Site d’informations en ligne, sur Lourdes et le Pays de Lourdes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     
       

ST PÉ DE BIGORRE : NORMA AUX 24 HEURES DU MANS EN 2010

mardi 18 mai 2010 par rédaction

Si ce mois-ci le printemps tarde à venir, la firme de Saint Pé de Bigorre, Norma Auto Concept vit elle un joli mois de mai, le soleil brille dans l’usine. Après dix huit mois d’intense activité, le constructeur bigourdan, un des plus importants sur le plan mondial de sports prototypes, dirigé par Norbert Santos, vient de réussir son examen de passage pour participer aux prochaines 24 Heures du Mans avec sa dernière création : la M 200.

La course la plus prestigieuse au monde

Après 26 ans d’activité dans la construction de sports prototypes et une multitude de titres aussi bien français qu’internationaux, Norma repart pour un nouveau challenge qui est de participer à une des plus prestigieuse course au monde ‘’les 24 Heures du Mans’’. Depuis fin
2008 avec les premiers plans jusqu’à ce mois de mai toute l’équipe de Norma a vécu une course contre la montre, pour que la M200 participe à la plus prestigieuse épreuve mondiale du sport automobile.

En janvier le constructeur obtient son premier succès en Italie avec
l’homologation du châssis par un laboratoire agréé par la FIA (Fédération Internationale du Sport Automobile). Depuis cette date, la course contre la montre s’est transformée en vitesse de météorite. En effet, sur la liste des engagés des prochaines 24 Heures la M200 n’est que suppléante dans sa catégorie. Voici quelques semaines, suite au forfait d’une équipe, elle devient titulaire, mais encore faut-il qu’elle obtienne son visa de participation. Norbert Santos, le maître des lieux, nous explique : ‘’Pour participer au Mans il ne suffit pas de mettre un
chèque sur la table et le tour est joué. Il faut passer devant une commission de sélection extrêmement rigoureuse qui valide ou pas le projet
.’’ Dès que les organisateurs ont communiqué à Norma son engagement, la ruche n’a cessé de bourdonner autour de la reine
M200 : chaque heure, minute, seconde rapprochent inexorablement de l’heure H : être au rendez-vous manceau pour la validation du projet. Un second succès est au rendez-vous : la M200 obtient son visa de participation pour l’épreuve mancelle.

Norbert heureux ?

• ‘’Oui, absolument c’est l’aboutissement d’un an et demi de travail. Toute l’équipe a fait un superbe travail. La douzaine de personnes qui a participé à la construction de la M200 a magnifiquement bossé et très dur pour que nous soyons dans les délais. C’est le résultat aussi
de 20 ans d’expérience dans la construction de sports prototypes. Nous sommes également très fiers d’avoir construit une voiture qui répond à la réglementation qui sera applicable en 2011. De plus, nous sommes le seul constructeur français dans la catégorie LMP2 qui
disputera les prochaines 24 Heures du Mans
".

Maintenant quelle est la suite du programme ?

• "Nous programmons les premiers essais pour les jours à venir que nous souhaiterions réaliser sur le circuit de Nogaro. Pour ceci, il faut arriver à réunir toutes les personnes impliquées dans ce projet, l’ingénieur de chez Judd le motoriste, les pilotes du Pegasus Racing équipe qui engage l’auto aux 24 Heures, enfin tout le monde ! Aujourd’hui c’est donc une nouvelle course contre la montre qui débute pour toute l’équipe.’’

Lire la fiche technique (.pdf ci-dessous)