Site d’informations en ligne, sur Lourdes et le Pays de Lourdes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     
 
   

L’ADDIP COMMUNIQUE : "Les ours partout, la paix nulle part !"

mercredi 21 août 2019 par rédaction

Les jeunes agriculteurs d’Aragon de l’UAGA organisent une grande manifestation d’opposition à la réintroduction d’ours slovènes dans les Pyrénées :

JEUDI 22 AOÛT 2019 à AINSA en Aragon à 11 heures

Lieu du départ précis ici …  

L’UAGA, association des jeunes agriculteurs d’Aragon se mobilise pour demander le retrait des ours slovènes introduits dans le massif et de leur descendance. Les 5 associations de la coordination Pyrénéenne ADDIP - aspap09, aspaa11, adip31, aspp65 et ftem64 - ont décidé unanimement de rejoindre leur action.

La communauté montagnarde pyrénéenne du côté français est mobilisée. Deux bus sont déjà remplis au départ de l’Ariège et des Pyrénées-Atlantiques et des dizaines de participants sont prêts à covoiturer jusqu’à Ainsa.

Aux côtés de l’UAGA, l’ADDIP et 50 organisations agricoles et rurales formaliseront la naissance d’une grande plateforme transfrontalière. Celle-ci réunira les forces du monde pastoral et rural pyrénéen contre l’expansion des grands carnivores et pour le maintien de l’élevage en liberté, pilier de la transhumance et d’un mode de production hautement durable.

• NON tout ne se passe pas bien en Espagne comme les activistes pro-ours le racontent mensongèrement

• NON les éleveurs Espagnols n’arrivent pas non plus à cohabiter avec l’ours

• OUI en France, en Espagne, en Italie … partout où les hommes ont réintroduit des ours dans un milieu d’où il avait disparu, cela pose d’énormes problèmes !

En Ariège en ce dramatique été 2019 les dégâts de l’ours explosent (700 animaux tués, le double qu’en 2018) malgré les moyens hors de prix mis en place par l’Etat, inefficaces. Plusieurs rencontres homme/ ours ont eu lieu causant d’énormes frayeurs et un climat d’insécurité grandissant pour les touristes en famille dans le Couserans, secteur le plus touché.

 

Dans ce département où 40 ours des 50 ours du massif ont été recensés officiellement, la tension entre éleveurs et l’ONCFS, mandatée par l’Etat, est à un niveau extrême. Même la Pastorale Pyrénéenne, chantre de la cohabitation idéalisée, a rappelé ses bergers subventionnés par l’Etat, reculant de peur devant la garde des troupeaux de nuit à proximité des ours.

Dans les autres départements, les ours sont moins nombreux mais les dégâts se multiplient partout où ils sont présents. L’ours Goiat notamment a déjà abattu plusieurs chevaux ce qui a conduit les responsables politiques locaux à demander son retrait immédiat.

A Toulouse le 6 août, plus de 100 maires de communes de montagne d’Ariège sont venus réclamer le retrait des ours et le retour à des "Pyrénées en paix" au préfet de Région, coordonnateur du plan-ours.

Tout ça finira mal, très mal.

Les pouvoir publics de nos deux pays ont abandonné les éleveurs à la terreur de l’ours. C’est insupportable et inacceptable. A Ainsa, nous montrerons notre colère et notre refus de laisser transformer les Pyrénées en un vaste zoo à ours vidé de ses troupeaux, de ses hommes et de sa culture.

Rémi Denjean 06 82 73 06 14 et Olivier Maurin 06 78 52 12 78 coprésidents

Non, cela ne se passe pas mal qu’en France :

les autorités locales du Trentin, deuxième foyer de réintroduction d’ours slovènes le disent aussi : la cohabitation ours/ loup est impossible

Le nombre d’attaques d’ours sur les humains ne cesse d’augmenter - le Parisien

Suivez notre événement sur la page facebook de l’Aspap

L’ADDIP, Coordination Pyrénéenne.

qui sommes-nous ?

Depuis 2002, l’ADDIP coordonne les actions de la communauté montagnarde pyrénéenne face à l’agression que représente le plan d’Etat d’expansion des grands carnivores, loup, ours, lynx contre les modes de production et d’usage de l’espace montagnard. Apolitiques et asyndicales, les 5 associations qu’elle fédère couvrent l’ensemble du massif pyrénéen. L’aspap (09), l’aspaa (11), l’adip31 (31, l’aspp65 (65) et la ftem (64) rassemblent plusieurs milliers d’adhérents : éleveurs, citoyens, associations, collectivités locales, acteurs du pastoralisme et du développement économique.

ADDIP C/O Aspap 32 av Général de Gaulle 09000 FOIX

coordination.addip@gmail.com Tél : 06 87 66 29 03 et 06 82 73 06 14