long de son engagement des projets novateurs, notamment en 1994 avec la mise en place sur le département des Hautes-Pyrénées du Samu social.

Son attachement et son soutien à la Croix Rouge de Lourdes continuent et ils sont très précieux à l’Antenne.

En temps normal, la Croix-Rouge de Lourdes fonctionne toute la semaine, du lundi au vendredi, et son activité est multiple.

Toute l’équipe est impliquée. Les permanents : Jean-Pierre (médecin-urgentiste), responsable ; Ferroudja, adjointe référente, Corinne, adjointe, Lucette, 25 ans au service des plus démunis et l’ensemble des membres actifs : Loulou, Bernard, Luc, Bertrand, Patricia, Joëlle, Mathieu, Christian, Anne, Fabien, Éric.

Une équipe solidaire, polyvalente que nous remercions à cette occasion pour son dévouement.

Depuis août 2019 : 3 distributions alimentaires ont lieu les mardis, jeudis et vendredis matin, de 9h30 à 11h30.

Par ailleurs, des résidents de l’association Aygues-Vives apportent leur contribution à l’Antenne.

En décembre 2019, un nouveau projet en partenariat avec la Croix de Malte a vu le jour : la mise en place le week-end sur le territoire de Lourdes d’une action pour les plus défavorisés “ les Brunchs du Dimanche”.

C’est donc, selon les semaines, 300 à 360 personnes qui bénéficient des services de l’antenne Croix-Rouge à Lourdes (36 familles soit 180 personnes, 45 personnes isolées, 35 personnes isolées lors du brunch du dimanche, 100 personnes portage (individuel/ collectif).

L’Antenne a renforcé son action de portage (alimentaires, médicaments...), en lien avec le dispositif de la “Conciergerie” initiée par la Croix-Rouge nationale, mais aussi ses activités d’écoute, d’accompagnement social, de soutien psychologique quand cela s’avère nécessaire.

Des liens étroits avec plusieurs dispositifs (l’Accueil de jour, le foyer La Madeleine,...) situe l’Antenne dans une complémentarité de l’action sociale.

Le lien privilégié avec le CCAS de Lourdes avec lequel il y a une vraie coordination des actions illustre parfaitement les volontés partenariales à construire, pour que le travail soit cohérent, efficient, bénéfique aux personnes les plus en difficulté.

Pour que notre action fonctionne, nous nous appuyons sur un réseau de distributeurs (commerçants, Banque Alimentaire) fidèle et discret. Sans eux, nous ne pourrions pas maintenir notre activité et offrir une qualité d’accueil et une distribution variée aux personnes en situation de précarité et d’exclusion.

S’il nous a fallu anticiper, prendre des décisions organisationnelles, fonctionnelles, gérer la crise en adaptant nos efforts, il est légitime de penser que cette situation particulière, exceptionnelle est loin d’être terminée.

Ses conséquences politiques, économiques, sanitaires, sociales à venir exposent les citoyens à des bouleversements et des changements fondamentaux concernant entre autres toutes les dynamiques du lien social.

Cette période du COVID-19 aura mis à jour l’utilité du tissu associatif. Celui-ci a apporté sa part de solidarité en venant soutenir les politiques institutionnelles d’État, départementale, communale. De nouvelles personnes se sont retrouvées en difficulté (diminution de leurs ressources, perte d’emploi, recrudescence de la violence conjugale, retraités, jeunes...)

Sans leurs engagements qui ont servi de catalyseur, d’amortisseur, pour accompagner cet état de souffrance sociale, la brutalité de la crise et les décisions prises pour la contenir auraient certainement eu des effets plus dévastateurs.

De plus, des personnes ont proposé leurs aides aux associations, voulant ainsi participer à l’effort de solidarité nationale.

Des réseaux de solidarité citoyens aux initiatives spontanées (entre voisins pour soutenir les aînés, les personnes malades…) ont vu le jour.

Rien ne sera plus comme avant, il faut s’y préparer.

Depuis plusieurs mois déjà, l’Antenne de Lourdes s’est attachée à travailler les questions de la mixité sociale. Elle va renforcer dans ce sens ses actions.

Ce sera l’un des objectifs majeurs pour les mois à venir où seront abordées toutes les questions (du mieux vivre ensemble, du respect, de la et des différences, du handicap, du lien social, culturel, le vieillissement...).

Ainsi, chacun là où il sera, pourra trouver une place et un rôle. En quelque sorte s’approprier autrement sa citoyenneté mais aussi une reconnaissance entre les générations dans les prises de décisions et l’organisation de circuit de solidarité.

Ferroudja, Référente Croix-Rouge de Lourdes

NDLR. Ferroudja tient à souligner que les mesures de sécurité sont bien respectées lors des distributions. Il lui semble aussi nécessaire de rappeler que la solidarité entre les générations est importante et qu’il ne faut plus vivre cette opposition entre les anciens et les jeunes : « La transmission est primordiale ».