Site d’informations en ligne, sur Lourdes et le Pays de Lourdes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     
 
   

Bartrès : la synthèse des doléances et des propositions des Haut-Pyrénéens concernant le grand débat national remise aux parlementaires et à la référente départementale

lundi 28 janvier 2019 par rédaction

Gérard Clavé, président des maires ruraux des Hautes-Pyrénées, a reçu ce lundi après-midi, en sa mairie, Sophie Pauzat, directrice de cabinet du préfet, référente départementale pour le grand débat national et les 4 parlementaires des Hautes-Pyrénées (Jeanine Dubié et Jean-Bernard Sempastous, députés, Maryse Carrère et Viviane Artigalas, sénatrices) pour leur remettre la synthèse des doléances et des propositions des concitoyens haut-pyrénéens concernant le grand débat national. Etaient également présents les membres du bureau de l’association des maires ruraux des H.P.

Les doléances et propositions des Haut-Pyrénéens

En voici la synthèse :

1- Augmentation du pouvoir d’achat : les gens n’arrivent plus à boucler les fins de mois

2- Baisse des taxes carburants, etc...

3- Suppression de la CSG pour les retraités

4- Rétablissement de l’ISF

5- Revalorisation des retraites

6- Donner davantage de pouvoir aux maires

7- Création d’un service national civil ou militaire

8- Diminution du nombre de députés et de sénateurs

9- Rétablir le versement de la demi-pension du conjoint décédé, dans son intégralité

10-La concertation nationale voulue par le gouvernement doit être la plus décentralisée possible

Ces doléances sont à rapprocher avec les thématiques abordées à l’échelon national par l’association des maires ruraux de France (.pdf)

Durant plus d’heure, les parlementaires se sont exprimés. Ils ont regretté la méconnaissance qu’ont les citoyens de leur travail. Jeanine Dubié a soulevé le refus par le gouvernement des amendements proposés par l’opposition et que l’on retrouve souvent dans des projets du gouvernement. Viviane Artigalas et Maryse Carrère ont signalé que beaucoup des revendications ont été portées par le Sénat, sans avoir été entendues. Ce qui a fait dire à Maryse Carrère : « Il y a des moments où l’on peut être découragé en étant parlementaire ». S’agissant de la réforme de la Constitution, tous les quatre parlementaires sont d’accord pour souligner que le monde rural et de la montagne seront moins représentés. Jean-Bernard Sempastous exprime son ras le bol de voir la mise en cause de l’honnêteté des parlementaires. Pour lui aussi, la parole des élus du territoire n’est pas entendue. Jeanine Dubié a par ailleurs confirmé que ce sera son dernier mandat de députée.


titre documents joints

28 janvier 2019
info document : PDF
38 ko