Site d’informations en ligne, sur Lourdes et le Pays de Lourdes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     
 
   

La Cité Saint-Pierre a fêté ses 64 ans

vendredi 2 août 2019 par rédaction


<img365

La Cité Saint-Pierre a fêté ce jeudi 1er août 2019 son 64ème anniversaire.

En accord avec Mgr Théas, alors évêque du diocèse Tarbes et Lourdes, Jean Rodhain a fondé ce lieu pour permettre aux personnes pauvres de venir en pèlerinage à la grotte.

La première pierre de la Cité Secours a été posée le 1er août 1955, jour de la fête de Saint-Pierre aux liens, et c’est le 23 avril 1956 qu’elle a reçu les premiers pèlerins en situation de pauvreté venus de Rennes.

Depuis 64 ans, la Cité Saint-Pierre a pour mission d’accueillir les pauvres désirant se ressourcer à Lourdes. Comme le disait Jean Rodhain, « l’originalité de la Cité, ce n’est pas le paysage, c’est son témoignage. »

La Cité Saint-Pierre en 2019, c’est : 21 000 personnes accueillies, 40 000 visiteurs, 1 200 bénévoles et 33 permanents.

A partir du thème pastoral 2019 « HEUREUX VOUS LES PAUVRES » proposé par le sanctuaire, la Cité invite le pèlerin à réfléchir sur sa condition de pauvreté. « Etre heureux et être pauvre, est-ce possible ? Tu as la possibilité d’être heureux ici toi qui souffre. Comment reviendras-tu chez toi après ce temps passé ici à Lourdes, auprès de la Grotte, à la Cité Saint-Pierre ? Et Bernadette, quel témoignage nous apporte-t-elle aujourd’hui ? »

“Aujourd’hui, en fêtant l’anniversaire de la Cité Saint-Pierre, le cri du « pauvre » se fait entendre dans la joie et l’espérance, nous fait remarquer Claire Ozoux, la chargée de communication. Aujourd’hui, c’est donc notre communauté qui se met en fête pour honorer l’esprit missionnaire et la pédagogie très concrète de la charité de notre fondateur ».

*************

La table ronde, la messe anniversaire et la soirée festive

Avant la célébration de la messe anniversaire et de la soirée festive animée par les groupes présents à la Cité et venant de tous les continents, une table ronde sur le thème « Lourdes, un chemin de pèlerinage et de rencontre » a permis des échanges et des témoignages

A la tribune, on notait le Père Jean, un des aumôniers de la cité ; le père André Cabes, recteur du Sanctuaire, Frédéric “Fredo”, bénévole à la cité Saint-Pierre depuis une dizaine d’années ; Laurent Jarneau, journaliste au bureau de presse du sanctuaire qui réalise actuellement un reportage sur le bénévolat des jeunes à Lourdes, Serge Blans, permanent de la cité depuis 1981, responsable du bureau des guides.

Le père Jean s’est souvenu de la voix de Mgr Rodhain qui disait “Ici on n’a rien fait d’extraordinaire sinon que de réaliser le vœu de Bernadette, c’est-à-dire d’accueillir les pèlerins pauvres”. Qu’est-ce que ça veut dire d’accueillir des pèlerins pauvres ? Il faut leur permettre une rencontre qui peut peut-être leur permettre de tout changer dans leur vie. Ça a été mon premier étonnement. Mon deuxième étonnement, c’est que je me suis mis à l’écoute de certaines personnes ici » (AUDIO ci-dessous)

“Frédo” a appris ce qu’était la solidarité à Lourdes. Le Secours Catholique l’a aidé. Il a voulu lui rendre et a ainsi créé une fraternité Saint-Laurent de Lourdes (Audio ci-dessous)

Pour le Père André Cabes, à Lourdes c’est toujours l’inattendu. Il évoque l’arrivée de la communauté du Cenacolo avec Sœur Elvira qui a fondé une œuvre pour les jeunes désespérés en recherche du sens de leur vie, la création du pèlerinage Lourdes Cancer Espérance sur une idée de Jean-Claude Bruel, d’Argelès-Gazost. André Cabes s’est toujours senti chez lui à la cité Saint-Pierre. (Audio ci-dessous)

Pour Serge Blans, on ne peut pas parler de la cité Saint-Pierre sans parler du Secours catholique. Le lien fort avec les Sanctuaires existe depuis 1946 puisque Mgr Rodhain, dans l’espace des Sanctuaires, a annoncé aux anciens prisonniers de la seconde guerre mondiale la création du Secours catholique. « Les gens qui traversent notre cité nous disent souvent qu’ils ont besoin de se ressourcer » (AUDIO ci-dessous)