Site d’informations en ligne, sur Lourdes et le Pays de Lourdes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     
 
     

Inauguration du Local de Campagne “ Au Nom de Lourdes !”

samedi 25 janvier 2020 par rédaction

Ambiance festive ce samedi soir dans le local de campagne de la liste “Au nom de Lourdes” menée par Bruno Vinualès. L’accordéon et un DJ ont fait patienter la nombreuse assistance avant l’entrée en scène du quatuor qui s’est exprimé. Carine Durand a prononcé la première allocution, suivie de Nathalie Barzu et de Caroline Estrade.

Carine Durand (.pdf)

Nathalie Barzu (.pdf)

Caroline Estrade (.pdf)

Le discours de Bruno Vinualès

Merci à vous tous pour votre présence et votre soutien. Nous sommes très sensibles et très touchés de vous voir si nombreux.

Si nous vous avons conviés à nous retrouver sur la place Peyramale, ce n’est pas un hasard. Regardez autour de vous, le constat est alarmant. Les façades des immeubles sont fatiguées, la propreté laisse à désirer, les friches sont à volonté. L’accessibilité comme les parkings font défaut, les places sont grillagées, l’économie est menottée, les Lourdais se sentent emprisonnés.

Mais si vous tournez légèrement la tête, vous apercevez le château-fort, ancré sur son pic rocheux, emblème de résistance, de protection et de sécurité. Au bout de cette ruelle, se trouve le cachot où vécut notre Bernadette, symbole d’humilité et de valeurs humaines.

D’une même place nous avons plusieurs vues, plusieurs horizons, plusieurs perspectives. C’est exactement pour ces raisons que nous avons choisi cet endroit pour installer notre permanence.

L’espoir doit faire face à la désolation !

Au-delà des mots, nous avons choisi l’action en rénovant entièrement ce local. Une fois les élections passées, ce lieu participera à l’embellissement de la place et donc de notre ville.

Dans deux mois, vous allez devoir vous prononcer sur l’orientation que vous voulez donner à Lourdes. Une bourgade fermée, recroquevillée sur elle-même, sans grands projets, sans avenir, ou bien une capitale internationale, ouverte au monde, rayonnante, à l’humanisme miséricordieux.

Certains pensent que le déclin de Lourdes est irrémédiable, que les changements et le bouleversement du monde nous seront fatals, que la mécanique est irréversible. À ceux-là je veux dire : « La crise que traverse Lourdes n’est qu’une crise de modèle ».

Jamais les opportunités n’ont été aussi importantes.

Durant 150 ans, le succès de Lourdes s’est construit sur une clientèle catholique européenne saisonnière. Aujourd’hui Lourdes peut séduire une clientèle spirituelle mondiale sur une saison bien plus longue. Et ce n’est pas tout ! La silver économie, le slow tourisme, le tourisme durable, le tourisme sportif, le tourisme nature sont autant de mannes économiques à ouvrir.

C’est à nous seuls qu’il appartient de construire cette évolution, cette révolution.

Ce ne sont pas les mots, les beaux discours, la multiplication des réunions ou les promesses faciles qui bâtiront un avenir prometteur. Les bons ingrédients de la réussite sont la capacité de vision, l’habileté stratégique, la puissance des réseaux, la précision des expertises, la qualité des projets, la cohérence des méthodologies, la maîtrise du professionnalisme et surtout l’expérience du savoir-faire. Mais faut-il encore agrémenter le tout de la force de l’union, de l’énergie de l’envie, de la transparence de la confiance, sans oublier le zeste d’audace !

Cela fait déjà douze années que je travaille pour la collectivité. A la recherche constante des meilleures solutions, j’ai toujours privilégié l’intérêt général. Je n’ai jamais hésité à dénoncer les irrégularités quoi qu’il ait pu m’en coûter.

Fort de mes expériences dans l’associatif, le sport de haut niveau, l’entrepreneuriat et la collectivité, j’ai décidé de me mettre à la disposition des Lourdaises et des Lourdais, en proposant ma candidature aux prochaines élections municipales.

Mes fonctions politiques au département m’ont permis de m’investir, entre autres, dans le social et la solidarité, le routier et les transports, dans l’agriculture, l’eau et l’assainissement, le développement durable, la ruralité, mais aussi dans le suivi de la gestion des collèges, du Pic du Midi et de Pyrénia qui porte l’aéroport Tarbes Lourdes Pyrénées.

