Site d’informations en ligne, sur Lourdes et le Pays de Lourdes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     
       

Journées du Patrimoine au Donjon des Angles

jeudi 13 septembre 2018 par rédaction

Samedi 16 et dimanche 17 septembre 2017, dans le cadre des journées du patrimoine, le donjon des Angles et leurs propriétaires Jack et Danielle Cernaix proposent une exposition comprenant les œuvres de Christophe Simoën, excellent sculpteur local qui obtient des résultats étonnants en travaillant des matériaux métalliques de récupération. A voir également les cartes aquarellées de Georgette Passet.

Dimanche après-midi uniquement, il y aura deux animations. A partir de 15h30, une animation autour du végétal avec une conférence donnée par Annick Baleri sur « Jardins de châteaux », au cours de laquelle sera évoquée la problématique de la pyrale du buis. A découvrir aussi un atelier de fabrication de quenouilles de lavande

Ouverture gratuite, samedi et dimanche de 10 h à 12 h et 14 h à 18 h,

L’église du village sera ouverte le 16 septembre de 14 h 30 à 18 h (beau retable de Marc Ferrère),

Bref historique du Château-Fort des Angles

Le château féodal des Angles (13ème/14ème siècle) est situé à 6 kms de Lourdes.

La baronnie des Angles est au nombre des plus anciennes du Comté de Bigorre, contemporaine de l’érection du Comté même. Les Angles était le siège d’un archidiaconé. L’archidiacre des Angles résidait à Tarbes, comme l’évêque de Bigorre, et c’était un des grands dignitaires du clergé bigourdan. Depuis 1342, cet archidiaconé comprenait quatre archiprêtrés, à savoir : celui des Angles, celui d’Adé, celui d’Ibos et celui de Pontacq.

Cette Baronnie couvre les villages de : Lézignan - Bourréac et son hameau Rocahort - Pouts - Lahitte - Arrayou - Jarret - Ayné Louzourm - Léret - Artigues et son hameau de Craste - Lanso - Sère - Ossun-ez-Angles -Arrodets et son hameau de Cardonnet - Gez - Arcizac.

L’Enquête de Bigorre faite en 1300 par ordre du roi Philippe IV Le Bel, après séquestration de cette province, énumère les barons anciens et primitifs au nombre de neuf, et place le baron des Angles au 5ème rang.

Les barons des Angles de la première famille ont construit le château actuel qu’ils habitèrent jusqu’en 1310 environ, avant qu’ils ne vendent la baronnie et s’en aillent demeurer au lieu de Peyrusse, en Armagnac, dont ils étaient seigneurs.

Les successeurs, tous étrangers au Pays de Bigorre, n’y parurent qu’accidentellement et se bornèrent à en donner la garde à un capitaine châtelain jusqu’à la fin du 15ème siècle. Cette désaffection valut une dégradation quasi fatale à cette forteresse, avant qu’elle ne soit partiellement réhabilitée à partir de 1980.

Pendant la Guerre de 100 ans, la baronnie sera anglaise de 1361 à 1404.

De cet imposant château, il ne subsiste qu’une tour carrée (porte d’entrée du château, avec son pont-levis), un donjon cylindrique et quelques pans de la muraille d’enceinte. Néanmoins, cette architecture médiévale ne manque pas d’intérêt. Le donjon - habitation des anciens barons, (toujours résidence actuellement), renferme : des latrines aménagées dans l’épaisseur du mur, une cheminée engagée, des fenêtres à double banc.

Sa porte d’entrée fortifiée et ses douves sèches laissent imaginer l’importance de cette forteresse, de son intérêt militaire dans le maillon des châteaux pyrénéens frontaliers avec le Royaume d’Aragon.