Site d’informations en ligne, sur Lourdes et le Pays de Lourdes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     
       

Assemblée générale du FCL XV : difficultés pour les équipes seniors et satisfactions pour les équipes de jeunes

lundi 31 juillet 2017 par rédaction

L’assemblée générale du FCL XV s’est tenue vendredi soir, au stade Antoine Béguère. Elle était co-présidée par Jean-Pierre Armengaud et Daniel Bacquerie.

Le rapport moral a été présenté par Marc Laborde, secrétaire général et par Christophe Ducasse pour l’école de Rugby, les minimes, cadets, juniors.

Marc Laborde a eu une pensée particulière pour Michel Crauste, confronté à des problèmes de santé et qui se tient toujours informé de la vie du club. Il a rendu hommage aux bénévoles du club, sans lesquels « rien ne serait possible ». Un grand merci a été adressé aux supporters qui sont derrière toutes les équipes ainsi qu’aux partenaires. Comme il l’avait annoncé il y a un an, Marc Laborde a confirmé qu’il renoncerait pour des raisons professionnelles et familiales à son poste de secrétaire général. Il reste membre du comité directeur et est disposé à aider les jeunes pour des missions qui lui seront confiées.

Sur le plan sportif, il a noté les difficultés rencontrées durant la saison par les équipes seniors. Il a néanmoins relevé la solidarité du groupe malgré des équipes hétéroclites au fil des dimanches. Ce qui explique, selon lui, que la grande majorité des joueurs reste fidèle au FCL.

Le choix des dirigeants à l’issue de la saison a été de renouveler le staff. « Je tiens à remercier sincèrement les deux coaches sortants MM. Gasca et Trille car ils ont dû faire face à des difficultés du début à la fin de la saison ». Les nouveaux entraîneurs de l’équipe 1 seront Pascal Tertacap et Julien Montoro et pour la B Lulu Manterola et Frédéric Ségura.

Le FCL mise sur les jeunes

« Depuis 4 ans, le club mise sur les jeunes pour l’avenir, affirme Marc Laborde. Avec l’ensemble du comité directeur je tiens à féliciter et à remercier Christophe Ducasse et tous ceux qui l’entourent ». Confiance lui a été évidemment renouvelée.

L’école de rugby a été labellisée FFR. Elle comprend près de 150 joueurs, dont 25 nouveaux. Elle présente deux équipes par différentes catégories, 37 éducateurs et encadrants formés ou en cours de formations qualifiantes. Plusieurs joueurs ont été sélectionnés en minimes Armagnac-Bigorre.

S’agissant des cadets, on en a compté 30, composés essentiellement de 1ère année, avec 6 entraîneurs et encadrants. Après un début de saison difficile, des progrès ont été enregistrés avec une victoire au tournoi de Nay et une demi-finale Armagnac-Bigorre.

Pour les juniors Balandrade, 32 joueurs, 6 entraîneurs et encadrants.

Les juniors Belascain ont été l’équipe-phare du club, avec seulement 5 défaites sur 26 matchs. Un parcours remarquable qui s’est soldé par un titre de champion Armagnac-Bigorre. « La bonne nouvelle, c’est qu’un bon nombre d’entre eux monte en seniors. Ils devraient s’y faire remarquer ».

12 équipes jeunes des moins de 6 ans aux « Belascain »

Christophe Ducasse est longuement intervenu, soulignant l’important travail réalisé auprès des jeunes. Le FCL compte 12 équipes, des moins de 6 ans aux Belascain.

L’école de rugby est le résultat d’une entente avec l’US Adé. L’appellation Valmont XV va être abandonnée pour donner naissance à l’appellation « Pays de Lourdes ». Christophe Ducasse a souligné qu’à part le TPR (aujourd’hui redevenu le Stado), le FCL est le seul club du comité à disposer de deux équipes par niveau. Il a signalé aussi les actions citoyennes et caritatives entreprises localement par les jeunes (présence à la cérémonie du 11 novembre et au maxi-loto contre le cancer). A l’exception du prix de la licence, les jeunes bénéficient d’une dotation gratuite. Ils sont tous habillés aux couleurs du FCL. A Noël, chacun d’eux a eu droit à un Kway.

