Site d’informations en ligne, sur Lourdes et le Pays de Lourdes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     
   

Festival de Gavarnie, c’est parti….jusqu’au 29 juillet

lundi 19 juillet 2010 par rédaction

Vendredi 16 juillet au soir, à Gavarnie, avait lieu l’ouverture du festival de Gavarnie en présence de Josette Durrieu, présidente du Conseil Général et de nombreux élus.

Ce festival aura fait couler beaucoup d’encre à la suite d’une polémique engagée par l’association Mont-Perdu Patrimoine Mondial et Patrice de Bellefon. Pour cette association et son leader, le festival mettait « en péril » le patrimoine mondial de l’UNESCO !

Toujours est-il que la sénatrice a redit sa satisfaction de voir se produire la 25ème édition avec à l’affiche « La Reine Margot », d’Alexandre Dumas, mise en scène par Bruno Spiesser. Pour elle, « le festival de Gavarnie, prestigieux théâtre à ciel ouvert, conjugue l’harmonieuse rencontre de la culture populaire et de la nature puissante dans ce site grandiose inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO ». Et le lieu est également populaire. Créé par les habitants de Gavarnie au 14ème siècle pour y recevoir une foire aux bestiaux entre habitants de la vallée de Barège et l’Aragon le jour la Saint Madeleine le 21 juillet. Et puis, « la création de ce spectacle épique s’inscrit dans le cadre de la commémoration des 400 ans de la mort d’Henri IV » nous dit la présidente.

Il reste à espérer que ni le mauvais temps ni le Tour de France ne viendront perturber les 14 représentations.

Des performances techniques et écologiques

Pour répondre à des exigences écologiques, les techniciens du festival ont parfois fait des prouesses ou simplement apporté quelques petites améliorations. C’est le cas avec la suppression des gradins, de la tour régie et de tentes trop visibles et trop nombreuses en utilisant le dessous de la scène comme coulisses. Et puis les projecteurs traditionnels sont remplacés par des LED, des toilettes sèches ont été installées sur le site, un tri sélectif est organisé et il n’existe aucune assiette ou couverts jetables.

Depuis le site Internet, le covoiturage est recommandé.

Nous pouvons regretter l’usage de deux groupes électrogènes néanmoins alimentés par du carburant bio. Le passage d’un câble électrique dans le Parc National sur une dizaine de mètres pose problème. Un problème de principe… Si nous devions faire la liste de toutes les détériorations et destruction du Parc National depuis sa création en 1967 nous serions impressionnés. Mais bon… Idéologie quand tu nous tiens !

Fort heureusement, dans un courrier adressé à l’UNESCO, le Parc National a assuré que le festival de Gavarnie n’impactait d’aucune manière sur l’environnement du Cirque. Chaque année, les organisateurs poursuivent leur démarche éco-responsable dans l’ensemble des actions menées pour ce festival.

23 artistes sur le plateau et… 3 chevaux.

Créé en 1985 par François Joxe, ce sont plus de 300 représentations qui ont été données sur ce site prestigieux. Depuis 2007, l’organisation est assurée par des professionnels de la Compagnie Théâtre Fébus, une troupe subventionnée par le Conseil Général des Hautes-Pyrénées. Le travail de réflexion de la Compagnie porte essentiellement sur l’identité pyrénéenne, ses fondements, ses racines.

Depuis sa création, le festival s’est attaché à recruter des comédiens en Midi-Pyrénées et Aquitaine avec quelques exceptions parisiennes. Le metteur en scène et comédien Bruno Spiesser est entouré de 22 comédiens. Nous y retrouvons les élèves de la compagnie tarbaise Dans’6T de Bouziane Bouteldja mais aussi Baptiste Lhomme, de Luz. Céline Texier-Chollet qui nous vient du Béarn joue le rôle de la reine Margot. David Mozarin, lui aussi Béarnais joue Henri de Navarre. Parmi les Béarnais nous trouvons également Thomas Desfossé dans le rôle Coconas et Mario Bastelica dans le rôle La Mole qui vient de Nay.

Un spectacle unique !

Comme chaque année, il s’agit d’un spectacle unique spécialement monté pour Gavarnie jusqu’au 29 juillet. Vous ne le reverrez nulle part ailleurs. Depuis sa création, c’est le 25ème spectacle qui a déjà réuni en 24 ans près de 300 000 spectateurs pour un spectacle unique dans un cadre unique.

Pour sa 25ème édition, le Festival de Gavarnie s’est inscrit dans le cadre de la commémoration des 400 ans de la mort d’Henri IV, le Béarnais le plus connu de France. Le roman d’Alexandre Dumas évoque deux années de la vie d’Henri de Navarre, de son mariage en août 1572 avec Marguerite de Valois, dite Margot, à novembre 1574 et la mort du roi Charles IX. Une période trouble de l’histoire de France avec les guerres de religion et en toile de fond la nuit de la Saint Barthélémy.

Margot, incarnée sur scène par la Béarnaise Céline Texier-Chollet, est, pour son époque, une jeune rebelle féministe. Elle a eu un destin politique tout en étant esclave de ses passions amoureuses. Deux ans de sa vie sont brossés sur la scène de Gavarnie au milieu des trahisons et des manipulations de la redoutable Catherine de Médicis particulièrement attirée sur le poison.

Cette pièce est aussi une dénonciation de l’intolérance et un portrait de femmes indépendantes et en voie d’émancipation. Ce spectacle est le mariage du théâtre, du cirque, du chant lyrique et des danses hip hop.

La chanteuse lyrique, Sophie Dardaine, donne à la pièce plus d’intensité aux scènes dramatiques tandis que le comédien et circassien luzéen, Baptiste Lhomme, évolue de manière tout à fait impressionnante autour et sur un mât en faisant le lien entre les différents tableaux.

Pour le reste, il faut aller le voir jusqu’au 29 juillet.

Pour aller à La Courade.

Prévoir environ 30 mn de marche depuis le village de Gavarnie. Se munir de vêtements chauds car les soirées sont fraîches à 1500 m d’altitude et parfois humides.
Tous renseignements à l’Office de Tourisme de Gavarnie et Gèdre : 05 62 92 49 10 ou 05 62 92 48 05

Louis Dollo