Site d’informations en ligne, sur Lourdes et le Pays de Lourdes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     
   

Assemblée générale de l’AAPPMA des pêcheurs lourdais et du Lavedan

mercredi 27 février 2019 par rédaction

Ce vendredi 22 février, s’est tenue l’assemblée générale de l’association de pêche (AAPPMA) des pêcheurs lourdais en présence de M. Jean-Luc Cazaux, président de la fédération de pêche des Hautes-Pyrénées et de Mme Patricia Sayous, représentant la mairie de Lourdes. Une soixantaine de pêcheurs étaient présents. 

Jean-Marc Rigalleau, président de l’association et Noël Cazaux, trésorier ont présenté aux membres le rapport moral et le rapport financier. Tous les deux ont été validés à l’unanimité.

Mme Patricia Sayous a informé les pêcheurs que cet été deux enfants avaient été blessés par des hameçons accrochés sur le bassin du lac de Lourdes ! Il est rappelé à tous que cette zone est interdite à la pêche, été comme hiver.

Concernant le lac de Lourdes, Jean-Marc Rigalleau a tenu à préciser une des principales nouveautés concernant la règlementation 2019 : la mise en place de réserves temporaires de pêche autour des frayères à sandres à partir du 1er mars jusqu’au 15 juin inclus. Les frayères ont été déposées en février 2018 et la première année a été très encourageante.

Autres nouveautés, la modification des 2 parcours truite loisir de la société qui sont remontés. Le parcours de Lourdes ira du pont Pomès à l’aval à la limite aval de la réserve de l’Arrouza à l’amont. Le parcours d’Argelès débutera au pont béton du Tilhos à l’aval et à la limite aval de la réserve du seuil du lac des Gaves en amont.

Parmi les actions importantes en cours, les deux présidents ont informé l’assistance de l’avancée du projet d’acquisition des anciens étangs Latapie sous les carrières du Pibeste. Ce site, après des travaux de remise en état, sera rendu à la zone d’expansion du Gave et constituera d’ici quelques années un site très intéressant pour les pêcheurs. Il constituera un formidable projet de sensibilisation et de découverte de l’espace rivière.

Autre sujet sur lequel se sont attardés les deux présidents, le projet eaux vives mené par la communauté des communes du pays de Nay dans le 64 et par le PLVG dans le 65 sur le développement des activités de loisirs nautiques sur le Gave de Pau. Les pêcheurs seront très vigilants sur ce dossier, notamment sur les horaires, périodes, pratiques et aménagements. Points importants, rien ne doit perturber la fraie des truites et saumons durant les mois d’hiver, aucun nouvel obstacle à la bonne circulation des poissons ne doit être créé.

L’occasion pour le président départemental de faire état des efforts financiers très importants engagés par les fédérations de pêche et par l’association MIGRADOUR pour la restauration du saumon atlantique sur le Gave. Cette année encore les remontées sont très encourageantes et bonnes avec 1054 saumons comptés à Artix. La population de saumons du Gave est une des rares en France et même en Europe à être en progression, preuve de l’énorme potentiel de cette rivière. Les résultats seraient encore meilleurs sans le problème de la pêche en mer où les prises pas si accidentelles que ça se multiplient … et où quelques-uns profitent et détruisent les efforts de l’ensemble des pêcheurs. L’Etat doit faire face à ses responsabilités pour faire respecter la loi.

La réunion s’est poursuivie par une dynamique séance de questions/réponses avec l’assemblée, où il aura été question entre autres des alevinages, du prix du permis, du brochet en 1ere catégorie, …


Tout le monde s’est ensuite retrouvé autour d’un pot de l’amitié.

S.B.