Site d’informations en ligne, sur Lourdes et le Pays de Lourdes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     

Conseil municipal : une dernière séance de 4h30 mais pas trop d’accrochages…

dimanche 1er mars 2020 par rédaction

Vendredi soir, le conseil municipal a tenu sa dernière séance de la mandature sous la présidence de Josette Bourdeu. Une fois de plus, l’ordre du jour a été d’une longueur épuisante. Le cap de minuit a été largement dépassé puisque le clap de fin a été donné à 1h du matin ! Reste à espérer que la prochaine assemblée élue se réunira dans d’autres conditions, avec des horaires adaptés. Des dossiers ont fait encore l’objet d’échanges animés. Notamment lorsqu’il a été question du débat d’orientations budgétaires. Philippe Subercazes a tenté de titiller l’opposition artiganavienne. Il s’est opposé sur les chiffres avec Marie-Henriette Cabanne dont les réponses n’ont pas été convaincantes, se contentant de dire qu’elle n’avait pas les mêmes chiffres. L’ancien Maire Jean-Pierre Artiganave a été long à réagir alors que son bilan était passé à la moulinette par l’actuelle première magistrat et son adjoint à la circulation et au stationnement, dont on dit qu’il serait bien son premier adjoint en cas de succès le 22 mars prochain. Nous proposons de faire une synthèse de cette soirée et nous ajouterons ensuite des commentaires.

Ordre du jour

I - ADMINISTRATION GENERALE

Dénomination du boulodrome : boulodrome "Edouard Gomez, Président-fondateur de l’étoile sportive Lourdes Pétanque"

Afin d’honorer l’engagement exemplaire de Monsieur Edouard GOMEZ dans la création et le développement de l’Etoile Sportive Lourdes Pétanque, ainsi que son implication dans la vie de son quartier et de notre ville, avec passion et dévouement, Les membres du Conseil municipal ont décidé de dénommer le boulodrome, boulodrome – “Edouard Gomez, Président-fondateur de l’Etoile Sportive Lourdes Pétanque”.

Dénomination de l’espace détente du quai Saint-Jean : square "Georges-Fernand Dunot de Saint-Maclou. Fondateur du bureau des constatations médicales de Lourdes"

Le Bureau des Constatations Médicales de Lourdes a été fondé en 1883 par le docteur Georges-Fernand Dunot de Saint-Maclou.

Considérant le caractère strictement scientifique de ce Bureau, qui depuis contribue de façon exceptionnelle au rayonnement national et international de notre ville à travers les valeurs universelles de fraternité et d’espérance qu’il représente, le conseil municipal a décidé de dénommer le nouvel espace détente du quai St-Jean, Square « Georges-Fernand DUNOT DE SAINT-MACLOU, fondateur du Bureau des Constatations Médicales de Lourdes »

Ecole Régionale du Numérique (ERN) : convention entre la région Occitanie, l’organisme de formation ADRAR et la ville de Lourdes

Depuis 2017, la Ville de LOURDES accueille sur son territoire l’Ecole régionale du numérique afin d’offrir aux demandeurs d’emploi peu ou pas qualifiés, des formations innovantes sur le numérique en adéquation avec les besoins des entreprises.

Ce dispositif créé par la Région et déployé sur le territoire régional, donne lieu à un partenariat entre la Région, les collectivités territoriales et l’organisme de formation retenu.

Dans la perspective de permettre à l’ADRAR, organisme de formation retenu par la Région pour la session 2020, d’assurer ses missions, la Ville de LOURDES s’engage à mettre à leur disposition des locaux à usage de bureaux d’environ 75 m2 au 2ème étage du bâtiment communal sis à LOURDES, 22 avenue Maréchal Joffre.

Il a ainsi été proposé et accepté par la Région et l’ADRAR une mise à disposition gracieuse des locaux du 2 mars 2020 au 15 février 2021.

Le conseil municipal s’est prononcé favorable sur ce partenariat entre la Région Occitanie, l’organisme de formation ADRAR et la Ville de Lourdes concernant le dispositif de l’Ecole régionale du numérique, ainsi que sur les termes de la convention tripartite à intervenir.

Modification du règlement de l’opération façades

La Ville de Lourdes, dans le cadre de la redynamisation et de l’embellissement du centre-ville, a lancé l’Opération Façades après approbation du Conseil municipal en date du 27 septembre 2019.

Cette action a pour objectif de préserver, valoriser et améliorer le patrimoine de notre Ville. Au travers de ce dispositif, il est proposé d’encourager les propriétaires à rénover leur bien afin d’assurer une bonne conservation des immeubles et participer activement à l’image de la Ville.

