Site d’informations en ligne, sur Lourdes et le Pays de Lourdes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     
 
   

Toupnot : échec de la réunion à Toulouse

jeudi 14 novembre 2019 par rédaction

La réunion qui s’est tenue à l’hôtel de région Occitanie a tourné au fiasco. A 14h, la présidente Carole Delga était présente mais Eric Le Gouvello, PDG de Toupnot, représentant le groupe COFIGEO, n’était pas là. Finalement, la réunion a commencé à 15h30, en sa présence, avec le préfet des H-P Brice Blondel, et plusieurs élus dont la maire de Lourdes Josette Bourdeu, mais toujours sans le PDG de COFIGEO. Cette absence n’a pas permis d’avancée. José Navarro, délégué de l’UD CGT 65, a fait savoir que cela s’était très mal passé. Ce qui selon lui a prouvé que COFIGEO n’avait rien à dire et qu’il entendait faire le moins possible sur l’emploi. Aucune réponse concrète n’a été apportée sur les projets sur le site lourdais. « Le directeur du site a avoué qu’il n’avait pas mandat pour répondre ! »

Hier matin, une quinzaine de salariés de Toupnot qui devaient travailler à l’étiquetage des produits se sont mis en grève, devant une quarantaine de leurs collèges sans travail, pendant que Philippe Combes, représentant du personnel était en réunion avec Eric Le Gouvello pour discuter du Plan de sauvegarde de l’emploi (PSE) que doit mettre en place COFIGEO pour les 71 salariés de l’entreprise. Là encore, cela a mal tourné. La réunion a été annulée et reportée au 25 novembre. Douche froide pour les salariés qui devraient perdre leur emploi. Les modalités du PSE restent à définir. Un mince espoir repose sur une éventuelle reprise du site pour relancer l’activité lorsque l’usine serait reconstruite. José Navarro n’hésite pas à parler de guerre avec le groupe COFIGEO, s’agissant du PSE qu’il veut exemplaire, rappelant ce que l’Etat lui a accordé. Une audience auprès du président de la République va être demandée par Carole Delga.