À l’agglomération j’ai pu m’impliquer dans le développement économique et industriel des centres bourgs et des commerces.

Au sein de la municipalité, j’ai contribué au succès de nombreux projets. Pour n’en rappeler que quelques-uns : l’anniversaire des 160 ans des apparitions, le départ du tour de France depuis les Sanctuaires, l’instauration de la taxe de séjour au réel, l’installation des nouvelles lignes à bas coûts de Ryan Air, la création de Lourdes plage.

Au PLVG (Pays de Lourdes Vallée des Gaves), je coordonne les chantiers d’insertion, Natura 2000, la gestion des milieux aquatiques, la prévention des inondations sur tout le bassin versant, le développement de la filière bois, la mise en place d’une chaîne de télévision touristique, sans oublier Altamonta et le développement du cyclotourisme. Ceci n’est pas exhaustif.

Ma présence quotidienne sur le terrain me permet d’être à votre écoute depuis de nombreuses années. Ne travaillant plus pour les Hôtels Vinualès depuis plus d’un an, je suis libre de me consacrer corps et âme, dès le 23 mars prochain au lendemain de l’élection, et de défendre Lourdes aussi bien à l’Agglo, devant l’État, qu’à l’international.

J’entends gérer notre municipalité, comme le fît Antoine Béguère en son temps, en bon père de famille, honnête, authentique et bienveillant.

Depuis plus de 10 ans, je tire la sonnette d’alarme. Lourdes est entrée dans une crise de modèle qui peut l’entraîner à disparaître. L’instauration de la taxe de séjour au réel, contre l’avis de tous, a permis une augmentation des recettes de plus de 11 millions d’euros. Où sont passés ces millions ? Disparus, envolés, dilapidés... On ne doit pas abuser de l’argent du contribuable ! Actuellement la mairie en est arrivée à vendre les bancs de la grotte pour équilibrer son budget. Imaginons une entreprise vendant ses murs pour payer ses salariés... Cela signifie que nous sommes au bord de la faillite

Une ville se gère comme une entreprise. Ce n’est pas un hasard si Lourdes et le FCL XV ont autant étincelé sous la mandature d’Antoine Béguère.

À vous de déterminer, parmi les futurs candidats, qui sera le meilleur capitaine. Désormais il ne s’agit plus de jouer un rôle de Maire mais bien de redresser nos finances, de sauver notre commune et par là, notre avenir.

Tous vous affirment qu’ils aiment leur ville plus que tout autre. Tous vous expliquent qu’il faut que la campagne soit digne. Tous vous demandent votre avis pour n’en faire qu’à leur tête. Tous vous disent avoir la solution sans jamais vous la donner. Alors montrez-leurs que vous n’êtes pas naïfs !

Lourdaises, lourdais balayons les mots et faisons place aux actes !

Il est temps de passer à l’action et de prendre notre destin en main !

Quand je regarde notre monument aux morts, je perçois tous nos anciens qui n’ont pas hésité une seconde à se donner pour la Patrie avec la volonté de nous offrir un destin. Leurs vies furent sacrifiées sur l’autel de notre liberté. Nous leurs sommes redevables. A nous maintenant d’assumer nos responsabilités vis à vis de nos enfants et nos petits-enfants en leur garantissant un monde meilleur.

Nous nous devons de transformer le destin de Lourdes en destinée.

Notre slogan « Au Nom de Lourdes ! » est l’essence même de notre mission. « Au Nom de Lourdes » est un appel : Impliquons-nous pour notre ville !

Notre ambition est d’ouvrir les bras à tous pour la réussite de notre cité, pour le seul intérêt collectif.

J’en appelle à toutes les volontés pour nous rejoindre, à tous les citoyens pour nous soutenir. Nous sommes les gardiens de Lourdes et de ses valeurs. Il nous appartient d’œuvrer pour bâtir un futur qui nous ressemble, construire un avenir radieux.

A nous de forger los victoires !

Lourdes a été bafouée ! Lourdes a été grillagée ! Lourdes a été abandonnée ! Lourdes a été bradée ! Lourdes a été trompée I

Alors, « Au Nom de Lourdes ! » réveillons-nous et agissons ! Avec nous et grâce à vous, nous nous y engageons, Lourdes va se relever et Lourdes va briller !!!


titre documents joints

25 janvier 2020
info document : PDF
113.8 ko

25 janvier 2020
info document : PDF
63 ko

25 janvier 2020
info document : PDF
77.6 ko