Site d’informations en ligne, sur Lourdes et le Pays de Lourdes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     
       

Municipales 2020 : Bruno Vinualès à la tête de la liste “Au nom de Lourdes”

lundi 25 novembre 2019 par rédaction

Ce lundi, en fin de matinée, au café “Aux Armes de Belgique”, boulevard de la Grotte, Bruno Vinualès, entouré de 17 personnes, a lancé officiellement sa candidature à la tête d’une liste intitulée « Au nom de Lourdes » qui briguera les suffrages des électrices et électeurs lourdais, le 15 mars 2020.

OFFICIALISATION de CANDIDATURE « Au Nom De Lourdes ! »

Le discours de Bruno Vinualès

« Mesdames et Messieurs les représentants de la presse, merci d’avoir répondu présents à notre invitation. Si nous vous avons conviés dans cet établissement, c’est que nous sommes à deux pas des bornes escamotables de sécurité. Au-delà du fait que je me sois régulièrement opposé à leur mauvaise mise en oeuvre, elles symbolisent l’écueil dé la mandature précédente et le besoin de renouveau.

Expertise & Expérience

Il y a déjà douze ans, j’annonçais la fin du modèle économique ayant édifié les lettres de noblesse de Lourdes. Face au danger et à l’ampleur du défi, je décidais de m’impliquer en politique. Il fallait éviter le naufrage du vaisseau Lourdes. La confiance excessive qui laissait croire que Lourdes était vouée au succès, programmait sa propre condamnation. Cette crise à venir était en réalité une crise de modèle, résultant de la mise en place de l’euro, de la révolution numérique, de l’évolution des transports, ainsi que des différents changements sociétaux. Confrontée aux multiples changements, soit Lourdes se transforme soit Lourdes disparaît (comme auparavant d’autres grands sites de pèlerinages tels que Garaison ou Bétharram).

Une autre mutation a bouleversé cette fois, la collectivité et les institutions : la loi NOTRe. Depuis son instauration, les compétences ont été dispersées. Désormais, notre cité ne se gère plus seulement à Lourdes mais surtout au sein de l’Agglo et de divers syndicats. Il est important de comprendre que le fonctionnement d’une ville est devenu complexe. Celui de Lourdes, lié à des flux économiques internationaux divers et variés, exige de l’excellence. Grâce à la mise en place de solutions adaptées telles que la célébration de l’anniversaire des 160 ans des apparitions, la mise en place des lignes aériennes low cost, l’instauration de la taxe de séjour au réel (qui a rapporté plus de 11 millions d’euros... !), Lourdes a retrouvé de l’oxygène. En considérant les augmentations d’impôts et l’annulation du fond de péréquation (450 000 € par an), jamais autant d’argent n’a rempli les caisses de la ville... !

C’est pourquoi les Lourdais ne peuvent plus accepter le manque de propreté, de sécurité, d’accessibilité, de mobilité et de considération écologique. Jamais la ville de Lourdes n’a été confrontée à un tel défi. Demain le futur Maire ne devra pas seulement gérer avec rigueur, il lui faudra construire et innover pour remettre à flot la cité. Cela signifie réorganiser, restructurer, respecter, remotiver et surtout honorer les Lourdaises et les Lourdais. Chaque candidat qui s’engage dans cette aventure évoquera son amour pour sa ville et ses habitants. Mais la vraie et la seule question sera : Quel est celui qui a réellement la capacité et les compétences pour redresser la situation... ?

Petit-fils de boulanger et de primeurs aux halles, Lourdais de coeur, homme de dossiers, d’écoute e de dialogue, fabricant de solutions en prise avec le terrain au quotidien, je souhaite mettre au service des lourdais et de notre ville mon expérience privée dans la gestion des affaires publiques. Ma méthode de travail s’appuie sur 12 années au service de Lourdes ainsi que de la collectivité, à différents niveaux. Issu de la célèbre école hôtelière de Lausanne (2nd au concours d’entrée) et ancien Président d’un club associatif lourdais, je continue de consolider mon expérience en tant que créateur de projets adaptés et innovants (tels que la chaîne de télévision touristique pour les télévisions d’hôtels, le développement du cyclotourisme et du tourisme fluvial, la gestion des milieux aquatiques, la protection des inondations, une plateforme départementale d’information liée à la mobilité, pour n’en citer que quelques-uns ...), aussi aguerri à l’univers du sport de haut niveau en ayant participé pendant quinze ans au Raid Gauloises dans une des meilleures équipes mondiales de raid aventure, puis en donnant vie à l’étape française de la coupe du monde des raids aventures. Sur le plan entrepreneurial, j’ai eu la possibilité de faire évoluer l’hébergement et la restauration des visiteurs à Lourdes durant plus de 25 ans.

Face à l’immense challenge qui nous attend, je suis déterminé à repositionner Lourdes en tant que capitale internationale et à lui restituer tout son prestige ainsi que toute sa flamboyance !

