Site d’informations en ligne, sur Lourdes et le Pays de Lourdes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     
       

Stéphanie Lacoste (Tous pour Lourdes) présente son programme

samedi 15 février 2020 par rédaction

Ce samedi matin, au café restaurant “Le Parisien”, Stéphanie Lacoste, cheffe de file de la liste “Tous Pour Lourdes” a présenté son programme, sa vision de Lourdes, sa stratégie pour notre cité et sa gouvernance. Elle a aussi parlé de sa campagne et des échéances à venir. Assistaient à cette conférence de presse plusieurs de ses colistiers.

L’exposé de Stéphanie Lacoste

« Nous sommes à un mois tout juste du 1er tour des élections municipales et cette date marque aussi notre 4ème mois de campagne depuis ma déclaration de candidature le 19 octobre 2019. 

Aujourd’hui je suis fière de franchir une nouvelle étape importante pour notre campagne avec l’annonce de notre programme au complet. Il est aujourd’hui fin prêt. Il traite toutes les questions importantes pour le devenir de Lourdes et de ses habitants.

Ce programme, il est terminé, en cours d’impression chez l’imprimeur. Le voici. Il sera distribué prochainement dans vos boites aux lettres. Chaque Lourdais, chaque Lourdaise pourra ainsi le consulter et prendre connaissance de nos propositions, c’est ainsi que nous concevons la démocratie. 

Dans ce programme nous détaillons notre VISION POUR LOURDES pour demain, pour écrire ensemble une nouvelle page de l’Histoire de notre ville. Cette nouvelle page je souhaite qu’elle soit : partagée et surtout ambitieuse. A votre service si nous sommes élus le 22 mars prochain, notre équipe nouvelle, issue de l’union de la société civile prônera une vision de Lourdes : renouvelée, moderne et juste.

Lourdes a besoin de ce souffle nouveau, de cette équipe rajeunie, au travail et de ce projet que nous vous proposons, ancré dans le réel pour instaurer une véritable révolution écologique, économique et sociale. Car pour qu’un programme ait du sens il faut que l’équipe qui le porte soit aussi en lien avec la même dynamique, c’est notre cas et j’insiste nous ne présentons aucun élu sortant et avons privilégié l’éthique à l’étiquette, la compétence au népotisme.

 Ce programme est le fruit d’une longue démarche d’écoute et de concertation, celle que je prône depuis ma déclaration de candidature le 19 octobre 2019. Je ne découvre pas les enjeux de notre ville à quelques semaines des élections. Au contraire je suis fidèle à ce que nous proposons c’est-à-dire une démarche participative et novatrice de l’action publique et pour cela il faut du travail : dans la durée. Dans le cas contraire, il n’est pas possible d’associer véritablement la parole des habitants, leurs idées. De même je souhaite insister sur un point : ce programme ne serait possible sans l’étude des finances de notre ville que nous avons réalisée. Nous avons pris le temps de prendre connaissance des contraintes budgétaires de notre ville. Cependant un audit précis sera nécessaire. Nous adapterons notre action sans augmentation d’impôts, sans augmentation d’impôts j’insiste.

Alors pour rentrer dans le vif du sujet, ce programme s’intègre dans une méthode qui est la nôtre depuis maintenant plus d’un an à votre rencontre : l’écoute pour faire un constat juste sur la situation de notre ville, l’évaluation et l’expertise pour étudier les propositions les plus efficaces et l’engagement via le contrat citoyen qui est disponible sur notre page facebook ainsi que notre plan d’action municipal qui propose une nouvelle stratégie à la hauteur de ce que nous voulons proposer pour Lourdes. Pour vous livrer le sommaire de notre programme : il est organisé en trois niveaux d’enjeux : 1) les actions de proximité, 2) Les actions de territoire, 3) les actions inter-nationales à l’intérieur desquels sont répartis 14 chantiers majeurs. Un projet phare permet de faire le lien entre toutes les thématiques : il s’agit de notre projet phare d’attractivité urbaine.

 C’est ce premier projet que je veux vous présenter aujourd’hui. (LIRE)

=====

Questions

G.M. : Vous avez parlé de placer des parkings à l’extérieur. Où les mettez-vous, sachant que la ville de Lourdes manque de réserves foncières ?

Réponse de Stéphanie Lacoste : « Nous envisageons deux parkings extérieurs. Vous les découvrirez dans notre programme. (NDLR. Le document ne nous a pas été remis car Stéphanie Lacoste et ses colistiers en réservent la primeur à l’ensemble des Lourdais). C’est ce qui nous paraît juste et équitable ».

G.M. Est-ce que vous dû procéder à des modifications comme certaines listes suite à des inéligibilités ?

Stéphanie Lacoste : « Effectivement, nous en parlerons lors d’un prochain point-presse. Deux de nos amis n’ont pas été acceptés par Mme le maire. Une autre candidate en fait par ce matin (à lire sur lourdes-infos). Je reste dans ma ligne de conduite, dans la bienveillance. Je ne vais pas polémiquer. La seule chose que j’ai à dire c’est que notre liste est complète. Deux nouveaux colistiers et amis nous ont rejoints. J’aurai l’occasion de vous les présenter lors du prochain point-presse ».

Les marcheurs auraient-ils disparu !

Stéphanie Lacoste : « Je suis surprise de certains propos entendus de la part d’un candidat qui a demandé le soutien du parti En Marche, qu’il n’en fasse finalement pas état, qu’il ne l’affiche pas réellement non plus et qu’il dise que les marcheurs sont dans une autre liste. Si par le plus grand des hasards, ce message nous était destiné, je précise une bonne fois pour toutes que dans notre liste nous avons un très faible pourcentage d’ex marcheurs, que le temps a passé, que nous avons pris congé, que notre groupe s’est depuis étoffé, a évolué. Nous avons choisi l’éthique à l’étiquette. Il y a dans notre groupe des gens de gauche, de droite et du centre. Nous sommes tout ça à la fois, je le dis avec le cœur, avec sincérité. Je ne sais pas comment le dire autrement qu’avec ces mots. Ce serait mentir et trahir l’ensemble des colistiers que de dire l’inverse. Je tenais à apporter cette précisions une bonne fois pour toutes »

Stéphanie Lacoste s’est dite favorable à un débat comme le propose Christian Agius. Le problème, c’est comment l’organiser !!!

Les prochains rendez-vous de campagne sont les suivants :

-Le prochain point presse qui aura lieu le 29 février à 10h00

-Nos réunions de quartiers : à Sarsan, le mardi 25 février à 18h45 à la maison de quartier ; à Lannedarré et Biscaye le 28 février à 18h45 à la maison de quartier de Lannedarré, d’autres réunions à venir (Nous vous tiendrons informés)


titre documents joints

15 février 2020
info document : PDF
186 ko