Site d’informations en ligne, sur Lourdes et le Pays de Lourdes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     
 
   

Le préfet Brice Blondel a inauguré l’épicerie-multiservices de Gardères

mardi 29 octobre 2019 par rédaction

218 jours après la pose de la première pierre de l’épicerie-multiservices de Gardères, Brice Blondel, préfet des Hautes-Pyrénées, a inauguré le samedi 26 octobre le bâtiment baptisé « Le Grenier » qui réalise le rêve de Laëtitia, une enfant du pays et de Ginette Curbet, la maire de la commune. Inauguration qui s’est déroulée en présence de nombreuses personnalités dont Maryse Carrère, sénatrice, Michel Pélieu, président du conseil départemental, Jean-Louis Cazaubon, vice-président de la région Occitanie, représentant Carole Delga, Patrick Vignes, vice-président de la communauté d’agglomération Tarbes-Lourdes-Pyrénées, plusieurs maires dont Gérard Clavé, président de l’association des maires ruraux des Hautes-Pyrénées, Michelle Tolsan, représentant François-Xavier Brunet, président de la CCI de Tarbes, , Bernard Poublan, président du SDIS 65, Philippe Peninou (ADAC), Daniel Frossard, président du SDE, Denis Fégné, président du Centre de Gestion des H-P, Jeanine et René Colonel, architectes des Bâtiments de France, l’architecte Odile Servin, les représentants de la gendarmerie, du centre de secours de Soumoulou, des entreprises et des habitants de Gardères.

Après la visite du commerce sous la conduite de Laëtitia Da Silva, où l’on a pu constater que nombreuses étaient les gammes des produits proposés, dont plusieurs sont issus du terroir, direction la salle polyvalente où plusieurs discours ont été prononcés.

Le discours de Ginette Curbet, maire de Gardères

« Une inauguration est un moment très important pour une équipe municipale. C’est l’aboutissement d’un projet partagé, muri et enfin réalisé.

L’évènement de ce jour a un sens particulier.

En effet 2 rêves se réalisent :

Le rêve d’une petite fille du village. Oui Laetitia rêvait devenir épicière.(elle a dû jouer dans le grenier)

Les années passent, elle a la bosse du commerce, travaille chez un fleuriste mais une petite envie vient toujours la titiller....

Installée définitivement en famille au village, elle fait part de son rêve...à son maire

Très à l’écoute, ce maire là rêvait depuis longtemps d’avoir au village une structure de ce genre.

Laetitia engage sur le champ une étude économique auprès de la Chambre de Commerce ....

Le Conseil municipal, conforté par le résultat positif, engage le projet de construction d’un bâtiment sur la parcelle communale en bordure de la D47 et à proximité de la D 69, routes très fréquentées chiffres à l’appui par un comptage routier réalisé par les services du Conseil départemental.

L’ADAC, structure au service des communes, est sollicitée pour l’esquisse et les estimations financières.

Demande de financement : Merci à (Audrey le Bars, à la CCI ici présente et Anne-Sophie Robin excusée) pour le montage des dossiers avec tous les financeurs.

Les financeurs qui se sont engagés :

• L’État à hauteur de 27% au titre de la DETR

• Le Conseil départemental à hauteur de 19 % au titre d’appel à projets et du FAR

• La Région à hauteur de 15 % au titre du PASS commerce de proximité

• La communauté d’agglomération TLP à hauteur de 11% au titre de Fond de Concours

Il est temps de faire appel à un concours d’architectes

L’atelier 2 A de Tarbes retenu, Odile Servin a mené le dossier de main de maître, et présenté un projet approuvé par le conseil municipal.

Le site étant en zone protégée, Mme Jeanine Colonel, Architecte des Bâtiments de France, a donné un avis favorable sur le bâtiment, juste une modification d’implantation de celui-ci.

Le permis de construire étant accordé par les services de l’Etat, les travaux ont pu démarrer et la première pierre a été officiellement posée par Samuel Bouju, secrétaire général de la préfecture.

Les entreprises retenues ont travaillé dans de bonnes conditions et à peu près dans les délais fixés par Mme Servin.

Le projet sur plan nous avait séduit mais la réalisation est une réussite....les matériaux ardoises et bois s’accordent parfaitement.

Le coût s’élève à 358 000 € ht

Laetitia s’est beaucoup impliquée, aidant l’architecte et les entreprises en leur faisant part de son plan d’aménagement du magasin.

Elle a baptisé son commerce « Le Grenier »

Elle l’a ouvert au public le 29 Août. Le premier mois est très prometteur.

Elle réalise son rêve et son maire plein d’émotion d’avoir eu l’occasion de réaliser le sien accompagnée de son Conseil municipal.

Cette réalisation est un service à la population, non seulement de Gardères et des Enclaves mais également des communes du Béarn

C’est également un point de rencontre, d’échanges qui peuvent se prolonger autour d’une tasse de café.

Je remercie la presse présente de relayer, même si cela a déjà été fait...une piqûre de rappel emmènera, j’en suis sûre, quelques clients supplémentaires à Laëtitia.

Nous souhaitons longue vie au « GRENIER »

Pour ma part, il me faut le dire c’est du Bonheur !

MERCI, un grand MERCI à tous les acteurs, vous pouvez être fiers, vous laissez une part de vous-même à Gardères au Grenier de Laëtitia et permis la réalisation de deux rêves ».

Ils ont dit (audios)

Patrick Vignes

Michel Pélieu

Jean-Louis Cazaubon

Maryse Carrère

Brice Blondel