Cette action est menée dans le cadre de la mise en oeuvre du plan « Action Cœur de Ville et de l’Opération Programmée pour l’Amélioration de l’Habitat et le Renouvellement Urbain destinés à revitaliser le centre-ville dans le cadre d’un périmètre défini.

Pour cela, un règlement a été proposé définissant les modalités d’attribution d’une prime allouée au titre des travaux de rénovation entrepris sur la façade comprise dans le périmètre de l’Opération Façades.

A ce jour, afin que la commune puisse bénéficier d’une aide financière de la Région Occitanie, il y a lieu d’apporter des modifications dans le règlement de cette Opération Façades.

Les modifications à apporter sont les suivantes :

• Mention de la Région Occitanie comme financeur

• Annulation du nombre maximum d’appartements pour pouvoir bénéficier de la subvention

• Création d’une commission d’attribution d’aide avec participation de la Région

• Le montant minimum des travaux de rénovation a été diminué à 5 000 euros TTC

• La rue Saint Pierre a été ajoutée dans le périmètre défini. Elle fait, en effet, le lien entre le boulevard Général Baron Maransin et la place Marcadal déjà présents dans le périmètre. (NDLR. Sur intervention d’Annick Baleri, la rue du Bourg a été rajoutée)

• Obligation du respect des valeurs de la Charte des coloris de façade

II – FINANCES

Après avoir pu constater la concordance entre le Compte de Gestion dressé par Monsieur le Trésorier et le Compte Administratif établi par Madame le Maire, voici les principaux éléments du Compte Administratif 2019 présentés par la maire Josette Bourdeu.

« Le CA 2019 fait apparaître un résultat très positif de 1 476 496 €, qui a triplé par rapport au résultat 2018 qui était de 487 503 euros, lequel avait déjà doublé par rapport à l’année précédente 2017 (199 548 euros).

L’augmentation de résultat par rapport à l’an passé est donc de près de 1 M d’euros (988 994 euros).

Ce résultat a été possible du fait de l’importante contribution positive de la section de fonctionnement à hauteur de 2 901 405 euros (soit un dépassement de l’objectif de 2,5 millions prévu initialement au BP 2019) contre un million d’euros en 2018 (1 007 977 euros) et 834 957 euros en 2017, soit une augmentation de près de 2 millions d’euros (1 893 428 euros) de contribution en excédent de la section de fonctionnement par rapport à 2018.

Pour ce qui concerne la section d’investissement, elle repasse en contribution négative (-1 424 909 euros) au solde global par rapport à l’excédent de 2018 (114 934 euros) mais cela résulte d’une orientation plus saine, notamment du fait du recours à l’emprunt qui a très fortement diminué (750 000 euros en 2019 contre 2 750 000 euros en 2018) réduisant d’autant les recettes d’investissement (- 2 millions par rapport à 2018).

De fait, si cette position de réduction du recours à l’emprunt n’avait pas été tenue, pour un recours à un niveau d’emprunt identique à celui de l’année précédente (2,75 millions d’euros en 2018), la section d’investissement 2019 aura été excédentaire de 575 092 euros.

Pour ce qui concerne la section de fonctionnement, elle connaît une évolution exceptionnelle de baisse des dépenses : -2.04% (-1.15% sur les dépenses réelles) quasi inédit depuis de très nombreuses années, et qui dépasse très largement l’objectif de référence fixé par l’Etat d’une hausse contenue à 1.2% par an des dépenses de fonctionnement pour les collectivités avec lesquelles il propose de contractualiser en échange d’un bonus de dotation ou d’un soutien à l’investissement.

En particulier, les charges générales ont baissé de -4.9% par rapport à 2018. Les frais de personnel de -1.8%, ainsi que les charges financières de -3.5%.

Les recettes de fonctionnement quant à elles, sont à la hausse de +21.5% par rapport à 2018, avec notamment +14% sur le revenu des immeubles, et +2.8% sur les impôts et taxes.

Les résultats de clôture sont les suivants :

Section de Fonctionnement

Recettes 32 387 965,71 euros.

Lire la suite ci-dessous la synthèse du conseil municipal transmis par les services (.pdf) Nous ajouterons les commentaires ensuite.

Analyse synthétique du Compte administratif 2019 lu par Josette Bourdeu

====

A venir les commentaires et des interventions


titre documents joints

1er mars 2020
info document : PDF
145.5 ko