Site d’informations en ligne, sur Lourdes et le Pays de Lourdes
 Informations Lourdes et Grand Tarbes Informations Lourdes et Pays de Lourdes Informations Bagnères de Bigorre Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves Informations Pays de Lannemezan Information Pays du Val Adour Informations Hautes-Pyrénées   
     
   
     

Municipales 2020 : 3 questions à José Marthe

jeudi 11 avril 2019 par rédaction

« Il est impératif de construire une liste d’union »

Dans moins d’un an, se dérouleront les élections municipales. En vue de cette échéance, nous avons rencontré José Marthe, conseiller départemental du canton de Lourdes 1, figure politique incontournable de la vie de notre cité. Nous lui avons posé 3 questions.

Lourdes-Infos : Quel regard portez-vous sur cette fin du mandat municipal ?

José Marthe : La situation actuelle de Lourdes est très préoccupante dans tous les domaines, et cela est de notoriété publique. J’ai le sentiment d’un grand gâchis et d’un mandat pour rien. D’ailleurs, je suis incapable de citer une réalisation importante et utile de l’équipe sortante pour notre ville.

Sur le plan financier, la progression de notre endettement est préoccupante car elle laissera peu de marge de manœuvre aux successeurs de la municipalité actuelle, ainsi qu’un lourd héritage pour nos enfants et petits-enfants. Madame Bourdeu prônait un plan Marshall pour notre ville. C’est désormais un plan ORSEC qu’il va falloir déclencher.

Lourdes-infos : Comment imaginez-vous les prochaines élections municipales ?

José Marthe : Compte tenu de la gravité de la situation de la ville, il est impératif de construire une liste d’union. Cette liste doit rassembler des femmes et des hommes de bonne volonté, compétents et expérimentés, tout en garantissant le renouvellement de la classe politique tant désirée par nos concitoyens. De nouveaux élus seulement permettront de mettre un terme aux polémiques incessantes et stériles qui paralysent depuis trop longtemps notre ville. Il est indispensable désormais de regarder vers l’avenir et de s’appuyer sur tous les potentiels de la ville pour la redynamiser.

Lourdes-Infos : Enfin, un sujet d’actualité que l’on ne peut pas éluder, c’est le dossier brûlant des Bancs de la Grotte. Qu’en pensez-vous ?

José Marthe : Je vous renvoie à mon communiqué adressé à l’ensemble de la presse (Lien). Si nous avions été écoutés avec Jacques Barzu en 1995 et puis en 2001 lors de notre candidature aux municipales, ce problème aurait été réglé. Aujourd’hui, nous sommes face à une vente forcée, sans dialogue direct avec les intéressés, alors que de notre côté, nous avions privilégié le volontariat et la négociation. Il est malhonnête de dire que les propriétaires de Bancs de la Grotte ont vécu sur le dos des Lourdais alors qu’ils ont contribué à l’économie locale par les emplois générés, par l’activité commerciale développée avec les grossistes locaux. Par ailleurs, n’oublions pas qu’en 1966, ce sont eux qui ont financé la reconstruction des bâtiments, restés malgré tout propriété de la ville. Il me semble nécessaire que la ville sursoit à ce projet et que ce problème soit réglé de façon juste et équitable.

Propos recueillis par Gérard Merriot