Site d’informations en ligne, sur Lourdes et le Pays de Lourdes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     
 
   

Signature de la convention Action Logement

lundi 30 septembre 2019 par rédaction

Le programme Action Cœur de ville initié par l’Etat depuis 2018 a inscrit comme priorité nationale, la lutte contre la fracture territoriale et la redynamisation des centres villes des villes moyennes.

Il concerne 222 villes qui seront accompagnées dans leur projet de redynamisation de territoire dans les conditions définies par une convention cadre pluriannuelle entre la Ville et son EPCI d’une part et l’Etat et les partenaires financeurs d’autre part.

Les principaux enjeux du projet global, porté par la collectivité, s’inscrivent désormais dans le périmètre d’une Opération de Revitalisation de Territoire (ORT)

Le programme Action Cœur de Ville s’articule autour de 5 axes : l’habitat, l’économie, la mobilité, les équipements, les Formes Urbaines.

Des porteurs de projet déjà identifiés sur Lourdes

Plusieurs porteurs de projets dans l’immobilier sont déjà accompagnés par les services de la ville de Lourdes et de la CA TLP, permettant ainsi de les mettre en lien avec les différents dispositifs existants sur le territoire.

M. Louis Carreño est un de ces porteurs de projet. Il a acheté un bâtiment inoccupé depuis plus de 30 ans dans le quartier St Anne, juste derrière la caserne des pompiers pour le transformer et en faire 5 logements en duplex (quatre T3 d’environ 70m2 et un T4 de 100m2) avec petit jardiner et 8 à 9 places de stationnement. Ces logements seront proposés avec des loyers encadrés afin de faciliter leur location aux revenus modestes, compter environ 430 € de loyer mensuel pour un T3.

Le projet complet de rénovation et d’aménagement s’élève à 642 000 € avec une participation financière d’Action logement à hauteur de 15% (28 000 € de subventions et 75 000 € de prêt à taux zéro), d’autres financeurs comme l’Etat, la Région ou encore le Département soutiennent également ce projet.

Les travaux de ce bâtiment à fort caractère patrimonial ont commencé lundi 23 septembre et devraient être terminé au 1er juin.

Lire


titre documents joints

30 septembre 2019
info document : PDF
240.3 ko