Site d’informations en ligne, sur Lourdes et le Pays de Lourdes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     
       

Lettre ouverte de Francis Roma à Madame Bourdeu, maire de Lourdes

samedi 15 février 2020 par rédaction

Madame,

Je viens enfin de récupérer ma propriété le 10 février 2020, soit 15 mois après votre renoncement d’achat.

Quel désastre, c’est une honte ! (voir photos)

Comment peut-on avoir si peu d’honneur pour laisser une si belle propriété se dégrader à un tel point ? (photos avant 2014)

De plus, vous n’avez jamais répondu à ma lettre recommandée avec accusé de réception demandant vos intentions. Politesse oblige ! La réponse ayant été faite par voie de presse !

Quant à vos soupçons concernant le contrat d’achat, ils vous ressemblent.

J’aurai deux questions importantes à vous poser :

  1. Qu’avez-vous fait de l’argent budgété pour l’achat de La Frégate ? Car il était budgété.
  2. Qu’avez-vous raconté aux domaines, institution sérieuse s’il en est, pour faire baisser le prix de moitié ? Une propriété de 1 ha 98 avec des bâtiments dans un endroit classé et une vue imprenable ! (Il n’y a pas d’équivalent à Lourdes).

Pour mémoire, M. François Abadie ne passait pas 6 mois sans inciter ma mère “Manou” à vendre cette propriété.

M. Philippe Douste-Blazy, son successeur, me l’avait également demandé suite à l’achat du lac et ses dépendances aux familles De Nombel, De Lacvivier, De La Taulade.

Enfin, Jean-Pierre Artiganave, le successeur de Philippe Douste-Blazy, m’a convaincu, faisant jouer notre amitié et les bienfaits pour la ville, concrétisation dont rêvent et rêvaient beaucoup de Lourdais.

Bien sûr, un procès est en cours, la grève des avocats ayant retardé celui-ci.

Enfin pour terminer, je vous remercie du fond du cœur de ne pas avoir “conclu” cet achat, vous en auriez été la bénéficiaire historique.

Respectueusement

Francis Roma