Site d’informations en ligne, sur Lourdes et le Pays de Lourdes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     
   

Piétonnisation de la rue de la Grotte et RN 21 : Le maire de Lourdes sort les muscles !

mardi 22 juin 2010 par rédaction

Hier après-midi, avant de se rendre à la réunion hebdomadaire de la CCPL, le maire « chavezien » lourdais a tenu une conférence de presse en écartant bien entendu le media le plus lu de Lourdes, votre site préféré www.lourdes-infos.com. Il a précipité ce rendez-vous car il était irrité par les rumeurs circulant en ville notamment sur le projet de piétonnisation de la rue de la Grotte (entre La Rotonde et la place Marcadal). Il voulait mettre les choses au point.

C’est un premier magistrat visiblement aux abois qui s’est présenté devant une partie de la presse. Il est vrai que son aura pâlit au fil des jours. Et qu’on ne lui donne plus de chances de revenir à l’hôtel de ville après 2014 (Voir notre consultation). Artiganave veut tordre le cou à la pétition qui circule et dont un hôtelier serait à l’origine. Et ce « démocrate » de maire de s’appuyer sur la concertation qu’il a voulue pour tester les commerçants (plus d’une centaine). Il entend, et c’est louable, que l’on vive mieux rue de la Grotte. Pour cela, une seule solution : la fin de la circulation (voitures et cars). L’information, nous l’avons déjà évoquée dans un article. Des essais seront tentés du 5 au 10 juillet, de 10h à 23h. Cela va s’appeler « Les jours verts passants ». L’expérience pourrait être renouvelée en cas de succès lorsque seulement le sens de la rue de la Grotte remonte.

Le deuxième point à l’ordre du jour de ce point-presse pour "privilégiés", c’est la RN 21. L’entrée et la sortie de Lourdes sur la section Marquisat-Lourdes ne convient pas à l’actuel locataire de l’hôtel de ville qui agite ses bras en forme de moulinets. On va voir de quel bois il se chauffe, le premier magistrat devenu très agité. Il laisse entendre qu’il n’est pas écouté. Il n’ a pas tout à fait tort. Il suffit de voir le peu d’influence qu’il a sur les dossiers les plus sensibles. Il va faire savoir son mécontentement au préfet de région pour que soit revu le projet de la Direction régionale des routes concernant l’entrée et la sortie de Lourdes. Elle est programmée à mi-sommet de la route qui enjambe la voie ferrée. Pour lui, cela doit se faire au niveau du carrefour Delbard. Le plus curieux ensuite, c’est quand le maire de Lourdes s’étonne de la superbe réalisation réservée à l’échangeur de Bartrès-Adé (coût 8 millions d’euros). En guise de solidarité avec ces deux communes du pays de Lourdes, on pouvait s’attendre à une autre argumentation de la part de celui qui est le président de la communauté de communes du pays de Lourdes.

Artiganave veut prendre les choses en mains : il va faire savoir au préfet de région que la ville de Lourdes est candidate à la maîtrise d’œuvre déléguée du rond-point qui sera situé à l’entrée/sortie de la 2x2 voies au niveau des établissements Delbard. Il espère ainsi pouvoir accélérer la réalisation de la 2x2 voies jusqu’à Lourdes. Sera-t-il (enfin ?) entendu ?

(G.M.)