Site d’informations en ligne, sur Lourdes et le Pays de Lourdes
 Informations Lourdes et Grand Tarbes Informations Lourdes et Pays de Lourdes Informations Bagnères de Bigorre Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves Informations Pays de Lannemezan Information Pays du Val Adour Informations Hautes-Pyrénées   
    
   
  
   
 

Vœux au centre hospitalier de Lourdes : la construction de l’hôpital commun est la priorité n°1 de l’ARS Occitanie

lundi 22 janvier 2018 par rédaction

Importante cérémonie des vœux, vendredi après-midi, au centre hospitalier de Lourdes puisque a été longuement évoqué le projet de construction d’un hôpital commun Tarbes-Lourdes. Christian Bouriat, le directeur du groupement hospitalier du territoire en avait déjà fait état lors des vœux au centre hospitalier de Tarbes. Il a rappelé en préambule la loi n° 2016-41 du 26 janvier 2016 de modernisation de notre système de santé qui fait apparaître pour la 1ère fois les groupements hospitaliers de territoire.

« On nous demande de raisonner par filière de soins »

« On s’est inscrit dans cette démarche, précise Christian Bouriat. Finalement un arrêté de convention constitutive a été pris en avril 2017 avec une définition du groupement hospitalier du territoire à 5 établissements : Tarbes, Lourdes, Astugue, Lannemezan, Bagnères de Bigorre. Ces 5 établissements se sont mis en ordre de marche pour mettre en place dans un premier temps le projet médical et soignant partagé. C’est véritablement la colonne vertébrale d’un groupement hospitalier de territoire où l’on nous demande de raisonner par filière de soins, c’est-à-dire par porte d’entrée du patient au niveau de l’ensemble des établissements. Avec la communauté médicale, on a identifié et retenu 8 axes, 8 portes d’entrée dans ce circuit hospitalier pour l’ensemble des 5 établissements : les urgences, les maladies chroniques, personnes âgées et vieillissement, cancer, addictions, psychiatrie santé mentale, femmes mères enfants et santé des jeunes. Parallèlement les équipes soignantes ont réalisé leur projet soignant et défini les axes prioritaires. A l’heure actuelle ces deux documents sont en phase de rédaction.

Une gouvernance avec un comité stratégique

«  Le GHT c’est également la mise en place d’un certain nombre de comités, de commissions, c’est-à-dire la mise en place d’une gouvernance qui démarre avec un comité stratégique, piloté grâce aux deux directeurs d’établissements supports. J’ai autour de moi les directeurs des établissements et les présidents des CME, le président du collège médical à l’échelle du GHT, les directeurs des soins et un certain nombre de praticiens désignés, certains sont chefs de pôle désignés par les différentes CME. Ce comité stratégique est l’équivalent d’un directoire à l’échelle du GHT. Parallèlement, nous avons identifié un nombre de fonctions mutualisées pour mettre en place les missions territoriales dévolues au GHT. Ça concerne en particulier les achats (depuis le 1er janvier, l’ensemble des passations de marchés est sous la responsabilité du directeur des établissements supports), la qualité (objectif avoir une certification unique sur l’ensemble des établissements vers 2021-2022), le système d’information qui est particulièrement stratégique afin que les établissements puissent faire une prise en charge des différents patients, une politique de formation du personnel qui se fera à l’échelle du groupement et une coordination des écoles.

Les équipes médicales territoriales commencent également à se dessiner. Un certain nombre de thèmes de discipline sont déjà en avance. C’est le cas de l’endocrinologie, de la cardiologie, de l’équipe opérationnelle d’hygiène et de ce qui concerne l’éducation thérapeutique.

L’autre dossier qui nous a particulièrement occupés cette année concerne le projet de reconstruction sur site unique du centre hospitalier de Lourdes (Labastide n’est pas concerné) et du centre hospitalier de Tarbes (La Gespe). Cette reconstruction est la priorité n°1 au niveau de l’ARS Occitanie ». En savoir + avec ci-dessous (audio) les précisions de Christian Bouriat

MP3 - 9.3 Mo

Ils ont dit….

Pierre Lacoste, directeur délégué du centre hospitalier de Lourdes, qui va partir à la retraite

MP3 - 2.4 Mo

Docteur Jean-Luc Bourcier, président de la CME qui vient de succéder au docteur Nadine Dubroca

MP3 - 3.1 Mo

Josette Bourdeu, présidente du conseil de surveillance

MP3 - 4 Mo

Jeanine Dubié, députée

MP3 - 7.3 Mo