Des Lourdais de sang, d’autres d’adoption mais tous Lourdais de coeur, m’ont accordé leur confiance et leur professionnalisme pour réussir dans cette conquête. D’autant que le succès de Lourdes sera celui de tout un territoire.

Albert Camus traduisait cette dévotion en disant :

« La vraie générosité envers l’avenir consiste à tout donner au présent. »

Gouvernance inédite & Innovation

En même temps je ne vous apprends pas que nous vivons actuellement un bouleversement de la vie publique dans une volonté de dialogue et d’apaisement. Aujourd’hui, désigner des représentants ne suffit plus aux citoyens qui souhaitent avoir un accès direct aux décisions. Le débat et l’esprit critique doivent donc être privilégiés. C’est ainsi que nous souhaitons replacer le citoyen au centre de la vie de la cité qui, par essence même, appartient à toutes et à tous.

Ainsi nous allons lancer une expérience absolument inédite. Quand certains réfléchissent à la démocratie participative, nous, nous la mettons en place ! En effet, nous ouvrons la gouvernance de la ville aux Lourdais qui auront préalablement déposé leur candidature à l’adresse andI2020@sfr.fr.

Notre volonté est d’ouvrir les bras à tous les Lourdais et pas seulement aux « bons amis ». De les associer à notre projet et de les impliquer dans la gestion de la cité. Ces citoyennes et ces citoyens pourront intégrer nos différents organes de gouvernance tels que les Comités de quartier, les Comités de brigades (environnement, civisme, propreté, travaux et entretien, etc.), le Comité des chartes de terrasse et d’embellissement et enfin le Comité d’Evaluation et d’Orientation - véritable agora, composée de citoyens, d’élus (municipaux, communauté d’agglomération, parlementaires), de corps intermédiaires. Ces groupes d’experts constitueront une véritable force de propositions en conduisant des enquêtes de satisfaction et en instaurant une démarche d’amélioration continue.

Nous recevrons les dépôts de candidature du 27 novembre au 13 décembre afin de rencontrer les candidats entre le 17 décembre et le 21 décembre.

Vous trouverez les détails de cette procédure et la Charte de participation dans les documents qui sont à votre disposition.

Aujourd’hui, notre connaissance de Lourdes, nos expériences à la fois personnelles et d’élus, nos multiples implications pour notre ville, notre projet, nous ont permis d’obtenir le soutien officiel de LREM selon six critères, qui sont je le rappelle :

• la probité et l’éthique du candidat ;

• l’ambition du projet pour la commune et sa faisabilité compte tenu des particularités locales ;

• la capacité de rassemblement ;

• la connaissance du territoire communal et la prise en compte du fait intercommunal ;

• l’implantation locale ;

• enfin la capacité à faire le meilleur résultat.

Si nous sommes des candidats de la société civile, cette distinction sera cruciale pour l’avenir, afin de conforter ce même accompagnement dans la validation des futurs projets ainsi que dans l’obtention d’aides financières conséquentes.

Enfin notre ambition commune est d’être à la hauteur du monde que nos parents nous ont légué, en offrant à nos enfants un univers de paix, d’amour, de réussite et de sérénité. Parce que Lourdes et les Lourdais le méritent, ce sera notre engagement « Au Nom de Lourdes... ! ».

Avant de me prêter au jeu des questions-réponses, je vous donne rendez-vous début janvier pour célébrer l’inauguration de notre local de campagne ».

Bruno Vinualès a passé ensuite la parole à Caroline Estrade-Redonnet qui a détaillé le mode de gouvernance tel que l’envisage la liste « Au nom de Lourdes »

Puis s’adressant à d’éventuels candidats, elle a lancé :

Questions – Réponses

• Vous avez ouvert votre discours en évoquant le lieu où se déroule votre conférence de presse, le rattachant au problème des bornes télescopiques. D’aucuns disent que vous étiez favorable au départ. Pouvez-vous nous éclairer ?

Est-ce que sur le bulletin de vote et sur les affiches, figurera la mention « Avec le soutien de la République en Marche » ?

Est-ce que les personnes présentes autour de toi seront sur la liste « Au nom de Lourdes ? »

Dans un second tour est-ce que vous seriez prêt à vous allier avec Stéphanie Lacoste, proche de la République en Marche, formation qui vous apporte son soutien ?

Y aura-t-il un chauffeur et un véhicule de fonction si vous êtes élu maire ?

Que pensez-vous de la démarche de Laurent Rey et est-ce que vous êtes prêt à le réintégrer si vous êtes maire de Lourdes ?

L’endettement de la ville ne vous inquiète-t-il pas ?

Quid du parking Peyramale et du monument aux morts ?

Et le pont Peyramale ?

G.M.


titre documents joints

25 novembre 2019
info document : MP3
7.4 Mo

25 novembre 2019
info document : PDF
183.3 ko