Site d’informations en ligne, sur Lourdes et le Pays de Lourdes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     
       

LE DOCTEUR KUNTZ : Une Vie Bien Remplie au Service des Autres

lundi 20 avril 2020 par rédaction

Le Docteur KUNTZ s’est éteint vendredi 17 Avril dernier dans l’après-midi entouré de ses proches. Il avait 89 ans.

Il résidait depuis le 28 Octobre dernier à la Résidence de la Madone à Lourdes où il a été accompagné pendant les derniers mois de sa vie par une équipe à la disponibilité et l’humanité exceptionnelle.

Jean-Pierre KUNTZ était né le 12 Février 1931, de parents tous deux instituteurs puis directrice et directeur d’écoles primaires, à Rioz en Haute-Saône dans la Région Bourgogne Franche-Comté, il avait un frère aîné qui exerçait le métier de comptable.

Il avait commencé ses études de médecine à Strasbourg puis Poitiers jusqu’à son internat. Ce parcours d’études fût quelques temps interrompu par le service militaire qu’il décida de prolonger en s’engageant au sein de la Légion étrangère où il fut Médecin Aspirant au sein de la 6 eme compagnie Portée du 2° régiment Etranger d’Infanterie de Novembre 1957 à Avril 1960. Déjà il se distinguait par son engagement, son courage, son sang froid et son calme exceptionnel, ses qualités d’abnégation et de dévouement au service d’autrui en particulier le 24 Octobre 1958 au cours d’un accrochage dans le Djebel Berradouane en prodiguant ses soins aux blessés sous un tir violent et précis de l’adversaire. De même il fût remarqué les 25, 27 Octobre et 1er Novembre 1959 en rejoignant la tête d’une colonne de véhicules ayant sauté sur mine, pour secourir les blessés au mépris de sa sécurité personnelle. Son engagement s’illustra enfin par sa participation active à la pacification active de certaines tribus lors des soins permanents apportés à cette population.
C’est cette haute conscience professionnelle qui fut à l’origine de sa nomination au grade de Chevalier de l’Ordre National du Mérite le 13 Juillet 1990.

De retour en France le Docteur KUNTZ termina ses études en effectuant son internat à l’Hôpital de Tarbes. C’est ainsi que, séduit par la beauté de la région et la gentillesse des habitants des Hautes Pyrénées, le Docteur KUNTZ choisit d’y demeurer et d’y consacrer sa carrière de Médecin Généraliste. Débutant par des remplacements notamment à Maubourget puis à Argelès Gazost dans le cabinet du Dr HECHES, il installa en 1963 son activité et son cabinet médical à Lourdes au 9 place Peyramale. Son métier, il l’exercera avec passion, conscience et talent jusqu’en 1998, année de son départ en retraite.

Le Docteur KUNTZ ne tarda pas au lendemain de son installation place Peyramale à recueillir la confiance de beaucoup de lourdaises et lourdais. Réputé pour la justesse de ses diagnostics, il n’hésitait pas à engager tout son être auprès de ses patients avec une humanité et un dévouement remarquable. C’était un véritable Médecin de Famille qui s’investissait corps et âme, ne comptant pas son énergie et son temps, pratiquant les accouchements, acceptant les visites de nuit, accompagnant ses patients et les familles par une présence soutenante et réconfortante jusqu’à leur dernier souffle. C’était un homme fort.

Bien qu’il eut la réputation parfois d’une mauvais caractère, cette apparence cachait une profonde rigueur professionnelle, un grand cœur, un grand sens du respect de l’autre, un dévouement et une empathie hors norme. Il aimait ses malades.

Cette fonction médicale, il eut du mal à y renoncer. C’est en effet à peine retraité qu’il décida à 68 ans de s’engager pour 4 missions successives auprès de Médecins Sans Frontière au Sri Lanka (6 mois), en Iran (1 an), au Congo (5 mois), au Togo (4 mois). Pour cela il n’hésita pas à se replonger dans l’apprentissage de la Médecine tropicale et de l’anglais et osa tronquer la médecine française confortable pour une médecine d’urgence très dépourvue de moyens cotoyant quotidiennement le dénuement le plus total des populations, la souffrance et la mortalité infantile inexorable.

Son caractère endurant est passionné, il l’exprima aussi par son ardent goût pour le sport et ses dépassements et défis : le tennis, le ski, le golf et par-dessus tout le RUGBY. Il eut à cœur de soutenir le club de rugby de Lourdes dont il était médecin et fidèle supporter.

Le Docteur KUNTZ a terminé sa vie à Barlest où il résidait depuis 8 ans après quelques années passées auprès de sa fille dans la région parisienne en Seine et Marne. C’est un Homme qui aura marqué une époque de la vie des lourdais. Ceux qui le connaissaient bien savaient son humanité profonde, son ardeur à défendre la vie sous toute ses formes, sa grande sensibilité que révélait son goût pour la peinture, l’opéra, les chants sacrés, la nature en particulier les arbres fruitiers et les fleurs.

AU REVOIR Docteur KUNTZ, nous ne vous oublierons pas, votre passage sur notre terre gasconne aura laissé une empreinte indélébile. Merci.

Le Docteur sera inhumé dans la stricte intimité familiale au Cimetière du Bon Pasteur le mardi 21 Avril à 15H.

Ceux de ses patients qui souhaiteraient faire un témoignage sur la qualité de leur lien avec lui peuvent adresser un mail à sa fille :

Dominique ODDON

dominique.oddon@orange.fr

ou

sur le site Dansnoscoeurs.fr ici