Site d’informations en ligne, sur Lourdes et le Pays de Lourdes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     
 
   

Echos, Bruits et Chuchotements...

mardi 19 novembre 2019 par rédaction

Réactions. 

La mise en ligne de la conférence de presse de Stéphanie Lacoste (Tous pour Lourdes) a déjà fait réagir des lecteurs. Certains s’étonnent que l’on puisse présenter le comité de soutien alors que l’on ne parle uniquement que de son responsable Michel Rojas. D’autres relèvent le passage suivant de la candidate à la mairie de Lourdes : « Je vous rappelle la genèse de Tous pour Lourdes : c’est un mouvement qui est né de la volonté de promouvoir l’engagement de la société civile dans sa diversité et son expertise avec des sensibilités de gauche, du centre et de droite. Notre ADN est tout cela à la fois ». « D’être de gauche, du centre et de droite à la fois, on l’a déjà entendu, nous rappelle dans un courriel P.T. C’était le refrain des macronistes pendant la campagne de 2017. Mme Lacoste n’avait-elle pas demandé l’investiture de la République En Marche qui a préféré soutenir Bruno Vinualès ? » 

Les permanences vont s’ouvrir

Après “Tous pour Lourdes”, première liste à ouvrir une permanence, on nous annonce que Christian Agius, Thierry Lavit et Bruno Vinualès vont ouvrir les leurs. Elles seraient situées près de la mairie pour Thierry Lavit et près de la place Peyramale pour Bruno Vinualès, lequel a commencé à la meubler.

Angelika Omnès y va

C’est fait : Anjelika Omnès va se déclarer. D’aucuns s’interrogeaient : ira-t-elle ? N’ira-t-elle pas ? Elle a pris sa décision. Elle annoncera sa candidature mardi prochain dans une conférence de presse.

Quoi de nouveau du côté de Josette Bourdeu ?

Dans le camp de ceux qui restent fidèles à l’actuelle première magistrate, on commence à se faire du souci. Son silence laisse libre cours à diverses interprétations. A en croire certaines indiscrétions, même si elle rencontre des difficultés pour renouveler son équipe, elle va confirmer prochainement, nous confiait l’un de ses proches, qu’elle partira pour briguer un second mandat. Il nous a même été précisé qu’elle a choisi sa mandataire financière. Elle était allée la chercher, paraît-il, dans la vallée de Batsurguère…

Les surprises de JPA

Jean-Pierre Artiganave est coutumier des surprises. On se souvient qu’à l’étonnement de ses anciens compagnons de route, il avait soutenu sans succès aux élections régionales de 2015 l’ancien socialiste et maire de Montpellier Philippe Saurel. Il était même son chef de file au niveau départemental de la liste “Citoyens du Midi ”. A quelques mois des élections municipales, il devrait réserver une autre surprise à ses anciens supporters. Il entend dire dans une conférence de presse où vont ses préférences. Il va choisir son ancien opposant à la mairie quand il occupait le fauteuil de premier magistrat : à savoir Thierry Lavit. Selon des rumeurs, il a convaincu une poignée de ses colistiers de rejoindre l’ancien président du cercle radical lourdais. Cela confirme les propos de Thierry Lavit qui a déclaré que dans sa liste présentée comme apolitique il y aura des candidats de droite.

G.M.