Site d’informations en ligne, sur Lourdes et le Pays de Lourdes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     
       

Pour le déconfinement, l’exécutif veut de la territorialisation mais pas de régionalisation

jeudi 23 avril 2020 par rédaction

Lors d’un échange avec des maires, jeudi 23 avril, le président de la République, Emmanuel Macron, a indiqué que la phase de déconfinement ne se ferait “pas de manière régionalisée”. “Un cadre national va être fixé pour être ensuite adapté et territorialisé”, précise l’Élysée. Le sujet complexe de la réouverture des écoles a notamment été abordé.

“Déconcentration, concertation et territorialisation.” Ce sont les grands principes directeurs retenus par l’exécutif pour la préparation du déconfinement. Des notions développées par le président de la République, Emmanuel Macron, lors d’une visioconférence avec une vingtaine de maires, jeudi 23 avril, dont François Baroin, le président de l’Association des maires de France (AMF), Jean-Luc Moudenc, le président de France urbaine, Caroline Cayeux, la présidente de Villes de France, Jean-Luc Rigaut, le président de l’Assemblée des communautés de France (AdCF), Christophe Bouillon, le président de l’Association des petites villes de France (APVF) ou encore Michel Fournier, vice-président de l’Association des maires ruraux de France (AMRF).

Ce déconfinement “doit se préparer avec les maires autour du nécessaire couple maire-préfet pour adapter les mesures aux réalités de chaque territoire”, souligne-t-on à l’Élysée en précisant que, lors de cette réunion le chef de l’État a indiqué que la phase de déconfinement “ne se ferait pas de manière régionalisée”, comme cela a pu être récemment évoqué. Les ministres en charge des collectivités territoriales, Jacqueline Gourault et Sébastien Lecornu, étaient aussi présents lors de cet échange.

“Un cadre national va être fixé pour être ensuite adapté et territorialisé, précise-t-on au « Château ». Mais en aucune façon il ne s’agira d’un déconfinement par régions, cela ne correspondrait en rien aux réalités de bassins de vie.” Les premières propositions du gouvernement, qui doivent être dévoilées en début de semaine prochaine, seront discutées avec les élus locaux.

Des réouvertures d’écoles adaptées “aux réalités locales”

Un point particulier a notamment été abordé à l’occasion de cette visioconférence : les réouvertures des écoles. “C’est là où il y aura les plus grandes adaptations”, souligne l’Élysée, en expliquant que “3 grands principes” ont été rappelés par le chef de l’État à ce propos : “progressivité, concertation avec les élus locaux et adaptation aux réalités locales”.

 

“Il faudra sans doute donner une priorité aux plus jeunes et aux élèves les plus en difficulté, mais aussi tenir compte de la configuration des locaux, notamment en matière de dédoublement de classes”, précise la présidence de la République. Par ailleurs, il n’y aura “pas d’obligation de retour à l’école”. Une manière de répondre positivement aux propositions formulées par l’AMF dans sa “contribution à la préparation du plan de déconfinement”

Source acteurspublics.fr (Bastien Cordia)