Site d’informations en ligne, sur Lourdes et le Pays de Lourdes
 Informations Lourdes et Grand Tarbes Informations Lourdes et Pays de Lourdes Informations Bagnères de Bigorre Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves Informations Pays de Lannemezan Information Pays du Val Adour Informations Hautes-Pyrénées   
    
     
   
 

Départ de Laurent Rey : Précisions

jeudi 21 juin 2018 par rédaction

C’est le bien le 27 juin 2018 (et non le 27 juillet 2018 comme mentionné par erreur dans le titre) que Laurent Rey, directeur Ressources de la mairie de Lourdes sous la mandature de Josette Bourdeu, après le départ de l’ancien DGS François Roussel-Devaux, va faire son pot de départ. Néanmoins, il devrait être présent lors du prochain conseil municipal. Celle qui va lui succéder, Nathalie Gatto Monticone, une vraie DGS, arrive comme nous l’avons écrit de la ville d’Apt (Vaucluse), une commune d’un peu plus de 11 000 habitants. Elle s’était installée à Apt en juillet 2016. Lors de sa prise de fonction, elle avait alors déclaré : « J’ai conscience de l’importance de la charge qui m’incombe de contribuer à mettre en œuvre l’engagement pris par Mme le Maire vis-à-vis des Aptésiens, d’assainir les finances de la ville d’Apt et d’entreprendre un pilotage plus rigoureux des ressources humaines municipales. Si la tâche promet d’être lourde, elle a aussi le mérite d’être ambitieuse et passionnante pour quelqu’un qui, comme moi, aime les défis.

L’objectif qui m’a été donné par l’exécutif de travailler de front sur ces deux domaines, s’est trouvé particulièrement conforté par le diagnostic rendu par la CRC sur la gestion de la ville d’Apt. Je considère son rapport, dont le hasard a voulu que sa sortie coïncide presque exactement avec mon entrée en fonction, comme une lettre de mission. Ses 7 recommandations, qui portent autant sur les finances que sur les ressources humaines, constituent désormais une feuille de route et la ville d’Apt a un délai d’un an maximum pour engager des actions en ce sens. » 

La situation qui l’attend à Lourdes ne serait-elle pas similaire ?