Site d’informations en ligne, sur Lourdes et le Pays de Lourdes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     
       

Réponse à l’Observateur (Communiqué de Josette Bourdeu, maire de Lourdes)

mercredi 22 avril 2020 par rédaction

Lourdes Infos a publié le vendredi 17 avril 2020 sous le titre « Quai Saint-Jean : est-ce le bon moment ?  » le courrier anonyme d’un « lecteur » qui s’interroge sur le bien-fondé des travaux et aménagements qui ont été réalisés dernièrement au Quai St-Jean, dans le cadre de la création de l’espace détente « Dunot de Saint-Maclou ».

La finalisation de ces travaux était prévue de longue date et le mobilier commandé aux entreprises concernées bien en amont du début de la crise, courant 2019. Au-delà du fait que ces dépenses avaient été budgétisées, il est important en cette période de très grandes difficultés pour nos entreprises locales que la Ville de Lourdes honore ses engagements. C’est ce à quoi je me suis engagée dès les premiers jours de cette crise sanitaire mondiale sans précédent.

Le projet du Quai Saint-Jean n’est pas nouveau. Sa requalification, après que le financement prévu pour le nouvel office de tourisme eut été reporté sur les travaux d’urgence de l’église paroissiale, non plus. Et dans ce même esprit, cet observateur « avisé » ne devrait pas s’étonner de voir également reprendre dans les prochains jours les chantiers du city-stade, du terrain synthétique de football, de l’église paroissiale, ainsi que l’achèvement de l’immeuble Lacour comme d’ailleurs du palais des congrès, travaux interrompus le temps des meetings politiques. Tous ces chantiers étaient bien entendu financés et largement subventionnés comme c’est désormais la norme depuis le début de ce mandat.

Mais, visiblement, ce lecteur anonyme est beaucoup plus intéressé par la polémique, la manipulation et les propos à charge que par la solidarité et l’union qui sont de mise depuis le début du confinement. C’est malheureusement le signe de ces méthodes indignes qui prospèrent plus particulièrement à la faveur des périodes les plus troubles de notre histoire.

Certains sont encore en campagne alors que la situation dramatique que nous traversons doit nous rassembler. C’est tout simplement indécent !