Des moins de 14 ans aux Belascain, ils ont bénéficié d’un stage de début de saison. Et à un voyage de fin de saison.

Christophe Ducasse a relevé l’excellent travail fait au niveau de la formation. Avec une satisfaction, la relance de la section Rugby au lycée de Sarsan. 50 jeunes, de la 6ème à la 3ème, font partie de cette section. Les minimes de la section Rugby ont gagné le titre de champion départemental. Les benjamins ont échoué en finale.

Des effectifs en progression

Il y a 4 ans, des moins de 6 ans aux juniors, on comptait 159 licenciés y compris les éducateurs et les encadrants. Aujourd’hui, ils sont plus de 300. A noter qu’il y aura une équipe « cadets » de plus. Autre bonne nouvelle, Peyramale-Saint Joseph va s’impliquer dans la formation Rugby sous l’impulsion de son directeur Frédéric Reynaud, un supporter inconditionnel de l’ASM (Clermont-Ferrand)

Nous avons retenu…

L’habituel commissaire aux comptes n’était pas présent, vendredi soir, à l’assemblée générale du FCL XV. La raison : la subvention municipale ayant baissé et étant inférieure à 150 000 euros, il n’y a plus obligation d’avoir un commissaire aux comptes.

Une minute de recueillement a été observée à la mémoire de Jean Lacaze, ancien joueur du FCL, décédé en cours de saison.

Le conseil départemental n’attribuant plus de subvention au FC Lourdais, le co-président Jean-Pierre Armengaud a décidé, en accord avec le comité directeur, de ne plus accoler le nom Hautes-Pyrénées à celui de Football-Club-Lourdais XV. Dorénavant ce sera uniquement « Football-Club Lourdais XV »

Un Club "Affaires" destiné à réunir et à mettre en relation des chefs d’entreprises et décideurs est à l’étude.

L’espace Michel Crauste ne répondant plus aux normes de sécurité, Jean-Pierre Armengaud et Daniel Bacquerie, les deux co-présidents, ont décidé de prendre à leur charge l’acquisition de 12 Algeco qui seraient alignés dans le prolongement des locaux des jardiniers pour y faire des bureaux destinés au secrétariat, et y aménager un espace restauration. Au lieu de les féliciter de cette initiative qui ne coûte pas un sou à la ville, Patricia Sayous, l’adjointe aux sports, les a sèchement avertis qu’il faudrait déposer une demande de permis de construire à la mairie de Lourdes car il s’agit du domaine public : « Il y a des règles à respecter au niveau de l’architecture ».

Le stade Antoine Béguère ne dispose plus d’éclairage pour proposer des matchs en nocturne. Il faudrait changer des ampoules à plusieurs projecteurs. Pour cela, il pourrait être fait appel à une nacelle, "une affaire de 300 euros". La remarque a été faite par un dirigeant. Réponse de l’adjointe aux sports : « La lumière, ce n’est pas prévu. Vous n’avez qu’à jouer le dimanche » (sic). Marie-Bernadette Xerri, conseillère municipale d’opposition, a fait remarquer que les matchs en nocturne pourraient faire travailler les restaurants et cafés du centre-ville, une fois les matchs terminés. Elle a fait observer que le FCL XV était sans doute le club le mieux structuré de Lourdes.

Sollicitée à plusieurs reprises pour diverses demandes, Patricia Sayous répétait inlassablement : « Je n’ai pas le budget ». Ce à quoi, un dirigeant a fini par l’interpeller : « Si vous n’avez rien à nous dire, si c’est votre seule réponse, pourquoi êtes-vous venue ? ». Tandis qu’un autre ajoutait : « Lorsque le FCL XI est descendu de division, on ne lui a pas baissé la subvention. On lui a même refait la tribune ».

Voilà une assemblée générale qui ne va pas améliorer la cote de popularité de l’actuelle majorité municipale. Peut-être prochain bras de fer en septembre lorsque sera examinée la situation financière du FCL XV.

G.M.