Site d’informations en ligne, sur Lourdes et le Pays de Lourdes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     
   

Centre hospitalier de Lourdes : les Urgences en grève rejoignent le mouvement national (Communiqué)

lundi 1er juillet 2019 par rédaction


Devant l’insuffisance des mesures annoncées par la Ministre de la Santé, le personnel para médical des Urgences, soutenu par la majorité des médecins du service, est en grève, depuis le 19 juin et ce, pour une durée illimitée. En plus des revendications nationales, des demandes locales se sont rajoutées.

Le manque d’effectif devant un afflux toujours plus important de patients et face à une surcharge qui est devenue la norme, le personnel demande de meilleures conditions de travail et la création de postes supplémentaires d’infirmiers et d’aides-soignants, afin de s’occuper au mieux des patients.

Aujourd’hui, les patients ne sont pas en sécurité dès leur entrée aux urgences. En effet, à ce jour la personne accueillant les patients est un agent administratif, mais sans formation d’accueil dans un Service d’Accueil d’Urgences avec l’ensemble de ses particularités et ses enjeux. En effet ce poste doit être partagé avec un IOA (Infirmier Organisateur de l’Accueil) qui est à ce jour défaillant car l’infirmier(ière) dédié à ce poste a une multitude de tache : entraide avec l’infirmier(ère) sur le secteur urgence, sortie en SMUR, gestion et distribution du sang pour l’ensemble de l’hôpital, commandes, etc… qui l’empêche de se consacrer à son rôle premier d’accueil et de tri des patients à leur arrivée, et aucune réévaluation ni surveillance des patients orientés dans la filière externe ne peut être réalisée par l’IAO.

De plus, devant la recrudescence des fermetures de lits dans les services de soins, les personnes accueillies, de plus en plus âgées, doivent rester sur des brancards pendant des heures ce qui entraîne des urgences surchargées, un retard dans la continuité des soins, une incompréhension des patients, des familles, et une insatisfaction du personnel.

Le personnel para médical des urgences de Lourdes