Site d’informations en ligne, sur Lourdes et le Pays de Lourdes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     

Conseil municipal : le malaise s’amplifie

mardi 19 juin 2018 par rédaction

Nathalie Barzu a rendu sa délégation au tourisme

Après Anjelika Omnès et Annick Baléri, Nathalie Barzu est la 3e conseillère municipale lourdaise, membre de la majorité municipale, à rendre sa délégation. Elle était depuis 2014 déléguée au tourisme. Elle a déposé hier lundi sur le bureau de Josette Bourdeu sa lettre de démission que l’on peut lire ci-dessous :

Madame le Maire,

J’ai pris la décision de rendre ma délégation au tourisme qui prendra effet à compter du 1er juillet 2018.

Pendant 4 ans, je me suis engagée à œuvrer au sein de la municipalité avec enthousiasme, pour notre ville et tous nos concitoyens.

C’est pourquoi il m’a fallu mûrir longuement cette décision, qui a été très difficile à prendre.

Je constate que je n’ai plus les moyens réels d’exercer ma fonction de déléguée au tourisme dans un climat serein et de confiance.

 J’en veux pour preuve la constitution du comité stratégique du tourisme où vous n’avez pas jugé bon de me faire une place.

La conséquence et le choix de cette décision entraînent la perte de ma crédibilité pour l’exercice plein et entier de ma délégation.

Enfin, je me suis abstenue de voter le budget à cause du projet de l’avenue Peyramale prolongée, qui baigne dans un processus d’informations opaques.

La crue du 13 juin prouve que cette zone est inondable.

Et surtout elle est la première à être inondée, coupant le quartier Peyramale, et rendant la circulation difficile dans tout ce périmètre (Paradis, Peyramale, L’Arrouza)

Un autre pont serait la solution la plus adaptée.

Persister dans cette démarche entraînerait des engagements financiers importants pour assurer les travaux indispensables à une sécurisation maximum.

Dans l’hypothèse où ce projet se réaliserait, contribuerait-il à contourner et à fragiliser le centre ville qui est déjà en difficulté ?

Je suis déterminée à assumer jusqu’à son terme, le mandat confié par nos concitoyens.

Loyale envers les Lourdaises et les Lourdais qui m’ont élue, je resterai fidèle à mes valeurs et convictions.

Je continuerai à défendre leurs intérêts et l’avenir de notre ville.

Et maintenant à qui le tour ? C’est la question qui vient à l’esprit de beaucoup de Lourdais. Nul n’ignore dans la cité mariale que le bateau municipal est en train de tanguer dangereusement. Au point que nombreux sont ceux qui se demandent s’il ne va pas finir par s’échouer avant de revenir au quai. D’aucuns annoncent que le prochain édile à prendre la tangente ou à voir sa délégation retirée sera Bruno Vinualès qui avait lui aussi refusé de voter le budget et dont les relations avec Josette Bourdeu sont plus que tendues.

Il reste 22 à 23 mois avant les prochaines municipales où les observateurs politiques les plus avisés annoncent une défaite inéluctable de l’actuelle première magistrate. On sait pour être assez bien informé qu’il se passe beaucoup de réunions pour mettre en place une stratégie qui consiste à construire une large liste d’union pour effacer un mandat particulièrement défaillant qui ne restera pas dans les annales de la vie municipale lourdaise.