Site d’informations en ligne, sur Lourdes et le Pays de Lourdes
 Informations Lourdes et Grand Tarbes Informations Lourdes et Pays de Lourdes Informations Bagnères de Bigorre Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves Informations Pays de Lannemezan Information Pays du Val Adour Informations Hautes-Pyrénées   
    
   
  
   
 

Inauguration de la 1ère édition du Festival NightScapades, Chasseurs de Nuits

vendredi 1er juin 2018 par rédaction

Jusqu’au 3 juin 2018, la 1ère édition du Festival NightScapades, Chasseurs de Nuits, accueille à Lourdes et dans les Vallées des Gaves, des photographes de renommée internationale, des écrivains, des musiciens, des artistes, des conférenciers qui présentent leurs visions et leurs perceptions de la Nuit.

Hier soir, à l’espace Robert-Hossein, a eu lieu l’inauguration, en présence de Maryse Carrère, sénatrice, Josette Bourdeu, maire de Lourdes, Bruno Vinualès, président du Pays de Lourdes et des Vallées des Gaves, Noël Pereira, président de la de la communauté des communes Pyrénées Vallées des Gaves, et bien évidemment de Franck Séguin, Directeur Artistique du Festival & Directeur de Chasseurs de Nuits.

"La création de ce nouveau festival est le fruit de ma réflexion autour de la Photographie et de l’Univers, souligne Franck Seguin. Passionné de photos et d’astronomie, j’ai commencé à organiser des expositions, puis s’est imposé le Photo NightScape Awards, prix international de paysages nocturnes, qui célèbrera ses 5 ans cette année".

Sylvie Vauclair, marraine du festival, astrophysicienne, professeur émérite à l’Université de Toulouse, retenue par une conférence à Bordeaux, a excusé son absence dans une vidéo mais devait être présente dès ce vendredi. Ci-dessous, elle s’est exprimée en ces termes dans son édito

"Dans le sens ancien et primitif, la musique représentait l’ensemble des arts et des sciences, attributs des neuf muses. Parmi elles se trouvaient Euterpe (art des sons), Terpsichore (danse), aussi bien qu’Uranie (Astronomie). Ainsi les notions d’art et de science étaient unifiées… et l’astronomie faisait partie de la musique !

Le festival NightScapades renoue avec cette tradition ancienne des muses, en ajoutant l’art pictural à l’art des sons. La contemplation d’un magnifique ciel étoilé, de plus en plus difficile dans les pays industrialisés en raison de la pollution lumineuse, reste un point d’ancrage fondamental de la relation de l’Homme et du cosmos, source infinie d’inspiration pour les artistes.

À présent, des télescopes géants, au sol ou dans l’espace, nous transportent encore beaucoup plus loin, bien au-delà des visions du ciel nocturne. Les découvertes scientifiques contemporaines, liées à l’évolution rapide de la technologie, donnent accès à des paysages célestes inouïs, inimaginables pour nos ancêtres.

La musique n’a jamais été absente de l’inspiration des artistes émus par le ciel nocturne. Jusqu’ici, cette musique était symbolique… mais à présent nous savons que de nombreuses étoiles vibrent réellement comme des instruments de musique. Le son des étoiles est inaudible directement, mais les astronomes ont appris à le reconstituer et à l’apprivoiser grâce à la lumière. Un nouveau lien entre Euterpe et Uranie !

Laissons-nous porter, pendant ces quelques jours, par ces œuvres magnifiques, picturales, musicales, poétiques, inspirées par les splendeurs du ciel étoilé et l’évolution de notre compréhension du monde".

Le discours de Bruno Vinualès,
président du Pays de Lourdes et des Vallées des Gaves

L’inauguration a été marquée par plusieurs prises de parole. Dont celle de Bruno Vinualès, en tant que président du PLVG.

"La nuit représente une des premières épreuves de l’être humain. Chaque enfant, assujetti une inconsciente inquiétude d’abandon développe une crainte intuitive de la nuit. Grâce à l’amour de ses parents, il construit son assurance et apprend à dépasser ses premières peurs. Peu à peu, il dompte cette étrange ambiance nocturne, avant de l’adopter et de parvenir enfin à se remplir les yeux d’étoiles et de magie. Les yeux justement ont besoin d’un temps d’adaptation pour intégrer l’obscurité. Des années d’apprentissages sont nécessaires pour interpréter les différents univers offerts par la nuit. Nous oublions que le noir est une couleur qui a intriguée de nombreux peintres dont Jackson Pollock, Richard Serra, Rothko, Henri Matisse et Pierre Soulages, pour ne citer qu’eux. Ces artistes se sont passionnés par le pouvoir et la puissance du noir qui transforme la lumière et les formes. Ils se sont pourtant attachés à nous faire entendre et comprendre que la vie était plus extraordinaire et surprenante avec et à travers le noir.

N’est-ce pas la même mission que s’est donné Franck Seguin, inventeur et directeur artistique de ce premier festival NightScapades ? Quelle idée de génie et quel beau cadeau que de nous offrir la perception et les émotions des différents arts sous l’ombre et la lumière de la nuit. A travers la conjugaison matricielle des lieux, des arts et des artistes, NightScapades nous invite à des découvertes, des voyages, des immersions et des évasions des plus surprenants et impressionnants. De l’univers local aux confins du cosmos, vous ne verrez plus la nuit du même œil. Mis en orbite et satellisé dans les limites de la condition humaine, de la spiritualité et de l’infiniment grand, ce festival astral est une extraordinaire porte ouverte vers tant de mystères et de questions qu’il en est bouleversant et renversant tout à la fois.

C’est pourquoi le PETR du Pays de Lourdes et des Vallées des Gaves, partenaire de la Réserve Internationale de Ciel Etoilé du Pic du Midi, est particulièrement heureux de s’être investit au côté de cet étincelant festival. Celui- ci s’inscrit dans la lignée des actions menées depuis plusieurs années par le Pays pour sensibiliser le grand public et les élus à la richesse de notre ciel nocturne, sa nécessaire protection et sa valorisation. Je suis donc particulièrement fier d’ouvrir avec vous ce premier festival NightScapades, un festival vous l’aurez compris, de l’au-delà de cinq étoiles..."

Lire (.pdf)


titre documents joints

1er juin 2018
info document : PDF
5.1 Mo