Site d’informations en ligne, sur Lourdes et le Pays de Lourdes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     
       

Assemblée générale extraordinaire du FCL XV : Jean-Pierre Armengaud reprend la présidence

vendredi 6 mars 2020 par rédaction

Hier soir, s’est tenue à l’espace Michel Crauste, l’assemblée générale extraordinaire du FCL XV, suite à la démission du président Christian Abaziou. Deux ans son retrait, Jean-Pierre Armengaud revient aux commandes, accompagné par une équipe d’anciens et de jeunes dirigeants.


La soirée a débuté par une minute de silence à la mémoire d’Arnaud Marquesuzaa, champion de France avec le FCL en 1960, compagnon de route de Michel Crauste.

Le discours de Jean-Pierre Armengaud

« Ainsi donc, après avoir été poussé en dehors du club voici bientôt 2 ans par les éducateurs de l’école de rugby qui déclaraient par la voix d’un de leurs meneurs dans les colonnes de La Dépêche du Midi le 19 mai 2018 que « la porte du FCL serait enfin ouverte à tous » et « qu’une nouvelle équipe est depuis bien longtemps au travail pour rendre le FCL XV aux Lourdais... », permettez-moi de vous poser la question : que sont-ils devenus ? Si la porte du FCL s’est ouverte, j’ai plutôt le sentiment que c’était dans le mauvais sens. Quant à la nouvelle équipe, qu’en reste-t-il ? Plus de Président, plus de trésorier, plus de secrétaire général depuis bien longtemps. A tel point que le Président de la Ligue Occitanie, Alain Doucet en personne, devant la platitude de l’encéphalogramme rugbystique lourdais, s’est inquiété auprès de Mme le Maire de la situation du club. Je ne pense pas que vous puissiez imaginer le traumatisme que j’ai vécu, moi dirigeant bénévole, dont les enfants ne pratiquent pas le rugby, président, expert-comptable bénévole, chaque année partenaire financier et sponsor maillot du club... il y a vraiment quelque chose qui ne tourne pas rond à Lourdes.

Vous pensez bien qu’il aura donc fallu beaucoup de conviction et de persévérance aux quelques personnes qui ont réussi à me convaincre de revenir au club. Alors que je pensais avoir définitivement refermé le livre du FCL, me voici donc revenu au début du tome 3 avec malgré tout une ambition intacte de redonner à ce club quelques couleurs.

Un président seul n’est rien. C’est donc entouré d’une équipe solide et j’espère durable, que je repars au combat. Nous sommes conscients que la tâche sera difficile. Le club sera rétrogradé en fédérale 3 à l’issue de cette saison et l’effectif des joueurs séniors a considérablement régressé. Sans parler de l’absence d’équipe de cadets dont il est inutile de rappeler ici les raisons.

Les commissions qui auront à s’occuper des différentes missions qui leur seront allouées sont pour certaines d’entre elles déjà au travail. La commission sportive prépare déjà la saison prochaine au niveau du choix des entraîneurs et du recrutement des joueurs. Il nous faudra oublier au plus vite la saison traumatisante que nous connaissons pour se tourner d’ores et déjà vers la prochaine. Rien ne sera simple, mais notre volonté à tous doit être à la hauteur du challenge qui nous attend. Ce combat, nous le gagnerons avec vous tous car nous connaissons votre attachement à votre club, celui qui porte l’emblème de notre ville.

L’arrivée de jeunes dirigeants tous issus du sérail lourdais est pour les anciens une source de motivation supplémentaire. Des projets et des idées, nous n’en manquons pas, soyez rassurés. Tournoi de beach rugby, partenariat avec le Pèlerinage des joueurs du Pacifique, organisation d’un match de gala, 110ème anniversaire du club en 2021 sont les premiers résultats de nos réflexions.

Pour cela, nous aurons quand même besoin de quelques ressources. Dès son élection, nous prendrons contact avec la nouvelle municipalité afin de lui demander de poursuivre sa politique en faveur du rugby lourdais, sans oublier les travaux d’entretien du stade qui n’ont pu tous être réalisés à ce jour. La commission partenariat aura fort à faire si nous voulons retrouver un budget qui soit en adéquation avec nos ambitions, mais je suis convaincu que tous les dirigeants auront à cœur là-aussi de relever ce défi.

Je vous souhaite à tous beaucoup de bonheur dans vos vies familiales et professionnelles, que le Coronavirus veuille bien nous épargner et nous serons ainsi encore là pour passer de bons moments de convivialité sportive, tous ensemble au stade Antoine Béguère ».

Patricia Sayous, adjointe aux sports, a souhaité bonne chance à la nouvelle équipe, elle espère que le club retrouve le chemin du succès, après une saison qui restera comme la plus noire de l’histoire du rugby lourdais.

L’organigramme du FCL


titre documents joints

6 mars 2020
info document : PDF
61.9 ko